Le Parti Breton se félicite de la dynamique souverainiste en Catalogne

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 1/12/12 22:44 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
28372_1.jpg

L'élection anticipée au Parlement catalan du dimanche 25 novembre a donné 64% des sièges aux partis politiques catalans favorables à l'indépendance, soit 87 sièges sur 135. Il s'agit d'une victoire écrasante pour le projet de souveraineté catalane, n'en déplaise à une certaine presse française. Les partis espagnols sont réduits à 48 sièges, avec un recul sévère du Parti Socialiste Catalan (PSC, filiale du parti socialiste espagnol) qui perd 8 sièges sur 28. Ceux-ci se reportent notamment sur l'ERC (Parti Républicain Catalan) parti à la revendication indépendantiste ancienne qui s'est illustré dans son opposition à la dictature de Franco.

Face à ce résultat, on peut s'étonner de l'analyse des médias français, car les chiffres sont têtus et c'est bien l'idée de souveraineté qui l'emporte largement. Certes la CiU (Centre droit) et son leader M. Arthur MAS enregistrent une perte de 10 sièges, au profit d'autres partis catalans, et ne remportent pas le succès escompté. Pourtant, ce recul s'explique facilement par les difficultés que rencontrent tous les partis politiques au pouvoir réalisant une politique courageuse de bonne gestion en temps de crise économique. L'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder (SPD) pourrait en témoigner. Mais, avec plus de 30% des voix et en conservant 50 sièges, la CiU reste, et de loin, le plus grand parti politique de Catalogne!

Le Parti Breton se félicite du résultat global de l'élection au Parlement catalan, le choix courageux d'Artur Mas de consulter la population dans des temps difficiles a payé. Désormais, la voie vers la souveraineté catalane est largement ouverte, le Parti Breton fait confiance aux partis catalans et au peuple catalan pour porter haut les valeurs humanistes qui nous sont communes.

Jean Christophe Chorlay

Porte Parole du Parti Breton

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Marcel Texier
Dimanche 2 décembre 2012

On peut se féliciter de voir le Parti Breton marcher sur les traces des indépendantistes catalans qui ont su, par un travail intelligent,tenace et patient,sans tomber dans les pièges de la violence,redonner au peuple catalan confiance en lui-même,redonner à sa langue la place qui lui revenait,arracher au pouvoir madrilène une large autonomie qui a permis la prospérité actuelle. L'indépendance, dans le cadre européen qui doit parallèlement se renforcer, viendra inéluctablement.

Vraiment, on ne peut pas rêver de meilleur modèle !

Paul Chérel
Dimanche 2 décembre 2012

Petite correction linguistique à l'intention du rédacteur. Le "E" de ERC signifie Esguerra , ce qui signifie " de gauche" en catalan comme izquierda en castillan. Pour un parti qui se veut "Na ruz na gwen", cette petite rectification n'est pas sans valeur lorsque l'on ajoute l'étiquette "centre droit" à CiU qui ne signifie que Catalogne ET Union et non de droite ou centriste. Essayons de nous démarquer de ces classifications "à la française"! Le centre, la droite, la gauche, le socialisme, le républicanisme, le conservatisme,etc. n'ont pas les mêmes significations dans toutes les langues. Paul Chérel

eugène Le Tollec
Dimanche 2 décembre 2012

AU Parti Breton

Soit

,Il y a là une excellente étudedont il faut tirer toutes les leçons.

Mais ,en bretagne ,tirons nous tous les enseignements ?

Savons nous faire l'unité de la pensée ,l'unité de la revendication,l'unité du jalonnement à mettre en place,l'unité du devenir?

De nouveaux partis bretons appaeaissent, d'autres associations n'ont même pas le courage de se rencontrer ne serait ce qu'à titre informel afin de préparer l'union.

Chacun a sa propre vérité et n'admettra la vérité du voisin que dans l'aspect de soumission à ses propres vérités

Je demande donc à chacun ,le courage de se rencontrer(sans allégeance),pour peut être entreprendre le chemin catalan.

Nous attendons tous cela.

Un dernier point

Il faut ,dans toute action politique ,un chef ,un meneur d'idées ,un charismatique,une vision.

L'avons nous?

j'ai écrit ,un jour ,quel doit être le message politique?

NON aucun politique passé et actuel n'a l'envergure,au dessus des partis! dont le nom est BRETAGNE.

Donc nous ne serons jamais des "catalans", dans l'analyse acvtuelle

Jofre Cabot Puig
Dimanche 2 décembre 2012

Merci a tous nos frères du Strollad Breizh!

La lutte n'à fait que comencer. Nous nous retrouverons dans une future Europe des peuples, plus libre, plus juste et plus riche.

Du courage pour vous aussi frères bretons: nous sommes avec vous!

bernard guyader
Lundi 3 décembre 2012

Bon dia ... Aujourd'hui sur Radio Arrels Jordi Verra ( président de CDC Nord) vient de parler d'un risque que l'état Espagnol se saisisse de l'article 58 de la constitution ce qui est proche d'une tutelle du Cortes sur la Catalogne ...Jordi Verra parle aussi d'indépendance et site les souverainistes comme des indépendantistes . B.Guyader

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.