Les Bretons trop régionaux pour figurer dans le wikipédia en français

-- Media et Internet --

Wikipédia est un projet d'encyclopédie collective sur Internet. L'encyclopédie universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki, un mot Hawaiien qui veut dire «rapide» et qui est aussi utilisé pour désigner un site modifiable par les utilisateurs, fut lancée par l'Américain Jimmy Wales en 2001. Wikipedia est déclinée dans de nombreuses langues y compris le breton (43 400 articles) (voir le site) Comme ABP, wikipédia est un projet participatif sans but lucratif et soutenu par ses lecteurs.

Militants bretons mal vus

En 2009, une page étrange avait été créée sur le Wikipédia en français : «Militants bretons : pages à supprimer». Cette page, lamentable du point de vue de la démocratie, a été officiellement supprimée, mais la mise au pilori reste aujourd'hui visible. (voir le site) édia:Pages_à_supprimer/Militants_bretons_A-D Ce n'est pas sur le Wikipedia en breton , qu'on verrait de telles embardées, ni même sur le wikipédia en anglais.

En 2011, notre fondateur et directeur de la publication avait sa page supprimée, sous prétexte qu'elle donnait comme source l'ABP elle-même. Il manquait effectivement des références comme sur la participation de Philippe Argouarch au premier site Web mis en ligne en Amérique du Nord (au SLAC) et des références vers des interviews et articles dans la presse et à la radio. (voir le site)

Arbitraire

Une demande de restauration de la page satisfaisant aux demandes de sources et au delà, était en cours d'examen jusqu'au 13 août. S'arc-boutant sur un critère de notoriété qui n'existe pas dans le Wikipedia anglais et avançant une fantaisiste obligation d'être repéré par la presse écrite parisienne, ce qui fait rire «jaune» beaucoup de «provinciaux», une pincée de Wikipédiens s' opposaient à la page sur le fondateur d'ABP alors que notre fondateur, aux compétences multiples, a fait beaucoup pour le débat public et de nombreux journalistes le savent et collaborent avec notre média participatif, indispensable à la vie publique bretonne.

La page sur Philippe Argouarch a effectivement été suspendue à minuit ce matin par un webrobot ou un administrateur basé uniquement sur le décompte des votes des wikipédiens. Un wikipédien étant quelqu'un qui a produit 50 entrées ou modifications sur le wikipédia en français, n'importe qui peut devenir wikipédien de Wikipédia en travaillant quelques heures ! D'autre pages wiki, centrées sur la Bretagne, ont été mises en débat pour suspension comme l'entrée pour le média 7seizh.info.

La rédaction et le Conseil d'Administration de l'ABP dénoncent cet arbitraire sur le wikipédia francophone.

Agence Bretagne Presse

Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 2075 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'abp

Vos commentaires :

wouiff
Lundi 13 août 2012

Ceci est une affaire entre Philippe Argouarch et wikipédia. Nul besoin de monter une controverse dans un verre d'eau selon laquelle wiki en français serait contraire à l'Emsav en général !

John Margot
Lundi 13 août 2012

Wikipédia est à la culture ce que la pornographie est au cinéma. Ce n'est qu'une base données non fiable et généralement lacunaire pour collégiens, mais en aucun cas une encyclopédie.

Alwenn
Lundi 13 août 2012

Si Wikipedia peut poser des problèmes ponctuel sur certains sujets "sensibles", come les militants bretons, ou beaucoup de choses concernant la politique, il n'en reste pas moins que Wikipedia se construit et s'agrandit tous les jours et que c'est la meilleure encyclopedie au monde.

Il faut l'utiliser de manière multilingue et ne pas se fier à une seule langue (le français !)

C'est aussi le moyen de construire une encyclopedie en breton !!

Toupig
Lundi 13 août 2012

@wouiff : On constate malheureusement que sur Wikipédia en français de nombreuses pages de personnes/associations/organisations... de valeur en Bretagne sont supprimées car elles ne correspondent effectivement pas au critères de la version francophone !

Je ne pense pas que le problème soit entre Wikipédia en français et l'Emsav, mais il se trouve plutôt sur la perception des choses qui règne dans le wiki (ce qui est important ou non, quelles références sont bonnes... par exemples)

T. Gwilhmod
Lundi 13 août 2012

C\'est un scandale !

Argouarc\'h n\'est pas un cas isolé, c\'est l\'ensemble de l\'histoire du mouvement breton qui est visée. Je viens de vérifier que la recherche que j\'avais effectuée pour écrire un article sur le frère aîné de mon grand-père André Guillemot, nationaliste breton de la première heure, émigré en irlande dès la première guerre mondiale a été carrément supprimé. Et moi qui croyais ces informations sauvées en les mettant sur wikipedia !

Paul Chérel
Lundi 13 août 2012

Le commentaire signé John Margot ( en tout cas je préfère un nom même fantaisiste à un pseudo anonyme ) est quelque peu schématique. Au moins on y trouve (dans Wikipedia ) une discussion, un débat, même polémique ou entaché d'erreurs sur les lampes LED, les pompes à chaleur et la liqueur noire. Allez chercher cela dans les presses et media aux ordres, surtout ceux qui caractérisent l'information en France ! S'il y a censure exercée par qui que ce soit, Philippe a tout à fait raison d'exiger que l'on publie son point de vue. Et lorsque les sujets sont scabreux, impolitiquement corrects, selon l'histoire des manuels racontée à nos collégiens et lycéens. raison de plus de les publier et seul Wikipedia -, pour le moment, ose les publier. Moralité : abandonnez Wikipedia si Wikipedia se comporte comme un media hexagonal ! Paul Chérel

Fab
Lundi 13 août 2012

Le mode de fonctionnement de la wikipédia bretonne est plus libéral que celui de la version française mais force est de constater que ses articles sont moins riches et que beaucoup de contributeurs n'ont pas compris que leurs contributions doivent avoir une valeur encyclopédique : ainsi combien d'écrivains bretons actuels -je ne donnerai pas de nom- ne rédigent pas leur notice de manière presque hagiographique, en nous faisant part de réflexions qui tiennent plus du blog de groupie qu'autre chose ?

Par ailleurs, les articles de la wikipédia doivent reporter à des individus, associations etc. qui sont connus a minima, notoires. Comme vous, T. Gwilhmod, j'ai souvent vu des article effacés pour non-respect de la clause de notoriété, sans doute est-ce le cas de votre article sur votre grand-oncle et non le fait d'une mauvaise intention.

A galon.

Toupig
Lundi 13 août 2012

@John Margot : Votre jugement est arbitraire et basé sur des éléments partiellement faux.

Vous dites que Wikipedia est "une base de données non fiable". Des études ont été réalisées à ce sujet, et il s'avère que les résultats ne sont pas aussi défavorables que l'on veut bien le dire/faire croire !

Après c'est certain que pour un projet de l'ampleur de Wikipedia il y aura toujours des erreurs qui réussiront tout de même à se glisser ci ou là.

Par ailleurs Wikipédia est en constate évolution et progressivement des outils ont été mis en place pour lutter contre les erreurs, le vandalisme… (protection des pages sensibles, demande de référence à propos du contenus…).

Naon-e-dad
Lundi 13 août 2012

Hier, les vendeurs de pacotille placardaient: "Vu à la télé!".

Demain, les faiseurs d'opinion placarderont: "Lu sur Wikipedia!".

Disons que Wikipedia est un formidable instrument d'information/désinformation. Selon les sujets. A utiliser avec discernement...

Wikipedia: gwir pe gaoù? A-hervez!

HUBERT CHEMEREAU
Lundi 13 août 2012

Wikipedia en français est semble t-il contrôlé par des Français et non des "anglo-saxons" ce qui expliquerait le parti pris comme avec les communes de Loire-Atlantique qui se voient d'office affublées d'office du qualificatif "pays de Loire" sans précision région administrative de rattachement d'autorité depuis 1972 - Si vous réctifiez en mettant Bretagne pour Saint-Nazaire ou Guérande dans les minutes ou heures qui suivent le mot Bretagne est supprimé. Facebook de son coté impose d'office aux habitants des communes du 44 "pays de Loire" et de plus sans possibilité de mettre Bretagne. Un internaute du 44 attaché à sa ville et qui est un partisan de la réunification de la Bretagne aura droit d'office à l'ectoplasme administratif "pays de Loire ".

Christian Rogel
Lundi 13 août 2012

Auteur de nombreux articles sur les Wikipédias en français et en breton, j'ai tenté 2 fois de faire un article solide sur Philippe Argouarch.

Cette fois-ci, les arguments ont été modifiés en fonction des contradictions apportées.

Du début à la fin, il y a eu le refus d'examiner l'impact du travail du Phlippe sur les deux plans : originalité du média créé et production journalistique.

Il est vrai que certains contributeurs journalistes n'aiment pas que l'on parle de journalisme non salarié, car, en France, l'appellation "journaliste" est réservée aux gens inscrits sur une liste professionnelle.

A la fin, ne pouvant plus se cacher derrière une notion fumeuse de notoriété, ils en venaient à dire que ce que fait Philippe Argouarch n'est pas détachable de l'ABP.

L'ABP n'a pourtant pas vécu aux Etats-Unis !

Léo Pourlet
Lundi 13 août 2012

Quand on voit ce que les trois quarts des collégiens/lycéens rendent après avoir consulté Wikipédia je me demande bien sur quoi se sont basées ces fameuses études de fiabilité !

Jack Leguen
Lundi 13 août 2012

Si j'ai bien compris, le co-fondateur de l'ABP, Ronan Le Flecher, figure dans le wikipédia parceque c'est un Breton de Paris et a co-créé les "Diners celtiques" pour les Bretons de Paris, mais s'il habitait Rennes et avait lancé les diners celtiques à Rennes, il n'aurait pas d'entrée dans wiki comme Philippe qui lui réside dans le Finistère ! Fumant non ?

Louis Le Bars
Lundi 13 août 2012

J'adore Wikipedia, qui reste quand même quoiqu'on en dise une excellente source d'information.

Les pages en français restent d'ailleurs trop souvent lacunaires (sauf sur des pages d'intérêts franco-français). C'est pour cela qu'il faut toujours aller voir également les pages en anglais généralement bien plus détaillées, complètes et objectives. Il est essentiel que les bretons maitrisent très bien l'anglais au côté du breton et du français (outre l'intérêt évident au regard des liens avec le monde celtique et britannique).

Wikipedia d'ailleurs pour moi le meilleur moyen de revoir mon anglais de façon indirecte. D'un strict point de vue scientifique, sans idéologie, il est indispensable de maîtriser l'anglais.

Malheureusement les pages en français sur la Bretagne sont beaucoup trop polluées par la propagande anti-bretonne, on se croirait bien souvent sur les pages kurdes ou arméniennes polluées par les turcs et autres azéris. Et d'autres pages sont ouvertes sur des sujets sans intérêts, à pure propagande politico-administratives, ne correspondant strictement à rien dans la vie réelle ou passée (exemple : les pages sur le Grand-Ouest français ou le Grand-Sud-Ouest).

Le lien entre langue française et France (Etat) est beaucoup trop grand, l'Etat en fait beaucoup trop un instrument à caractère politique, c'est à mon avis également un élément qui explique que cette langue est en recul après avoir été langue internationale N°1.

