Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Le maire de Missillac (44) ajouter une touche de mesquinerie à sa guérilla anti-bretonne

Nantes-en-Bretagne.org INFO: Rappel des faits, la commune de Missillac près de Saint-Nazaire (44) a à sa tête un individu particulièrement agressif en matière de refus de tout ce qui peut rappeler l'appartenance de sa commune à la Bretagne (monsieur le maire est d'ailleurs un proche de Joël Batteux, le maire

Lecuyer Fabien pour Nantes en Bretagne le 22/10/05 12:26

Nantes-en-Bretagne.org INFO: Rappel des faits, la commune de Missillac près de Saint-Nazaire (44) a à sa tête un individu particulièrement agressif en matière de refus de tout ce qui peut rappeler l'appartenance de sa commune à la Bretagne (monsieur le maire est d'ailleurs un proche de Joël Batteux, le maire national-chevènementiste de Saint-Nazaire). Refus d'installer le drapeau breton sur la mairie et mise en place du drapeau des "pays de la loire", refus de prêt d'une salle municipale à une association locale de cours de breton et de gallo, refus de signer la charte des élus pour la réunification, etc... la liste des forfaits de monsieur le maire est longue comme les quais de la cité portuaire voisine. Jeudi dernier, cette guérilla anti-bretonne a été agrémentée d'une certaine touche de mesquinerie, en effet une réunion en mairie était organisée, comme chaque année, afin de recevoir les doléances des diverses associations de la commune de Missillac, "du gallo et du breton à Missillac", l'association locale de cours et de défense des langues bretonnes, n'avait, bien entendu, pas été conviée et ce au mépris de toutes les règles de gestion de la vie communale. Révolté par ce sectarisme un président d'une des autres associations communales avait averti le président de "du gallo et du breton à Missillac" de la tenue de cette réunion dont le rendez vous était à 20h00 précise. Monsieur Bian, président de la dite association, avait donc décidé de s'y rendre malgré le boycott du premier magistrat de la commune. Une heure avant cependant monsieur Bian avait la surprise de croiser sur le chemin de sa maison le garde-champêtre qui venait de lui signifier à l'aide d'une convocation collée sur sa porte qu'il était convié à une réunion en mairie le soir même mais... à partir de 20h30. Ce qui laissait donc 30 mn à monsieur le Maire pour discréditer devant les autres associations cette si dangereuse organisation qu'est "du gallo et du breton à Missillac". Ayant flairé la supercherie, monsieur Bian se présenta donc en mairie à 20h00 précise sous l'oeil surpris et décontenancé du maire qui commencait à peine la réunion et qui dû, par la même, ravaler son haineux speech anti-breton.

mailbox
Cet article a fait l'objet de 1250 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 1 ?