Les Autonomistes, les Écologiques et les Fédéralistes du Conseil régional de Bretagne s'unissent

-- --

Communiqué de presse de Bretagne Réunie
Porte-parole:

Publié le 15/10/21 17:06 -- mis à jour le 17/10/21 10:43

Les Autonomistes, les Écologiques et les Fédéralistes du Conseil régional de Bretagne s'unissent pour demander " PLUS " sur la réunification à Loïg Chesnais- Girard, président de la région Bretagne administrative, et ils ont raison, car la région Bretagne administrative est quand même très frileuse sur le dossier réunification, depuis de nombreuses années.

Nous attendons donc de voir la motion proposée par ce groupe politique avant de juger de la pertinence de celle-ci.

Mais d'ores et déjà, nous rappelons que Bretagne Réunie est contre l'option REFERENDUM qu'a priori proposerait ce groupe, et ce, du fait, que :

1°) Un référendum décisionnel est de toute façon impossible à mettre en place au vu de la Constitution française qui ne l'autorise pas actuellement.

2°) Même si demain, par un tour de pass pass politique, ce référendum était mis en place, nous pouvons être sûrs que les questions qui seraient posées dans ce référendum , le seraient à l'avantage de l'Etat et d'une région GRAND OUEST pour valider sa création et existence, donc, nous le répétons, le référendum, c'est un DANGER pour LA RÉUNIFICATION ET LA BRETAGNE !

Bretagne Réunie persiste et signe ! La seule option valable et qu'elle soutiendrait, serait " UNE CONSULTATION SIMPLE DES ÉLECTEURS DU 44 ", pas celle du référendum, qui plus est, sur les pays de la Loire comme le préconisent certains.

(Article paru dans le Télégramme par Philippe Créhange)

Ce communiqué est paru sur Bretagne Réunie

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 2 commentaires
Loïc
Dimanche 17 octobre 2021

Attendons la suite et faisons le« vœu » : qu'elle soit positive.
Deux remarques - un débat est envisagé et c'est une avancée. Ce sera ; pour le groupe autonomiste et ELLV au moins, une discussion sur l'avenir : « sur les enjeux économiques pas sur la repentance historique » . L'économie dépend tout de même bien de la géographie d'un territoire mais aussi des Hommes qui sont, et ont été, à la manœuvre. Donc de leurs valeurs, de leur Histoire, du patrimoine matériel et immatériel qu'ils ont laissé, des limites territoriales qu'ils ont établies au fil des ans.
L'économie ne justifie pas à elle seule, le souhait de la réunification. D'autres territoires marins jouxtent B5
L'amendement des autonomistes et de EELV n'est pas passé. Pas étonnant ! Drôle de raisonnement. Comment engager une consultation d'ici 2024 puisqu'on veut d'abord, absolument, avant, une réponse de l'Etat. Déconcertant. On se pose inévitablement des questions !
Pendant ce temps les partisans d'un grand ouest -à limites d'ailleurs floues - s'organisent.

Michel Bernard
Mardi 19 octobre 2021

Compter sur les soi disants ecolos qui ne proposent rien de serieux pour l environnement pour imposer un referendum ,c est s asseoir sur une planche pourrie ils ne sont pas credibles,c est a la base qu il faut convaincre .

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.