Gilbert M.
Lundi 13 août 2012

Contributeur Wikipedia, je confirme que pour justifier le maintien de certains contenus il faut mieux s'appuyer sur des travaux faits à Paris qu'en Bretagne...sinon , peut être que notre salut, dans cette démarche encyclopédique respectable au demeurant, est d'appuyer les éléments par des citations de publications universitaires ou médiatiques étrangères...ce qui vexent d'ailleurs, la frange la plus jacobine, nationaliste française (hypocrite bien sur, qui se drapent derrière des prétentions "d'universels") et arrogante de certains contributeurs et administrateurs, prompts à salir de manière subjective et organisée tous ce qui a trait aux mouvements bretons, au caractère breton de la Loire-Atlantique (pourtant attesté par plusieurs encyclopédies "papier" elles, de renom national et international !),... On en arrive à certaines absurdités grotesques et chiffrées, oû un listing des Français ayant collaborés avec les nazis est constitué pour moitié par des gens issus des mouvements bretons(alors que les bretons ne représentent et ne représentaient que moins de 10 % de la population française et que les collaborateurs des mouvements bretons n'étaient qu'une part minoritaire -certes non négligeables- du total des collaborateurs de Bretagne), ce qui montre l'éxagération d'une poignée de gens ayant tout les pouvoirs sur wikipedia abusant d'ailleurs leurs collègues administrateurs wikipediens ne maîtrisant pas ces sujets... sans compter oû une petite période d'égarement, de compromission, de tels ou tels intellectuels bretons devient l'essentiel de l'article, malgré une oeuvre objective (qui elle est rédactionnellement baclée dans l'article wiki), alors que des intellectuels français ayant eu des trajectoires similaires compromises échappent à des rappels aussi conséquents et hyper-développés...deux poids, deux mesures !

jojo du bidau
Lundi 13 août 2012

Les petits "komissars" du Wikipedia en français refusent la publication des paroles du Bro Gozh, sous le prétexte obscur que le texte ne serait pas libre de droits d'auteur. Donc si vous voulez les lire les paroles sur Wikipedia, vous devez consulter la version en anglais... Pas mal, hein ?

Hervé Bossard
Lundi 13 août 2012

C'est arrivé aussi pour l'article sur Fiskal Bazar en français, à l'époque je n'avais pas compris.

benoit
Lundi 13 août 2012

@jojo du bidau Les lois sur le droit d'auteur en France sont très claires : les œuvres tombent dans le domaine public 70 ans après la mort de l'auteur. Wikipedia étant publiée sous license Creative Commons ( (voir le site) aussi bien en anglais qu'en français, ces paroles ne peuvent présentément pas faire partie de l'encyclopédie.

Emilie Le Berre
Lundi 13 août 2012

Wikipedia c'est bien pour chercher la formule du theoreme de Pythagore. Pour le reste mieux vaut chercher sur le net les sites pointus sur des sujets précis. Mais aujourd'hui qui sait faire des recherches sur internet ? Wikipedia, facebook, ... sont à internet ce que sont nrj, skyrock, le mouv... à la bande FM : Abrutir les masses.

Christian Rogel
Lundi 13 août 2012

Auteur de nombreux articles sur les Wikipédias en français et en breton, j\\\'ai tenté 2 fois de faire un article solide sur Philippe Argouarch.

Cette fois-ci, les arguments ont été modifiés en fonction des contradictions apportées.

Du début à la fin, il y a eu le refus d\\\'examiner l\\\'impact du travail du Phlippe sur les deux plans : originalité du média créé et production journalistique.

Il est vrai que certains contributeurs journalistes n\\\'aiment pas que l\\\'on parle de journalisme non salarié, car, en France, l\\\'appellation \\\"journaliste\\\" est réservée aux gens inscrits sur une liste professionnelle.

A la fin, ne pouvant plus se cacher derrière une notion fumeuse de notoriété, ils en venaient à dire que ce que fait Philippe Argouarch n\\\'est pas détachable de l\\\'ABP.

Il serait pourtant facile de trouver sur Wikipédia des exemples de biographies de personnes n\'ayant eu qu\'une seule activité dans leur vie.

L\\\'ABP n\\\'a pourtant pas vécu aux Etats-Unis !

jacques
Lundi 13 août 2012

Je suis heureux que cette question soit enfin abordée. Il est grand temps que le voile soit levé sur les dysfonctionnements de Wikipédia.fr vis-à-vis des articles liés à la Bretagne. Les articles les plus importants concernant la Bretagne sont verrouillés par quelques nationalistes-jacobins. Toute amélioration apportée, même quand elle s'appuye sur des sources incontestables, est systématiquement refusée, ou plutôt "revertée", comme on dit sur Wikipédia. Parfois, sans aucun argument, parfois l'imagination ne manque pas pour trouver les prétextes les plus fallacieux. Comment y sévissent-ils ? Ils se liguent à deux ou trois en général, ou plus quant un contributeur structuré persiste. Ils s'entraident les uns les autres, par le biais de la messagerie privée, pour paufiner leur stratégie et faire front à toute contestation argumentée. Ils font croire que plusieurs contributeurs X ou Y sont contre l'amélioration proposée. En fait, il s'agir de personnes qui se connaissent entre eux et qui s'entraident, dès que les ajouts peuvent donner des éléments eutres et sourcées allant dans le sens de la singularité bretonne par rapport à la France. L'un vous provoque, puis un autre vient vous remettre à votre place, en général un contributeur avec le pouvoir d'administrateur, qui vient clore toute discussion possible, même argumentée. Il vous reprochera de créér des conflits. La confrontation persistante avec un "admin" conduit en général à votre exclusion de l'encyclopédie.

Un ou deux autres de ces nationalistes-jacobins sont passés maîtres dans l'art de détriturer les articles sur la Bretagne pour minimier au maximum tout ce qui est breton, en détournant les sources qu'ils consultent. Ils mentionnent en note, des pages précises d'ouvrages, certes, mais ils détournent le contenu des livres mentionnés pour alimenter leur propagande, par bribres de phrases. Personne ne va jamais vérifier la source originelle, alors ca passe. Et si un conflit oppose deux interpétations sur un ouvrage, un tiers qui n'y connaît et sans jamais aller vérifier les sources en cause, débarque comme par hasard, et prend fait et cause comme par enchantement pour celui qui semble le plus au fait de Wikipédia (maitrise du vocabulaire propre à Wikipédia, des procédures internes et autres soir disants recommandations bidons qui sont interprétée à votre encontre). L'important est qu'une source existe et que l'on fasse croire que l'on participe de manière neutre, en utilisant le jargon de la Maison... et tant pis pour les mensonges et la propagande franco-centrée.

Un autre s'évertue à salir le mouvement breton actuel en recherchant tout lien possible avec les militants bretons ayant collaboré pendant la Guerre par amalgame (la méthode est connue par ailleurs!). Tout militant breton ayant connu la 2e Guerre aura dans son article au moins les 3/4 de son article consacré à cette période, et les liens plus ou moins lointains seront détaillés avec des personnes, partis ou journaux sulfureux de l'époque.

Voici le commentaire d'un autre de ces chiens de garde qui s'est laissé aller le mois dernier à l'attention d'un autre contributeur :

"Toi et moi savons très bien que la soi-disant « culture ancestrale » bretonne a été essentiellement inventée au XXe siècle par des militants du mouvement breton. Tout cela est sourcé, que ce soit le drapeau, la langue unifiée, l’hymne, les bagads, les hautes coiffes bigouden, les fest-noz, le triskell et autres kilts… tout est inventé ! Il est possible que, sous l’effet de la propagande, ces éléments soient peu à peu perçus, par un public ignorant, comme constitutifs d’une culture bretonne, mais il faut arrêter de présenter cela comme une « réalité » qui a traversé les âges. Voilà pour cette « réalité » que tu ne cesses de rabâcher…"

Que peut-il résulter d"une collaboration avec ces personnes ? Certainement pas une encyclopédie...

Ar Vran
Mardi 14 août 2012

Effectivement cela est plus qu\\\'etrange!

Ce que je ne comprends pas est que le Wikipédia, version francophone serait aux mains de Français soumis à une certaine idéologie. Ok est il possible d\\\' avoir des noms et des courants de pensée à l\\\'origine de ces manipulations? Celé est important de faire une enquête afin ensuite de le dénoncer publiquement.

Ensuite, que dire des écrits francophones réalisés par des personnes non françaises, sont-ils également soumis à la censure de ces sinistres modérateurs? Dans ce cas existe-t-il des pages sur des personnalités belges, québécoises ou suisse qui existeraient dans Wikipédia, version francophone ? Si oui, on se trouverait alors dans le mêmecas de figure que de celui de Phillipe Argouarc\\\'h, à savoir qu il y aurait bien 2 poids, 2 mesures.

