Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
le parti breton interroge le président françois hollande
LE PARTI BRETON INTERROGE LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE Le comportement du maire de Nantes concerne par définition les Bretons. Tous n'approuvent pas, loin s'en faut, les moeurs politiques passées, tolérées à
Yves Pelle pour Parti Breton - Strollad Breizh le 16/05/12 0:57
25953_1.jpg

LE PARTI BRETON INTERROGE LE PRESIDENT FRANCOIS HOLLANDE

Le comportement du maire de Nantes concerne par définition les Bretons. Tous n'approuvent pas, loin s'en faut, les moeurs politiques passées, tolérées à l'époque, qui ont fourni les moyens de nier la réalité et les intérêts bretons. Par exemple, les liens de marché entre les annonceurs de la revue municipale Nantes Passion (éditée par la SNEP) en 1989-1990 et la mairie, ou entre la mairie de Saint Herblain, quand M. Ayrault en était le maire, et les bureaux d'études du parti socialiste ont toujours choqué les associations bretonnes qui dans la presse de l'époque étaient les seules à s'élever contre les méthodes des partis français à Nantes.

Au moment où M. Ayrault semble devoir accéder à des fonctions importantes, le Parti Breton verrait dans sa nomination un acte très négatif. Le nouveau président français montrerait par là qu'il se situe dans la continuité de certaines pratiques qu'il a pourtant dénoncées. A partir de là toute confiance dans le nouveau pouvoir ne pourrait être que vaine.

LE PRESIDENT DU PARTI BRETON,

YVES PELLE

Vos 3 commentaires
Jack Leguen Le Mercredi 16 mai 2012 02:04
Il faut lire et relire ou comment on a été à deux doigts de la réunification avant que Ayrault vienne tout faire capoter.
(0) 

Michel Prigent Le Mercredi 16 mai 2012 06:02
Eh oui, que de réactions à ce coup tordu de Ayrault auprès de Balladur !
J'espère qu'ils se rappelleront pour qui ne pas voter aux législatives.
(0) 

Naunnt Le Mercredi 16 mai 2012 16:51
Ces élections seront celles du statu quo. JMA premier ministre, Le Drian à la défense. De Rugy élu à Nantes et Le Fur battu dans le 22 (d'après les projections des législatives). Même la décentralisation n'apportera à mon avis que peu de changements hormis la fiscalité locale et la réintroduction de la clause de compétence générale.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons