Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Livre et lecture en Bretagne, présidé par Sylvie Robert ?
L'Établissement Public de Coopération Culturelle ( EPCC ) Livre et lecture en Bretagne, en place lundi 3 mars ? Cette nouvelle structure dont la gestation aura duré près de quatre ans et suscité bien des remous dans les professions du livre en Bretagne, va voir le jour en début mars prochain. En effet, le préfet de région a signé début février l'arrêté qui officialise sa création. Le futur directeur est recruté. Il s'agit de Christian Ryo, qui était depuis 2001 éditeur aux éditions Ouest-France - Édilarge SA. Qui présidera cette instance ? Des rumeurs avancent le nom de Sylvie Robert, vice-présidente régionale à la culture et adjointe à la culture de Rennes. Elle est aussi conseillère de Rennes Métropole. Nous avons du mal à croire que Sylvie Robert, dont le livre n'est pas le domaine de prédilection
Angèle Jacq pour Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme le 28/02/08 12:38

Cette nouvelle structure dont la gestation aura duré près de quatre ans et suscité bien des remous dans les professions du livre en Bretagne, va voir le jour en début mars prochain. En effet, le préfet de région a signé début février l'arrêté qui officialise sa création. Le futur directeur est recruté. Il s'agit de Christian Ryo, qui était depuis 2001 éditeur aux éditions Ouest-France - Édilarge SA. Ce choix de direction, à défaut d'être celui d'une structure démocratique, donnerait satisfaction aux professionnels du livre en Bretagne qui redoutaient une nomination fondée sur de seuls critères politiques et non professionnels.

"Mais la question de la gouvernance reste entière."

En effet, l'exécutif sera composé de 7 politiques désignés par les leurs et 7 administratifs désignés ou cooptés, sans que tous aient de lien effectif avec la filière du livre. Seul représentant du « livre », le président du comité consultatif, émanation de la filière professionnelle et de la création ! Autre question d'importance : qui présidera cette instance ? Des rumeurs avancent le nom de Sylvie Robert, vice-présidente régionale à la culture et adjointe à la culture de Rennes - poste auquel elle est à nouveau candidate dans l'équipe de Daniel Delaveau. Elle est aussi conseillère de Rennes Métropole. Nous avons du mal à croire que Sylvie Robert, dont le livre n'est pas le domaine de prédilection mais qui est plus concernée par le "spectacle vivant", les arts de la rue, les musiques actuelles et l'art contemporain, puisse cumuler ce nouveau mandat avec ceux qu'elle exerce par ailleurs. C'est comme cela que nous interprétons le fait que les courriers envoyés concernant le livre sont le plus souvent restés sans réponse. Au reste, est-il raisonnable - quelle que soit la majorité présente ou à venir - qu'un(e) même élu(e) du Conseil régional et des autres collectivités puisse jouer un rôle si prépondérant dans la vie culturelle d'une région, laquelle concerne une multiplicité d'acteurs ? Faut-il voir dans ces rumeurs une possible vérité ou bien une volonté « d'intox » dans le contexte électoral ?

Alors que dans le même temps, le président Jean-Yves Le Drian a initié la réussite de la Breizh Touch - avec notre regret que le livre et la langue n'y aient pas été associés - alors qu'il a piloté la mise en place d'une structure qui satisfait collaborateurs et usagers d'Ofis Ar Brezhoneg ; alors qu'il s'apprête à négocier l'avenir des outils issus de la Charte de 1977 ? Car il est temps d'harmoniser les actions et leur mise à hauteur économique, afin de mieux faire fructifier ce que le mouvement culturel en Bretagne a bâti : une dimension culturelle unique dans l'Hexagone. Tout cela est espoir d'avancée auquel la demande du droit à l'expérimentation, si elle était faite, donnerait plus de dynamisme et de cohérence.

"Dans ces circonstances, l'EPCC du livre ne peut ni ne doit être une balle que le Président se tirerait dans le pied…"

N'oublions pas que l'aide au livre fit partie des missions de l'Institut Culturel de Bretagne. Elle lui fut retirée sous l'ancienne mandature - à partir d'informations inexactes. La suite fut prise par le Centre régional du livre qui n'a jamais pu jouer son rôle à défaut d'objectifs clairs et de réels moyens de fonctionner. Par exemple, sauf à ce que l'on nous démontre le contraire, aucun comité de lecture n'a contrôlé depuis des années la qualité des œuvres aidées, ni en français ni en breton… Beaucoup de temps a déjà été perdu. Cette machine administrative se met en route qui veut englober la création. On en prend acte. Elle couvrira les cinq départements bretons. Mais pour quelles missions ? Assurer un contrôle culturel alors que l'on parle de démocratie participative ? Prolonger la pratique discrétionnaire d'aides à l'édition et à la diffusion ? Dans ce cas, les professionnels et les usagers de ce secteur essentiel en Bretagne sauraient faire entendre leur désaccord d'ici au dernier tiers du mandat : élection régionale en mars 2010.

Pour le Collectif, la présidente, Angèle Jacq

Voir aussi :
logo
Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.
Voir tous les articles de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons