Le président du Festival Interceltique Jean Peeters démissionne
Dépêche

Publié le 25/08/22 12:24 -- mis à jour le 25/08/22 12:47

Les raisons de sa démission, alors qu'il n'est président que depuis 2019, semblent liées à sa disponibilité. En effet, il est toujours professeur à l’Université de Bretagne-Sud et à l’École militaire à Paris. Il pilote un master cybersécurité.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Il aurait déclaré selon le quotidien Ouest-France « Mes différentes missions professionnelles m’occupent depuis dix ans, bien au-delà de 100 % d’un emploi normal et je suis amené à faire de nombreux déplacements en France et à l’étranger. Cela n’est pas aujourd’hui compatible avec les défis que doit relever le Fil au sein d’une gouvernance fluide […] On ne peut pas être président du Fil à mi-temps ».

La rédaction

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
la rédaction de l'ABP
Vos 11 commentaires
Muichka
2022-08-25 12:41:57
Surprenantes, non pas la démission, mais les raisons.
Il y a trois ans, acceptant le poste, il savait le problème du cumul des charges entre ses différentes activités, en Bretagne et en France.
Ou alors peut-être que les différentes polémiques suite au dernier Fil l'ont affecté :
- annoncé 900.000 festivaliers, contre 400.000 ;
- voir aussi la réorganisation des espaces, avec aucun continuum, mais des trous, des trous. Où l'ex. Quai des Livres est déporté à La Colline, où les institutionnels sont à distance de toute activité culturelle, mais à deux pas des barbapapa et autres grande roue...
- voir la grogne des professionnels du Livre qui menacent de ne pas revenir dans ces conditions ;
- voir aussi les augmentations de prix pour tous les exposants et pour le grand public.
Risque majeur de disparition du FIL comme festival culturel ET celtique, ET interceltique.
Ce que nous souhaitions, c'est un geste de capitaine qui reprend la barre face à certains errements, pas un quitter-le-navire.
voir les commentaires du très bon article (voir le site)
(2) 
Enora
2022-08-25 13:16:16
Nous attendons maintenant un sursaut du conseil d’administration pour nommer un président réellement sensible à la sauvegarde de notre patrimoine culturel celtique (victime de la négation française), et qui saura prendre des décisions sensées.
Ne pas crier victoire trop vite : on sait ce que l’on perd, pas ce que l’on gagne.
(2) 
Lusiañ
2022-08-25 14:08:21
On a bien affadi la culture interceltique et bretonne pour favoriser la culture jacobine et mondialiste au cours de ce festival. Si on ne veut pas que le FIL devienne un festival comme les autres, il va falloir revenir aux fondamentaux.
(2) 
Damien Darras
2022-08-25 20:31:33
N'y avait-il pas incompatibilité entre la fonction de professeur à l'école militaire de Paris et celle de président du Festival Interceltique ?
(3) 
TY JEAN
2022-08-26 11:17:10
Je suis moi aussi très surpris d'apprendre que cet ex président du FIL
est également pilote d'un master cybersécurité et titulaire d'une chaire à l'école militaire de Paris.
Que signifie cette ex nomination? surveiller tous les participants ou délégations interceltiques?
noyauter les uns et les autres? désinformer à propos du FILet des relations entre pays celtes?
Et pouquoi pas pour le prochain président un préfet de région,un général de corps d'armée ou Chevènement?
(2) 
Pier NIKOLAZ
2022-08-26 11:43:12
Gwelet 'peus ar pegsun evit emvod ar Gelted 2023, bléad Bro Iwerzhon ? Ger erbet e brezhoneg. Dipitet eo.
Avez-vous vu le prochain autocollant du festival 2023 pour l'année de l'Irlande ? Pas un mot de breton, tout le texte est en français ! C'est affligeant.
(0) 
Claude Le Duigou
2022-08-26 14:20:11
Rappel piqué au "Télégramme" du 29 avril 2019: "Le collectif Ai’ta de défense de la langue bretonne s’oppose à la candidature de Jean Peeters, le président de l’Université Bretagne-Sud, à la présidence du Festival interceltique de Lorient.
Dans un communiqué, le collectif Ai’ta - qui œuvre à la promotion et à la défense de la langue bretonne - s’oppose « fermement » à la candidature de Jean Peeters à la tête du Festival interceltique de Lorient, le candidat du « zéro langue breton ». En préambule, l’association précise : « Ce n’est pas dans les habitudes de notre collectif que d’interférer dans la vie associative d’autres structures ». Pour autant, Ai’ta ! dit avoir été « profondément choqué » d’apprendre cette candidature."
(0) 
Jack Leguen
2022-08-26 15:11:32
A l'occasion des chamboulements qui vont arriver au FIL, je propose que l'année de l'Irlande à peine décidée, soit reculée à 2024 et qu'on invite l'Ukraine, à titre exceptionnel, pour marquer le coup et l'honorer dans sa lutte exemplaire et si courageuse pour sa survie en tant que nation. Après tout, les Celtes ont séjourné pendant des siècles en Ukraine et sur les bords de la Mer Noire vers 1000av. J.-C. avant leur migration finale vers l'ouest de l'Europe.
(1) 
Pcosquer
2022-08-27 11:06:33
@Jack Leguen.Je ne suis pas sur que se soit une très bonne idée de tout mélanger; Personnellement, je n'oublie pas que l'idéologie française s'est trouvée une voie concrète d'exister par la colonisation elle-même faisant suite à la colonisation intérieure ( merci de lire Eugène WEBER , historien Américain. Dans un compte rendu, M Abelès explique un des constats de l'historien concernant l'évolution à la française: "l'unité nationale serait alors, moins le fruit des énergies collectives des énergies, comme l'accréditait une certaine imagerie post révolutionnaire que l'effet d'un vaste et lent processus de colonisation intérieure".
S'opposer à la guerre, j'en suis. S'opposer comme un certain nombres de personnes aux chocs des puissants sans vraiment savoir ce qu'il y a dessous me semble relever de ce processus de colonisation intérieur (des cerveaux)..
Je crois bien plus en la réflexion sur l'humanité et l'avenir de la planète qu'en la géo-politique qui prend le soin absolue d'éviter ces deux données de fons : humanité et planète. Appliquer ces principes à l'état de la langue bretonne éclaire comme un miracles les intérêts fondamentaux de l'être humain ce qui n'est absolument pas le cas de la politique minable que l'on subit maintenant depuis des siècles. Car je rappelle aussi qu'avant la colonisatioj intérieure il y a eu le racisme scientifique. A comprendre que dans cet jeu de domination que subissent les Ukrainien, il se trouve aussi l'influence française de par son passée et son système de pensée qui s'est invité dans d'autres pays occidentaux. Personnes n'obligeaient nos pays à conserver cette même politique sauf notre capacité à croire stupidement que nous avons des leçons à donner aux autres. Défendez les Ukrainien façon croix rouge daccord se mêler de vastes plans de domination de la planête n'est sûrement pas l'affaire des Bretons. Merci de bien vouloir garder au FIL une hauteur humaine ( dont la défense des cultures, dont la notre, est en soit une évidence ) et non pas de lui donner une politique qui accentueront encore le sentiment de dépendance à la France.
(0) 
KLG
2022-08-27 11:16:58
" Je suis moi aussi très surpris d'apprendre que cet ex président du FIL
est également pilote d'un master cybersécurité et titulaire d'une chaire à l'école militaire de Paris."

Merci pour l'info. Comment se fait-il que cela n'a pas été mentionné plus tôt ??
C'est vraiment pas anecdotique.
C'est tout de même incroyable...
Et qui l'a mis à la tête du festival ? Jean-Yves Le Drian ?
Lorient est vraiment un bien mauvais site !
(0) 
jakez Lhéritier de St Nazer de Bretagne
2022-08-28 10:49:23
La parade interceltique à la Télévision est devenu le terrain de jeu d'un certain animateur de FR3, avec 4 à 5 espaces jeux polluants idiots ,comme machine à sous.
FR3 occulte volontairement tous les ans,des associations,des manifestations sur des thèmes d'actualité bretonne:
droit au logement,réunification,etc..
Qui dirige le FIL: FR3,ou la préfecture ?
Il me semble que Jack lang avait voulu faire une OPA sur le festival
Ce qu'il s'est passé cette année est grave et confirme la volonté de certains politiques de continuer à folkloriser notre culture
Reprendre la barre est nécéssaire.
.
(2) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.