Le Parti Breton soutient les 6 inculpés de la réunification et appelle à la manifestation du 16 juin à Rennes

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 14/06/10 14:53 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 12 février 2009, six jeunes étaient jugés devant le tribunal correctionnel de Nantes pour « dégradation sur biens d'utilités publiques ». Il s'agissait de slogans pour la réunification de la Bretagne et de quelques ampoules de coaltar sur les murs de l'Hôtel de Région des "Pays de la Loire". Leur seul tort est d'avoir pratiqué la légitime défense contre le rouleau compresseur de la ligérisation que les Bretons subissent quotidiennement en Loire-Atlantique.

En première instance, le tribunal de Nantes les a condamnés à 36.000 euros d'amende et 2 mois de prison avec sursis. Des peines complètement disproportionnées pour quelques barbouillages.

Le procès en appel aura lieu le mercredi 16 juin au Parlement de Bretagne à Rennes à partir de 14 heures. Une manifestation de soutien est prévue à partir de 13 h. Venons nombreux dénoncer la tentative - actuellement unique en Europe ! - de substituer l'identité d'un peuple par une pseudo identité régionale imposée par l'État.

Ce matraquage ligérien touche l'ensemble de la population et cible tout particulièrement les jeunes lycéens. Ce procès doit donc être celui des responsable politiques, en particulier Jacques Auxiette, qui utilisent de manière scandaleuse le pouvoir régional contre la volonté populaire de voir réunifier la Bretagne.

Le Parti Breton soutient les six inculpés et appelle à participer à la manifestation du 16 juin au Parlement de Bretagne à Rennes.

Voir aussi :

0  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.