Les Rias : c'est parti !
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 29/08/13 9:36 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Soleil, place noire de monde : le funambule monte sur le clocher

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Pluie de plumes du haut du clocher de Bannalec. L'alpiniste devient tour à tour crapaud ou gargouille, fait redécouvrir un patrimoine banal qu'on pensait connaître et pourtant ...

Jean-Louis le Vallégant joue bombarde et saxo pour faire danser l'homme à l'habit de lumière qui vient de faire sortir du clocher des rubans de couleur, et en bas, les humains ont commencé une gavotte de l'Aven, ce pays où Jean-Louis est né.

Les Rias 2013 commencent bien. L'équipe du Fourneau a pris en compte les demandes de l'an dernier : une plus grande insertion locale (danser la gavotte de Bannalec à Bannalec avec un artiste de Bannalec ...), et un deuxième spectacle qui fait que les gens restent sur la place jusqu'à 22h30.

A 19h12, Nicolas Morvan, président de la COCOPAQ et les responsables du Fourneau avaient donné le "gong" du départ de 50 spectacles avec 20 troupes différentes pendant les cinq jours du festival des Rias.

Pour faire rêver le pays avant la rentrée, avant la crise, pour que les yeux s'écarquillent de surprise et que les gens se rencontrent et se parlent ...

programmation : (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 4 commentaires
  Alan Meur
  le Jeudi 29 août 2013 19:22
super l'argent public coule à flot, les intermittents du pestacle sont financés, les élus coupent des rubans!
l'homo festivus comme dirait Philippe Murray arrive dans nos campagnes...
mais seulement 300 personnes au concert payant de red cardell organisé par un comité de chapelle le week-end précédent..
(0) 
  PIERRE CAMARET
  le Vendredi 30 août 2013 04:55
Du pain et des Jeux .
Pas surpris , mais malheureux .
(0) 
  ex site bretagne.unie.free.fr
  le Vendredi 30 août 2013 09:52
un instant Messieurs, c'est un festival organisé par une association et pas une municipalité , deplus
cette assoc. est trés langue bretonne si je ne m'abuse.
j'aimerai savoir quel est le probleme.pas sur que l'argent public coule tellement a flot dans ce festival!
(0) 
  Alan Meur
  le Vendredi 30 août 2013 21:52
le fourneau n'est pas l'organisateur mais un prestataire de services payé par les deniers publics, la cocopaq (communauté de communes du pays de Quimperlé) pour un budget de plus de 200 000 euros l'an passé...
l'homo festivus...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.