Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Locaux d'Eau et Rivières vandalisés : inadmissible
Les Conseillers régionaux Verts de Bretagne réagissent suite aux dégradations des locaux brestois et guingampais de l'association Eau-et-Rivières de Bretagne. Ils condamnent la violence de ces actes, inacceptables dans une société démocratique : effraction, saccage, menace de mort. Les élus Verts apportent leur soutien à une association reconnue pour ses compétences et
Michel Balbot pour Groupe des Elu-e-s Vert-e-s au Conseil régional de Bretagne le 27/02/07 19:47

Les Conseillers régionaux Verts de Bretagne réagissent suite aux dégradations des locaux brestois et guingampais de l'association Eau-et-Rivières de Bretagne. Ils condamnent la violence de ces actes, inacceptables dans une société démocratique : effraction, saccage, menace de mort. Les élus Verts apportent leur soutien à une association reconnue pour ses compétences et son rôle d'éducateur à l'environnement. Eau et Rivières de Bretagne est aujourd'hui un partenaire incontournable des collectivités agissant dans le domaine de l'eau.

Ce saccage en règle intervient dans un contexte en évolution récente. Il y a quinze jours, l'État a proposé un train de mesures supplémentaires et renforcées auprès de la Commission européenne ; il s'agissait de répondre au contentieux relatif au non-respect des normes européennes concernant les nitrates dans les eaux bretonnes. En s'attaquant à l'association Eau et Rivières, les auteurs de ces saccages préfèrent viser le plaignant, en l'occurrence défenseur de l'intérêt général, plutôt que de s'adresser aux véritables responsables. Les associations écologistes sont des boucs émissaires faciles face au laisser-faire qui a abouti à la pollution durable des eaux bretonnes et à la disparition de milliers d'emplois agricoles. Les conseillers régionaux Verts demandent à l'État de tout mettre en oeuvre pour identifier et sanctionner rapidement les responsables de ces actes inadmissibles. La fermeture de captages d'eau et ces derniers actes violents soulignent trente ans d'échec. Il est grand temps de mettre en oeuvre une politique efficace de restauration de la qualité des eaux bretonnes, partagée par tous et répondant à l'obligation de résultats des Directives européennes.

Michel Balbot, Président du groupe des élu-e-s Vert-e-s au Conseil régional de Bretagne

Rennes, le 27 février 2007

Contact Presse : Christophe Kergosien, attaché des élu-e-s Vert-e-s au Conseil régional de Bretagne : 06 85 90 20 30

Document PDF VCRB_Communique_Locaux Eau et Rivieres_2007-02-27.pdf . Source :
Cet article a fait l'objet de 1751 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons