Lettre ouverte à M. Didier Lombard directeur général de France Telecom / Wanadoo

-- Media et Internet --

Lettre ouverte de Patrìci Colombo
Porte-parole:

Publié le 30/01/06 10:16 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

LA SEGREGATION SUR WANADOO

Adessiatz, bonjour,

Comme je vous l'ai déjà signalé à maintes reprises depuis deux mois, on est régulièrement l'objet de ségrégation linguistique sur le salon de discussion de Wanadoo Toulouse. En effet, lorsque je m'y exprime dans la langue du pays, l'occitan, en exerçant un droit garanti par l'article 5 des conditions d'utilisation du t'chat et conformément à la déclaration internationale des droits de l'Homme, je suis l'objet de propos haineux publics de la part de certains de vos modérateurs qui revendiquent le fait de ne pas appliquer les règles qu'ils sont pourtant censés défendre. Ils bannissent systématiquement du salon tous ceux qui écrivent quelques mots en occitan en se plaignant qu'ils y viennent nombreux tout en arguant du fait que personne ne comprend cette langue. Mais ils ne sont pas à un illogisme près... Les quolibets dont je suis victime sont surtout à caractère raciste ou méprisant, associant l'usage de notre langue à toutes sortes de tares allant de l'adhésion à des idées fascistes au fait d'être "plouc" en passant par une volonté d'élitisme, que sais-je encore ? L'effort pédagogique auquel je m'astreins de rédiger mes messages doublés de la version française ne les trouble pas dans leur volonté d'exclure notre langue de l'espace public du t'chat Wanadoo Toulouse et de participer ainsi à son éradication pure et simple. Je suis attaché à la diversité culturelle prônée par le Président de la République. Je souhaite que ces pratique ségrégationnistes cessent immédiatement et que vous preniez toutes mesures nécessaires en ce sens. Je tiens à votre disposition les enregistrements des discussions que je vous ai déjà fait parvenir sans obtenir de réponse de votre part jusqu'à présent.

Vos l'ai deja fach assaupre mant una fes, despuei dos mes, practican regularament la segregacion lingüistica sus la charradissa Wanadoo de Tolosa. D'efècte, quora me i expremisse dins la lenga dau país, l'occitan, coma me ne'n fai drech l'article 5 dei condicions d'utilizacion dau t'chat e conformament a la declaracion internacionala dei drechs de l'òme, d'unei de vòstei moderaires m'agonisson d'òdia en tot revendicant de pas aplicar lei règlas qu'aparan censament. Fòra bandisson sistematicament dau salon totei aquelei qu'escrivon quauquei mots en occitan en se planhènt que i vènon nombrós mai en afortissènt que degun compren aquela lenga. Se trebolan pas d'aquela manca de logica... Leis escòrnas que ne'n siáu victima son mai que mai de caractèr racista o mespresènt adunant l'emplegar de nòsta lenga a totei menas de decas que van de l'embugament deis idèas fachistas au fach d'èsser cacibralha en passant per una volontat d'elitisme e que sabe ieu ? M'esfòrce pasmens de redegir pedagogicament mei messatges amb la revirada francesa mai aquò leis encala pas per contunhar escampar amb achiniment nòsta lenga de l'espaci public dau t'chat Wanadoo Tolosa e de prene sa part ansin a son avaliment complèt. La diversitat culturala afortida per lo President de la Republica, i sieu estacat mai que mai. Sovète que decesson desenant aquelei practicas segregacionistas e que bailejetz quand e quand una accion per lei terminar. Son a posita, sus demanda, leis enregistraments dei conversacions que vos lei mandère ja sensa qu'obtenguèsse, fins ara, ges de respònsa.

Coralament, cordialement,

Patrìci Colombo Miramas de Prouvènço


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1336 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.