Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Le MRB se retire des élections régionales
Le MRB se retire des élections régionales Réuni le samedi 7 février à Lorient, le comité exécutif du Mouvement régionaliste de Bretagne a pris la difficile décision de ne pas présenter sa liste aux élections régionales des 21 et 28 mars prochain. Grâce à un accord avec un imprimeur local, le
Xavier GUILLEMOT pour MRB le 8/02/04 19:58

Le MRB se retire des élections régionales

Réuni le samedi 7 février à Lorient, le comité exécutif du Mouvement régionaliste de Bretagne a pris la difficile décision de ne pas présenter sa liste aux élections régionales des 21 et 28 mars prochain. Grâce à un accord avec un imprimeur local, le MRB pouvait certes garantir l'impression du matériel officiel (professions de foi et bulletins de vote) ; mais il n'a pu dégager de budget supplémentaire pour financer une campagne électorale d'envergure, seule à même de permettre au MRB de percer à l'occasion de ces élections. De fait, l'objectif d'atteindre la barre des 5 %, qui ouvre droit au remboursement de la campagne officielle, se posait comme trop aléatoire. Dans un entretien qu'il donnera dans le prochain numéro de Bretons d'abord, mensuel du MRB (diffusion dans la semaine du 16 février), Xavier Guillemot confirmera qu'il eut été une faute de prendre le risque d'hypothéquer lourdement l'avenir financier du MRB. Par ailleurs, il confirmera que le MRB a refusé toute "offre de soutien" de parti politique tiers : notre mouvement n'a pas vocation à être instrumentalisé, pas plus que le vote breton n'a vocation à être récupéré, puis utilisé, par quelque parti national que ce soit. Cependant, en tout état de cause, alors la région pourrait basculer à gauche, le MRB donnera ses consignes de vote au moment opportun.

*****************************

Le MRB privilégie les élections cantonales

Se retirant d'une présence effective aux élections régionales, le MRB privilégie désormais les élections cantonales. Avec la même préoccupation de se donner les moyens d'engager une campagne électorale d'envergure, le MRB a choisi d'éviter la dispersion pour concentrer tous ses efforts sur un seul département, le Finistère. Egalement susceptible de basculer, ce département dirigé par la gauche qui ne dispose qu'un siège d'avance, devient un objectif pour le MRB. Douze candidats défendront les couleurs de notre mouvement, dont certains, portés par leur implantation locale et leur notoriété personnelle, disposent des moyens de franchir le seuil des 5 %. Le MRB salue notamment l'excellence du travail réalisé aujourd'hui par trois candidats nouvellement intégrés dans ses rangs, Yves Gautron sur Daoulas, Thibaut Guillemot sur Lannilis, Yann Penn sur Concarneau.

*****************************

Le MRB construit son avenir politique

Encore tout jeune mouvement politique, le MRB inscrit son action dans la durée. En évitant de sacrifier son avenir financier, le MRB adopte une démarche raisonnable et raisonnée, garante de sa pérennité sur la scène politique bretonne. Jusque là dispersé faute d'une offre politique crédible et viable, le vote breton est une réalité ; désormais, le MRB est seul à pouvoir le revendiquer. Les résultats attendus de ses candidats aux élections cantonales offriront un socle électoral pour une nécessaire recomposition du mouvement politique breton. C'est la démarche prioritaire dans laquelle s'inscrit le MRB.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons