Le Parti Breton dénonce la politique de force des autorités françaises à Notre-Dame-des-Landes

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 24/10/12 22:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Plus de mille CRS et gendarmes ont été déployés depuis une semaine pour prendre le contrôle de la zone confisquée pour la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Des routes sont fermées et il n'est plus possible de se déplacer librement sur ce territoire. La population locale, qu'elle soit pour ou contre le projet d'aéroport, est de plus en plus exaspérée par la situation et par le véritable « état de siège » qui lui est imposé.

Il est plus que temps que le gouvernement et notamment le Premier ministre Jean-Marc Ayrault retrouvent un peu de bon sens : aucune politique de force ne peut réussir. Il faut abandonner un projet que rien ne justifie, surtout d'un point de vue économique dans la situation actuelle.

Face à la politique agressive des autorités le Parti Breton soutient la population dans sa résistance pacifique.

pour le Parti Breton,

le secrétaire général,

Gérard Guillemot


0  0  
mailbox
imprimer
Vos 1 commentaires
SPERED DIEUB
Lundi 24 janvier 2022
mat tre pennad skrid taol aman
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.