C est là- dessus qu\\\'il faudrait influer ainsi qu également sur le fait que la langue française étant parlée dans de nombreux pays, les administrateurs francophones de Wikipédia ne doivent pas qu\\\'être basés en France, sous prétexte de liberté de l\\\'information et d objectivité....

Jack Leguen
Mardi 14 août 2012

Ce qui se passe avec wikipedia français n 'est qu'un reflet de ce qui se passe dans la république, c'est à dire qu'une majorité ethnique est devenue une majorité politique permanenente. Même si les Franciliens étaient au départ aussi une minorité dans le royaume, le fait que le siège du pouvoir était à Paris ou à Versailles, a fait que la culture de la région parisienne, sa langue, ses intérêts sont devenus le dictat et sont imposés de droit apès avoir été imposés de force. Autrement dit, grand pays A conquiert petit pays B. Grand pays A est majoritaire au parlement. Grand pays A force sa culture, sa langue , ses interets sur petit pays B et le tour est joué au nom même de la démocratie ! C 'est la même chose qui se passe à Wikipédia avec même l'aide de Belges francophones qui d'ailleurs ont essayé de faire la même chose avec les Flamands et qui se retrouvent alliés de nos wikiopediens franchouillards devenus majoritaires. La vérité sur wikipédia n'est plus une question de faits et de références mais de décisions de la majorité. C 'est la majorité qui décide de la vérité. Moi ça me fait peur.

Labous ar Vro
Mardi 14 août 2012

Cet article et les réactions qui s\'en suivent sont intéressants: il est grand temps que les Bretons cessent d\'être des grands naïfs, les Bretons sont un peuple vaincu par les Français qui ne vont certainement pas leur laisser la libre parole: l\'histoire est écrite par les vainqueurs...

Les Bretons en délaissant leur langue et leur culture ne sont devenus que des \"périphériques\", des \"provinciaux\": reprenez possession de votre langue, vous reviendrez au coeur de votre communication et vous reprendrez du même coup votre destin en main...

Dans l\'immédiat, utilisez Wikipédia, qui est un outil encyclopédique intéressant, en utilisant d\'autres langues de grande diffusion que le français: l\'anglais, l\'allemand, l\'espagnol... Les jacobins dans leur grande majorité ne parle que le français !

Ha na zisoñjit ket : implijit ho yezh deoc\'h da gentañ, e-giz-se e vimp doujet e gwirionez !...

Paul Chérel
Mardi 14 août 2012

J'approuve le commentaire/conclusion de "Petit oiseau du pays". Dans une encyclopédie, il ne faut

surtout pas chercher des réponses dans des domaines hors des sciences dites exactes. Histoire, politique

, voire géopolitique, sont réservés à des manuels préfabriqués par les autorités en place et très largement

diffusés par des media aux ordres. Pour comprendre un peu mieux l'affaire Cassez, il vaut mieux lire un

journal mexicain, voire vénézuélien qu'un journal français. Pour lire et comprendre un peu mieux

l'histoire bretonne et ses revendications légitimes, ce n'est évidemment pas dans les manuels ou dans les

œuvres d'historiens franchouillards que l'on trouvera ce que l'on cherche. Quant à Wikipedia, en français,

il a forcément le défaut d'avoir des contributeurs exclusivement francophones et des lecteurs itou. On

obtiendra, sur les batailles de trafalgar ou Aboukir un autre point de vue en consultant un manuel en

anglais, Paul Chérel

un autre point de vue sur Trafalgar ou Aboukir en consultant des manuels anglais

Ronan
Mardi 14 août 2012

Pour appuyer ce qu\'écrit Jacques un peu plus haut, voici un exemple de discussion à propos de l\'association Bemdez:

(voir le site)

Yann LeBleiz
Mardi 14 août 2012

Pour ce qui est d'utiliser les langues autres que française :

J'avoue avoir constaté que les moteurs de recherche, à commencer par Google, affichent prioritairement les sites français.

Par exemple, je viens de me connecter sur Google.de (la version allemande).

(voir le site)

En allemand "Bretagne" s'écrit comme en français... et pourtant immédiatement les sites qui sont proposés sont français et non allemands...! (C'est fort!)

