Le collectif Ai’ta ! discute avec l’agglo de Vannes

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Ai'ta ! Bro Gwened
Porte-parole: Collectif

Publié le 14/12/13 2:17 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Une rencontre a eu lieu le 12 décembre entre le collectif Ai'ta ! et le président de la communauté d'agglomération de Vannes regroupant 24 communes, M. Pierre le Bodo, ainsi que son directeur des services culturels et du sport, M. David Kerdelant.

Cette rencontre faisait suite à notre dernière action symbolique en septembre 2013 de « bilinguisation » d'un bus de dernière génération du réseau de bus de l'agglo (KICEO), réseau modernisé en partie en 2012 avec une nouvelle charte graphique et une signalétique ignorant totalement le breton malgré les engagements contenus dans la signature de la charte « Oui au breton» par l'agglo en septembre 2010.

Au cours de cette rencontre, nous avons remis à son président un dossier avec nos propositions pour rattraper le retard dans son engagement en faveur de la promotion du breton dans la vie publique et ce sans attendre les prochaines élections (le niveau 1 de la charte qui devait être obtenu sous 2 ans n'est toujours pas validé… 3 ans plus tard).

Au cours de cette entrevue, nous avons appelé son président à la mise en oeuvre d'une politique linguistique ambitieuse en faveur de la langue bretonne en rapport avec le nombre important d'enfants scolarisés en filière bilingue sur le territoire.

L'agglo ne peut plus en effet à l'aune de la demande sociale autour de la langue en Bretagne et de ses évolutions se contenter d'un simple rattrapage et d'une validation d'un « modeste » niveau 1 de la charte. L'agglo avait su se montrer précurseur en la matière en étant le premier établissement intercommunal à signer la charte « Oui au breton » en Mor-Bihan. en 2010. Nous en sommes aujourd'hui bien loin…

Nous jugerons donc sur pièces…

Document PDF rencontre_agglo_vannes_aita.pdf . Source :
mailbox imprimer
Ai'ta ! est un collectif distinct de tout groupe politique qui lutte pour l'avancée de la langue bretonne dans la vie publique, et ce par des actions décalées et non-violentes.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.