Le site de Vannes 2014 est en ligne
Communiqué de presse de Gwened / Vannes 2014

Publié le 11/10/13 15:49 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

GAD, DOUX, ALCATEL-LUCENT, CARL ZEISS VISION… Les entreprises ferment les unes après les autres, des familles, des personnes basculent dans une grande détresse. Au même moment, l'Etat exige le paiement de l'écotaxe, frein supplémentaire à notre économie. La Bretagne souffre, on la prive de tous les moyens de se relever.

Mais au-delà de la cruelle loi du marché, c'est bien cet Etat qui s'élève contre le financement de nos infrastructures, qui nous place aux marges de l'Europe, hors des marchés, et surtout qui nous empêchent de choisir notre développement. Nous devons nous contenter des restes alors même que des choix destructeurs nous sont imposés. Nos impôts brûlent dans des programmes pharaoniques, sont investis pour la contribution de la machine France et de son projet de « Grand Paris ».

A l'image de nombreuses nations d'Europe, nous devons nous émanciper pour rejoindre cette nouvelle fédération européenne en marche. Pour cela, il faut commencer au niveau local. Ainsi, des femmes et des hommes se sont unis autour du projet Vannes 2014 afin de proposer des réponses pertinentes aux besoins de chacun, dans le cadre des élections municipales. Le seul espoir, autant pour notre quotidien que pour notre avenir. Jeunes et moins jeunes, rejoignez-nous, soutenez-nous !

Le site : (voir le site)

Pour Vannes 2014,

Bertrand Deléon.

Bertrand Deleon

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 3948 lectures.
Vos 13 commentaires
Ar Vran
2013-10-13 01:07:34
Bravo pour le site!
Et votre courage car vous allez en ramasser des chausses-trappes.
Ce que j'ai apprécié sur votre site est de ne pas avoir mis en avant la bretonnitude pour parler des choses quotidiennes que vit la population! Cela est bien vu car cela évite de passer pour l'éternel aigri nationaliste breton qui parle du breton et de la Bretagne fantasmée sans se soucier du quotidien.
En plus le fait de se réclamer du soutient d'un parti nationaliste breton permet justement de faire comprendre que le combat de la bretonnitude n'est pas pour autant oublié, puisqu'il est concommitant. Mais pour ces élections ce n'est pas la peine de l'afficher puique ce n'est pas le sujet.
Il n'y a que les gogos qui vont n'y rien comprendre.
Une petite remarque : dans votre communiqué parlez d'ALCATEL et non pas d'ALACATEL
En espérant que votre courage serve d'exemple à beaucoup personnes qui voudraient se lancer dans ce combat électoral et que les listes de coloration réellement bretonnes fleurissent un peu partout en Bretagne.
Courage c'est toujours à partir des ruisseaux que se font les grandes rivières. Chañs vat !.!! Et que les vannetais vous entendent
(0) 
PIERRE CAMARET
2013-10-13 09:35:45
Un "Pouvoir Breton "devrait etre en position de refuser l'EcoTaxe .Que le Gouvernement Federale decide une nouvelle taxe , bien , mais l'application en final devrait etre decidee par le Gouvernement Regional .
C'est ce qui se passe en Nouvelle Caledonie ( Pas Ecotaxe ) la loi est votee a Paris , mais son application sur le Territoire de la Nlle Caledonie , doit etre votee par le Congres ( Assemblee territoriale).
Cela devrait etre une des vocations du Pouvoir Regional , de rendre sa Region attractive aux Investissements Industriels .Biensur j'ai une liste , de ce que peut demander un investiseur , pour donner le feu vert a la Realisation de son projet .De meme devrait exister un MEDEF Regional bien au courant du marche , de la Concurrence , des tendances mondiales et pouvoir peut etre prevoir les incidents qui peuvent arriver ( GAD ) et donc essayer de les prevenir .On a trop tendance en France et en Bretagne a..... recourrir a l ÉTAT , c'est mauvais .Je vois le Pompier volontaire MONTEBOURG s'agiter , se precipiter partout , sans grand succes notable .Nous devons nous organiser nous memes .
Moins de politique si possible . Ce sont des gens que j'ai malheureusement croises. Leur language et leur conscience sont tellement differentes de celles d'un individu normal .
(0) 
SPERED DIEUB
2013-10-13 10:11:13
Ar vran je partage votre point de vue
(0) 
eugène le tollec
2013-10-13 10:55:51
Il faut arriver au fédéralisme dans ce pays....
FÉDÉRALISME total pour une Bretagne réunifiée.
Voilà ce qu'il faut arracher à ce centralisme.
(0) 
eugène le tollec
2013-10-13 14:34:13
Hors de l'état ,nous pouvons contourner ses diktats réalisateurs,il suffit d'être soi-même(surtout en B4).
Seul,un machiavélisme "breton" peut conduire aux objectifs initiaux.
(0) 
PIERRE CAMARET
2013-10-14 00:04:25
@Eugene. Eh ! oui , mais ????? je reviens au cas de l'Alsace , ou j'ai de la famille et que je croyais connaitre ... ils ont rejete l'Assemblee Unique ... et pourtant pour des raisons geographiques,culturelles et historiques ils etaient dans un environnement positif ( L'Alsace avait eu son Assemblee en 1913 avec les allemands )...... mais ce vote n' etait pas soutenu par tous les "notables" qui allaient perdre leur job et on avait dit au peuple , qu'il y aurait moins de fonctionnaires.
Excellente interpellation d'une Alsacienne Mme MAURER a Mr JF COPE :Vraiment deux mondes s'opposaient (TF2) le "Grand Politicien "??? et puis celle qui tous les jours doit faire face avec les problemes de tous les jours , tout cela avec une point d'accent alsacien . Tres bien .
Eugene , cela ne sera pas facile .Nos compatriotes , a part une poignee , semblent heureux comme cela.
Enfin la jeunesse va donner !!!!!
(0) 
Lousi Le Bars
2013-10-14 10:20:27
"Ce que j'ai apprécié sur votre site est de ne pas avoir mis en avant la bretonnitude pour parler des choses quotidiennes que vit la population!"
ça en dit long quand même long sur le degrés d'acculturation des bretons...on est des cas uniques quand même.
J'ai bien peur que les bretons se réfugient au final dans des votes Mélenchon voire Le Pen.
Le principal est que cette liste ne soit pas un tremplin pour des Partis français. C'est le point important.
Sur le fond du communiqué, je ne partage pas trop le distingo France / Europe, dans les deux cas c'est l'absence de pouvoir des bretons sur les décisions prises et leur périphérisation grandissante qui expliquent les difficultés. Les bretons ne sont que 3 à 4 millions sur 500 millions d'européens, avec une situation géographique excentrée...franchement croire que les bretons auront un quelconque poids supplémentaire dans une Europe fédérale relève de l'utopie la plus totale.
(0) 
eugène le tollec
2013-10-14 11:19:11
Non,Pierre,là jeunesse bretonne ne donnera rien,elle est de cette époque,d'où no comment.
Seule une jeunesse formatée "élite" prendra (peut-être) conscience,qu'elle est aussi bonne que celle de l'extérieur.
Là jeunesse"lambda" fait toujours partie des 80%(du pain(il n'y en a pas,des jeux ,oui,ainsi va là vie de notre société bretonne)
(0) 
PIERRE CAMARET
2013-10-14 12:14:57
@Eugene . Je suivais la pensee de certains , qui , ici, disaient que les "vieux "aigris n'avaient rien compris , et que la jeunesse bretonne allait donner . Que voulez vous que je reponde. Il y a une part de verite pour le passé , pour l'avenir si cette jeunesse bretonne qui a tout compris veut rejouer la "charge de la Brigade legere "je dis tres bien .Je reste sur mon strapontin et je regarde le "show ".
@ Louis LEBARS . Helas je suis d'accord avec vous . Le refuge inconscient : les extremes Melenchon ou Marine LP.C'est mal parti . En fait ils ne veulent prendre aucune responsabilite.Melenchon ou Marine LP doivent resoudre tous leurs problemes ?????? lamentable ........ et après on jouera les pleureuses Kabyles.
(0) 
PIERRE CAMARET
2013-10-14 12:29:28
@Louis Le Bars . mais je ne le pense pas .
Il y aurait des lois Federales d'Interet de l'Europe entiere : Les Affaires etrangeres , les Forces armees et puis les lois d'interets territorials.
Un exemple que j'ai vecu . J'ái vecu 5 ans au Canada pour suivre mon fils , qui faisait l'Universite de Mc GILL .Chaque Province avait sa loi en matiere d'immigration. Le QUEBEC il fallait parler francais . Le ONTARIO il fallait avoir une qualification dans le textile etc... etc...Donc une modulation peut etre faite .Exemple la BRETAGNE , par sa loi , pourrait ne pas accepter un investissement dans l'Agro Industrie , pour ne pas concurrencer les productions locales , amoins que le nouvel investissement apporte un reel PLUS aux unites existantes, technologie tres avancee , optimisation des ressources etc... . Rien ne doit etre fige , tout doit etre negociable.
(0) 
eugène le tollec
2013-10-14 12:43:53
Là jeunesse bretonne est identique à toute la jeunesse de France et de Navarre...assistanat total et aucune aptitude à l'effort de longue haleine( seule une minorité voit plus loin, mais derrière çà ,il y a toute une éducation et une maîtrise parentale.
(0) 
eugène le tollec
2013-10-14 13:14:53
Partout,là jeunesse ne bougera que la faim "au ventre"...et surtout,dans certaines regions,lorsqu'elle aura assez des maîtrise de l'émigration forcenée sur la vie quotidienne.
(0) 
eugène le tollec
2013-10-14 15:01:15
Partout,là jeunesse ne bougera que la faim "au ventre"...et surtout,dans certaines regions,lorsqu'elle aura assez des maîtrise de l'émigration forcenée sur la vie quotidienne.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.