Je ne serai pas surpris du tout que Paris ait passé des accords avec Google comme cela se pratique en Chine!

Il suffit d'utiliser l'argument de la francophonie et de la protection de la spécificité culturelle française pour rendre un certains degré de censure acceptable, sans passer pour anti-démocratique!

Pour revenir à Wikipedia et à l'histoire de Bretagne... Je note que nombre d'intervenant pro-français sont de mieux en mieux au fait de l'histoire de Bretagne.

Ils utilisent une compétence véritable pour la détourner à leur profits! Car leur savoir et facilement vérifiable, alors que mettre à mal leur détournement nécessite une recherche approfondie et comparative!

Celui qui connait l'histoire de Bretagne n'est donc pas forcément objectif ni favorable à la Bretagne!

Je constate cela même chez quelques interventants bien identifiés dans les commentaires des articles ABP!

Je pense que si la France a les moyens de subventionner massivement les médias, il a largement les moyens de s'offrir une équipe de guerre informationnelle en charge de lutter contre la Bretagne (ou du moins de tout ce qui représente une menace pour la speudo "indivisibilité" de la France)!

Certaines organisations "visibles" jacobines largement subventionnés par l'Etat sont d'ailleurs connus : L'Observatoir du Communautarisme, la libre pensée, etc.... reste, celles qui sont moins visibles!

Dernier point, la France n'est vraiment pas un exemple en matière de Liberté de la Presse! Dès lors pourquoi se donner du tant de mal sur la presse pour laisser internet libre??? Cela n'a pas de sens!!!

(voir le site)

(voir le site)

Louis Le Bars
Mardi 14 août 2012

Ce que dit Yann LeBleiz est vrai, même quand on tape "Munchen" sur le google Deutshland, on se retrouve avec des pages en français...et si on fait des recherches sur des accords entre la France et Google, on ne trouve rien pourtant (?) juste des histoires d'éditeurs et d'accords avec des associations juives.

Labous ar Vro
Mardi 14 août 2012

à Yann Le Bleiz

pour accéder aux articles en allemand: mettre l'article allemand 'die' devant Bretagne, ça marche...

par contre, si vous êtes amateur des TV anglaises, galloises ou allemandes pour échapper au français environnant, (et à la pensée unique), vous n'avez pas accès à tout, du fait de la "localisation géographique".

Concrètement, les adresses IP donnent-elles ce genre d'information, est-ce que quelqu'un en sait plus là-dessus ??

Louis Le Bars
Mardi 14 août 2012

Pour avoir le moteur de recherche Google dans une autre langue que le français, c'est compliqué !!! J'ai cherché pendant un moment, à l'évidence tout est fait pour que personne ne puisse avoir le moteur de recherche dans une autre langue que le français.

Donc par exemple, pour avoir le moteur de recherche en anglais.

Il faut aller tout en bas à droit de la page d'accueil, cliquer sur "google.com". A ce moment là on passe de "Google France" à "Google en français" (ça nous change pas vraiment l'horizon !!), ensuite, il faut une nouvelle fois aller tout en bas de la page, le deuxième onglet tout en bas dans "CONFIDENTIALITE ET CONDITIONS D'UTILISATION".

Une fois sur cette page "confidentialité et conditions d'utilisation", il faut aller une nouvelle fois tout en bas de la page, il y a un petit onglet (pré-réglé en "français")où on peut modifier la langue... tout ça est en plus écrit tout petit en caractères "effacés".

Le mieux encore c'est de garder cela en marque page pour éviter de répéter cette manip' fastidieuse et pas évidente...

Il est évident qu'il y a eu accord avec les Etats ou la France uniquement, je vois pas d'autre explication. Bizarrement en cherchant sur google, j'ai rien trouvé à ce sujet.

Emilie Le Berre
Mardi 14 août 2012

Yann,

Ne serait-ce pas la langue de votre navigateur qui serait paramétrée par défaut en français ? Le mien la langue pas defaut est le breton en deuxieme option l'anglais. Ainsi quand je vais sur google je l'ai par defaut en breton. Exit le wiki machin en fransouze.

Gilbert Josse
Mercredi 15 août 2012

Il semble qu'il a un "grand censeur" sur le wiki français : Patrick Rogel ( (voir le site) "journaliste", ex-militaire.

Il s'en prend un peu à tout le monde ici ( (voir le site) et ici ( (voir le site) à la lettre P.

Peut-être est-ce dû à un passé trop regretté ?

Léo Pourlet
Mercredi 15 août 2012

Outre le paramétrage de la langue il y a aussi la possibilité de télécharger Mozilla en breton, cela donne une certaine cohésion aux recherches via Gooogle ; je me souviens que lorsque je l'utilisais sur mon ancien lieu de travail mes résultats de recherche étaient systématiquement en breton ou anglais, pas une once de français...

jojo du bidau
Dimanche 26 août 2012

@ benoit qui écrit : "les lois sur le droit d'auteur en France sont très claires : les œuvres tombent dans le domaine public 70 ans après la mort de l'auteur. Wikipedia étant publiée sous license Creative Commons. Ces paroles ne peuvent présentément pas faire partie de l'encyclopédie."

Oh le Tartufe !

Je cite Wikipedia : « la base de données Wikipedia est stockée sur un serveur dans l'État de Floride aux Etats-Unis, et son fonctionnement respecte les législations locale et fédérale des États-Unis. Wikipedia ne s'adresse à aucun pays en particulier. Il se peut que les lois applicables dans votre pays n'accordent pas une telle protection, ou ne permettent pas la publication ou la distribution de ce type de discours. »

Le droit français ne s'applique pas plus sur Wikipedia que sur n'importe quel autre site américain. Wikipedia est en effet une marque déposée de la Wikimedia Foundation Inc (San Francisco, USA). Le serveur du Wikipedia français est aux USA et son hébergeur aux Pays-Bas. Ce sont les lois américaines qui s'appliquent lors d'une publication et notamment la notion de « fair use », qui permet la publication intégrale d'un texte lorsque c'est dans un but pédagogique et non marchand (vous parlez de licence créative commons, vous devez donc savoir de quoi je parle).

En fait, on peut très bien être belge et publier une page entière d'un livre sur le Wikipedia français depuis le Brésil. La loi française ne s'appliquera en aucun cas à cette publication, sauf à inventer que la France rédige les lois de la Californie ou détient un droit de propriété sur la langue française.

Votre histoire de droit de propriété intellectuelle de 70 ans après le décès de Jaffrennou (mort en 1956) est donc un gros mensonge, d'autant plus éhonté que le droit de propriété français lui-même prévoit une exception de publication, lorsque cette dernière est mise au service du caractère pédagogique ou d'information de l'oeuvre. En plus, je ne pense pas que vous connaissiez le testament de Jaffrennou, ni la position de ses héritiers sur la diffusion des paroles du Bro Gozh.

Votre histoire de droit de la propriété me fait penser à une discussion passsée avec un Komissar de Wikipedia, à propos d'une publicité à peine déguisée dans un article de cette glorieuse « encyclopédie ». A mon étonnement sur l'absence de censure, alors qu'on constate tant de caviardage sur des articles bien innocents, cet autre Tartufe m'avait répondu que la publicité « n'est pas interdite en tant que telle sur Wikipedia ». Bon appétit...

Pour info, le texte du Bro Gozh est disponible ici :

(voir le site)

Wikibuster
Jeudi 14 mars 2013

Pour info le communiqué est reproduit ici : (voir le site)

Cordialement,

WB

Dan Ar Wern
Dimanche 17 mai 2015

Mon profil , qui existait depuis 2006 sur Wikipedia France a aussi été supprimé il y a peu par un groupe de cinq coupeurs de têtes sans doute commandités , j'imagine . Le fait de se présenter en tant qu'écrivain breton ne doit pas plaire . Je crois qu'en ce moment , l'occasion se présente pour eux de faire un grand ménage parmi ceux qu'ils jugent les plus faibles ( les moins en lumière ) et que , plus tard , s'ils le peuvent ... Que faut-il faire pour réagir ? Une action collective au niveau européen ? A galon ,

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.