Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Le Parti Breton soutient le mouvement de grève des sapeurs-pompiers à Rennes, une réorganisation des Services départementaux d'Incendies et de secours s'impose pour la sécurité de la population
Une grève des sapeurs-pompiers d’Ille-et-Vilaine dure depuis quelques semaines, à Rennes. Le Conseil général veut recruter 300 sapeurs-pompiers volontaires pour la ville de Rennes et les syndicats de
Yves Pelle pour Parti Breton - Strollad Breizh le 9/10/13 21:45
31626_1.jpg

Une grève des sapeurs-pompiers d'Ille-et-Vilaine dure depuis quelques semaines, à Rennes. Le Conseil général veut recruter 300 sapeurs-pompiers volontaires pour la ville de Rennes et les syndicats de pompiers, eux, veulent qu'ils recrutent des sapeurs-pompiers professionnels car il y a nécessité pour une ville comme Rennes d'avoir un contingent élevé de sapeurs-pompiers professionnels. D'autant que les sapeurs-pompiers volontaires que veulent mettre en place le Conseil général ne feront que des interventions mineures (VASB).

Pour le Parti Breton, le Conseil Général montre son incapacité à gérer un dossier dans la sérénité, puisque M. Jean-Louis Tourenne vient de brandir la sanction envers des sapeurs-pompiers grévistes au motif qu'ils n'ont pas le droit d'afficher leur mouvement de grève sur les véhicules. Une ville comme Rennes doit avoir un corps de sapeurs-pompiers professionnels développé qui correspond au développement de la ville. Cela ne remet pas en cause le volontariat qui peut trouver sa place en campagne dans les pays.

Les casernes de Rennes font chacune 6000 interventions, comment ne pas avoir une professionnalisation accrue de l'effectif ? Des sapeurs-pompiers volontaires ont actuellement leur concours, pourquoi ne pas les recruter à Rennes ? Les sapeurs-pompiers ne devraient-ils pas dépendre des villes, agglomérations ou communautés de communes plutôt que du Département qui est bien trop éloigné du terrain ? Dans ce dossier, le Parti Breton serait pragmatique, ouvert au dialogue, pour la sécurité de la population.

Le Parti Breton avait rappelé lors des cantonales de 2011 que le département d'Ille-et-Vilaine était un des plus endettés de France. Cela se confirme dans ce projet qui fera faire quelques économies certes mais qui diminuera son efficacité. La réaction de Jean-Louis Tourenne, confirme une fois de plus que le département est l'échelon de trop du mille-feuille qu'il convient de supprimer pour le plus grand bien de nos finances et de la population.

Sébastien Girard

Conseiller Municipal Parti Breton à St Jacques de la Lande

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons