-- Société --

Les rues nantaises font la place aux vélos

Article de Louis Bouveron (porte parole Louis Bouveron) publié le 28/01/12 21:19

Depuis quelques mois, des panneaux expérimentaux à la typologie un peu particulière ont proliféré à plusieurs carrefours du centre ville, puis ont disparu aussi vite qu' ils y étaient arrivés. De forme rectangulaire et de couleur vive, ils signalaient en fait la nouvelle règle du jeu aux carrefours pour les cyclistes. Désormais, tourner à droite lorsque le feu est rouge est autorisé partout où se trouvera le panneau triangulaire liseré de rouge avec un vélo jaune au centre, et une flèche dirigée vers la droite. Comme l' explique le maire de Nantes sur le site internet de Nantes Métropole, cette nouvelle disposition - prévue pour 400 feux d'ici 2013 - est destinée à faciliter la circulation des vélos. Nous sommes allés à la rencontre des cyclistes nantais: Diane a 51 ans, et est professeur dans un lycée public : “c'est sûr, cette idée va considérablement faciliter les déplacements à vélo ; et quelle économie de temps ! ” nous confie-t-elle. Philippe, 22 ans, étudie le droit à l'université de Nantes et ne cache pas son intérêt devant cette initiative de la municipalité : “très bonne idée cette nouvelle règlementation; elle ne gène personne et fait gagner un temps fou”.

Si les cyclistes se montrent très enthousiastes devant la prochaine généralisation de cette règle, ça n'est pas le cas de tout le monde. En effet, à la préfecture de police, les agents craignent que “donner de plus en plus de droits spéciaux aux vélos peut leur faire oublier des règles essentielles, en particulier les priorités sur vis à vis des piétons, ou leur faire prendre des libertés concernant les feux ” ; de même, l'automobile club de l'ouest dénonce “une règle floue et dangereuse”. Cependant cette mesure-phare du «plan vélo» de la municipalité est saluée unanimement par les associations de cyclisme de la région, et ne semble pas gêner les automobilistes qui pour certains ”ne l'avaient même pas remarquée” !

La mairie de Nantes est satisfaite par un dispositif pionnier en Bretagne qu'elle va maintenant généraliser, après avoir noté une plus grande fluidité de la circulation en ville et un meilleur partage de la chaussée entre les voitures et les nombreux vélos. L'objectif est que le vélo atteigne 4% des déplacements dans l'agglomération nantaise, dont le périphérique et les principales avenues saturent nuit et jour. Cependant, alors le nombre de km de pistes cyclables a presque doublé entre 2005 et 2010 (de 225 à 388) et que le service de vélos en location Bicloo a été lancé, la métropole nantaise se garde bien de communiquer sur le coût du plan vélo. De peur peut-être de devoir mettre des rustines sur le budget?

Louis LECOMTE

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.