Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Lorient signe la charte Ya d'ar Brezhoneg
Norbert Métairie, maire de Lorient, et Léna Louarn, présidente de l'Office de la Langue Bretonne, ont signé hier soir la charte Ya d'ar Brezhoneg devant un public enthousiaste.
Bedex Erwann pour ABP le 26/01/07 14:46

Une présence renforcée de la langue bretonne dans la ville sera dans les prochains mois la conséquence de la signature, hier soir, de la charte Ya d'ar Brezhoneg par Norbert Métairie, mairie de Lorient, et par Lena Louarn, présidente de l'office de la Langue Bretonne.

Depuis déjà longtemps dans le cœur de ses habitants, Lorient, c'est aussi An Oriant. Les panneaux à l'entrée de la ville l'annoncent aux visiteurs. A la mairie, la signalisation est bilingue, nombre de plaques de rues portent leur nom dans les deux langues, les cartons d'invitation aux manifestations culturelles sont bilingues, la ville participe à la promotion des cours de breton... On pourrait facilement allonger la liste des actions engagées de longue date par la municipalité de Lorient en faveur du breton.

En signant la charte Ya d'ar brezhoneg, la ville du Festival Interceltique entend rester à l'avant-garde de cet engagement. Dans les prochains mois, le répondeur de la mairie sera bilingue, l'éditorial de Norbert Métairie dans le bulletin municipal aura aussi sa version bretonne... Des mesures symboliques, certes, mais qui permettent au breton d'être présent dans la vie quotidienne de la ville. Des mesures qui encouragent aussi les enfants bretonnants dans leur apprentissage et leur pratique de la langue. Car la ville soutient depuis les origines les écoles bilingues (Diwan avec plus de 80 enfants scolarisés aujourd'hui, écoles publiques de Nouvelle Ville (près de 40 enfants) et de Merville (près de 40 enfants en maternelle dont 10 qui passeront en CP à la prochaine rentrée), école privée Saint-Chistophe (plus de 70 enfants) et le collège Saint-Joseph (une dizaine d'élèves). Un des engagements de la mairie en signant la charte est d'ailleurs d'apporter une aide financière et technique à la filière bilingue de la commune.

La cérémonie d'hier soir commençait par l'interprétaton de chants en breton par les enfants de l'école Diwan (dommage que ceux des autres écoles n'aient pas pu se joindre à eux). Présidente d'Emglev Bro an Oriant, la fédération qui regroupe les associations culturelles du pays de Lorient depuis 20 ans, Ivonnig Le Merdy concluait la soirée en lançant les deizioù, un mois de festivités en breton au pays de Lorient. Nous en reparlerons.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1269 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons