Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
Ligne ferroviaire Saint-Brieuc / Loudéac : l’interruption du trafic voyageurs ne peut être que temporaire
Depuis le 1er septembre, les trains de voyageurs empruntant la voie Saint-Brieuc / Loudéac ont été remplacés par des autocars. Ce transfert est officiellement dû à l’élargissement d’un pont au-dessus de la nationale 164. Les travaux doivent durer du 2 octobre 2006 au 28 février 2007. Qu’adviendra-t-il au-delà ?
Michel Balbot pour Groupe des Elu-e-s Vert-e-s au Conseil régional de Bretagne le 7/09/06 20:40

Depuis le 1er septembre, les trains de voyageurs empruntant la voie Saint-Brieuc / Loudéac ont été remplacés par des autocars. Ce transfert est officiellement dû à l’élargissement d’un pont au-dessus de la nationale 164. Les travaux doivent durer du 2 octobre 2006 au 28 février 2007. Qu’adviendra-t-il au-delà ? Pour les conseillers régionaux Verts, cette interruption du trafic voyageurs par le train ne peut être que temporaire.

Les arguments avancés aujourd’hui mettent en avant l’amélioration de la qualité du service proposé aux voyageurs, sur l’ensemble des trajets Saint-Brieuc/Vannes et Saint-Brieuc/Lorient. Certes, la qualité des transports en commun en liaison Nord-Sud n’était pas aujourd’hui satisfaisante. Mais à qui la faute ? Depuis la régionalisation des transports en 2002, la SNCF n’a fait aucun effort pour améliorer la desserte ferroviaire entre Loudéac et Saint-Brieuc. Un exemple au travers des horaires : comment se rendre à son travail à Saint-Brieuc avec deux seules arrivées, prévues à 16h56 et 20h22 ? On pourrait également citer l’absence de travaux d’amélioration de la voie. Pourquoi cette démission de l’opérateur ferroviaire ?

Pour les élus Verts au Conseil régional de Bretagne, la suppression à terme de la desserte voyageurs par le train est inacceptable. Dans un contexte de déréglement climatique dû aux émissions de gaz à effet de serre, il est nécessaire d’anticiper à la mise en place d’un véritable service public du transport ferroviaire à l’échelle régionale. Les conseillers régionaux Verts demandent à ce que l’avenir des lignes ferroviaires secondaires et en particulier la ligne Saint-Brieuc-Loudéac fasse l’objet d’une étude approfondie, première étape d’un Plan ferroviaire breton.

L’ambition actuelle de la Région pour mettre en place la Ligne à Grande Vitesse entre Conneré et Rennes et l’amélioration des voies entre Rennes et Quimper et Rennes et Brest doit se compléter d’un soutien fort au développement des lignes secondaires. Depuis sept ans, aucune ligne voyageurs n’a été supprimée en France. Pour les élus Verts au Conseil régional, il est inimaginable que ce soit en Bretagne que la place donnée au ferroviaire régresse. La région s’en trouverait pénalisée dans son développement à moyen terme.

Michel Balbot

Président du groupe des élu-e-s Vert-e-s au Conseil régional de Bretagne

___________ Contact Presse :

Christophe Kergosien, attaché des élu-e-s Vert-e-s au Conseil régional de Bretagne : 06 85 90 20 30

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons