-- Festivals --

Les secrets du kig ha farz de Bannalec

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 5/02/17 11:40

Cinquième année consécutive, grâce à un restaurateur d'Argol, les bénévoles du cercle Ar Banal Aour réalisent un délicieux kig ha farz.

Voyage dans les coulisses de sa confection.

Pour 340 personnes, il faut trois tiers de jarret de porc par personne, du lard, du boeuf.

85 kg de pommes de terre, des poireaux, des navets, des oignons, des échalotes pour les légumes.

Pour le far : sucre, lait, farine de froment pour le far de froment, pour celui de blé noir : de la crème fraîche, des oeufs et du beurre fondu (dix kg de chaque farine). Et pour le lipig, des échalotes et du beurre.

Et le tout cuit au feu de bois dans quatre marmites de 160 litres datant de 1930, sur une remorque spécialement aménagée, par le forgeron et qui servait au carnaval aujourd'hui défunt de Bannalec. Et ajoutez quarante bénévoles motivés qui mobilisent deux jours de février pour que la réussite soit au rendez-vous.

Qui a dit que le kig ha farz était un plat léonard ?

Voir aussi :
©agence bretagne presse

mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.