Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communique de presse -
Le diktat hollandais
Nadine Hourmant, syndicaliste FO bretonne chez Doux, est donc remerciée par FR2 alors que sollicitée par l'émission “Dialogue citoyen” à 20 h 15 avec François Hollande, jeudi 14 avril. Et
Angèle Jacq pour Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme le 13/04/16 16:45

Nadine Hourmant, syndicaliste FO bretonne chez Doux, est donc remerciée par FR2 alors que sollicitée par l'émission “Dialogue citoyen” à 20 h 15 avec François Hollande, jeudi 14 avril. Et cela pourtant après moultes contacts téléphoniques de préparation et tournage… De même que Nicolas Leborgne de Pludino (22), éleveur de porcs en grande difficulté. “FR2 est en service “télé“-commandée par l'Élysée,” estiment-t-ils, après ce rejet incompréhensible !

Nous le pensons aussi très fort.

C'est le diktat de l'État français sur la communication du service public : il fait vivre ces chaînes grâce à nos impôts mais s'accapare la capacité de ces écrans à nous endormir. Il ordonne et utilise comme il l'entend, les capacités de ces services – droite ou gauche au pouvoir, c'est idem -.

Ainsi va l'objectivité du petit écran français : le pire, est que les chaînes privées dans ces cas-là, emboîtent allègrement le pas aux chaînes “publiques”. Pourquoi ? Crainte de rétorsions ou solidarité centralisatrice parisienne d'une information formatée dans un même moule ? Elles signalent. C'est ainsi. Cela s'appelle “se déballonner”.

Ainsi va dans la France “éternelle” l'intoxication politique : la génuflexion de la “Télé” devant l'interdit d'État d'une mise en cause du chef de l'État par ces deux Bretons, une syndicaliste et un paysan qui risqueraient – et à juste titre – être en défaveur de cette fin de règne noyée dans la candidature des nantis de ladite “ république” aux présidentielles de l'an prochain : car telle est la gouvernance que nous subissons entre coups de menton du Pouvoir et grondements de protestations dans la rue contre ce type de diktats.

logo
Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.
Voir tous les articles de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons