Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
lettre ouverte aux députés à propos de l'article 2 de la Constitution
Communiqué R&PS Toulouse, le 10 déc. 04 Les langues aussi naissent libres et égales en droit Monsieur le Député, L’adoption du traité constitutionnel européen impose une révision prochaine de la constitution française par les députés et sénateurs réunis en Congrès. Vous n’êtes pas sans savoir qu’à l’inverse du français, les langues minorisées présentes en
Hervé Le Gall pour RPS Régions et Peuples Solidaires. le 23/12/04 10:43

Communiqué RPS Toulouse, le 10 déc. 04

Les langues aussi naissent libres et égales en droit

Monsieur le Député,

L’adoption du traité constitutionnel européen impose une révision prochaine de la constitution française par les députés et sénateurs réunis en Congrès.

Vous n’êtes pas sans savoir qu’à l’inverse du français, les langues minorisées présentes en métropole comme dans les départements et territoires d’outre-mer ne disposent pas de la reconnaissance institutionnelle officielle nécessaire à leur survie. La France est ainsi le dernier pays d’Europe à refuser à ses composantes les droits culturels élémentaires reconnus dans les conventions internationales qu’elle a elle-même signées.

L’article 2 de la constitution française est pour partie responsable de cet état de fait car il stipule que le français est la langue unique de la République. La fédération « Régions et Peuples Solidaires » vous invite donc à profiter de la révision constitutionnelle pour modifier l’article 2 comme suit : « La langue officielle de la République est le français dans le respect des langues régionales et minoritaires ».

L’ajout de ces quatre mots sonnerait le glas d’une politique hégémonique d’uniformisation culturelle responsable de l’agonie actuelle des langues dites « régionales ». Est-il besoin de rappeler que des quarante-six Etats adhérant au Conseil de l’Europe seules la France, la Grèce et la Turquie ont refusé de ratifier la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ?

La défense de la diversité culturelle est un impératif éthique inséparable du respect de la dignité humaine. Partie intégrante des droits de l’homme, les droits culturels se doivent d’être respectés et protégés par la France afin que les idéaux d’humanité ne soient pas de simples slogans inscrits aux frontons de ses monuments. La liberté de préserver sa culture, l’égalité des langues et la fraternité entre les individus et les communautés sont des préceptes qui permettraient à la France d’assumer son statut de « patrie des Droits de l’Homme » et d’assurer l’unité dans le respect des diversités.

Inscrire la France au cœur d’une Europe fondée sur les principes de la diversité culturelle et de la démocratie relève du devoir de tout élu du peuple. A ce titre, la fédération « Régions et Peuples Solidaires » rendra publique votre réponse à ce courrier afin que chacun puisse juger de l’importance que vous accordez à ce devoir qui est le vôtre.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, veuillez agréer, Monsieur le Député, nos respectueuses salutations.

Régions et Peuples Solidaires.

La fédération Régions et Peuples solidaires réunit le Partit Occitan, l’Union Démocratique Bretonne (UDB), Frankiz Breizh (Bretagne), le Partitu di a Nazione Corsa (Corse), le Bloc Català (Catalogne), Esquerra Republicana de Catalunya (Catalogne), le Parti Nationaliste Basque (EAJ-PNB), Eusko Alkartasuna (Pays Basque), le Mouvement Région Savoie (MRS) et l’Union du Peuple Alsacien (UPA).

Philippe Sour, chargé de mission « Régions et Peuples Solidaires »

Permanence « R&PS » : 24 rue Auguste Granier – 31200 Toulouse

Tél : 06.13.52.05.48. Courriel : philippe.sour [at] cegetel.net

Cet article a fait l'objet de 1136 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons