Le choeur gallois Meibion Maelgwn invité à la Fête des Brodeuses à Pont-l'Abbé

-- Festivals --

Musique de Mouezh Paotred Breizh Choeurs d'Hommes de Bretagne
Porte-parole: Jos Riou

Publié le 10/07/12 10:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le Pays de Galles patrie du chant choral pour choeurs d'hommes !

26683_1.jpgThe Maelgwn Male Voice Choir Pays de Galles

Nous connaissons le succès des chœurs d'hommes gallois et la formidable puissance de leurs hymnes et mélodies souvent adaptés en breton par les chorales bretonnes.

La Fête des Brodeuses a invité cette année le choeur gallois Meibion Maelgwn à sa Fête du 15 juillet. Ce choeur gallois se produira également au concert le lundi 16 juillet en l'église Notre-Dame des Carmes de Pont-l'Abbé avec un duo bombarde et orgue.

Créé en 1970 avec une vingtaine de chanteurs sous la direction du défunt R. Davy Jones. Ce choeur est actuellement l'un des plus importants et un des plus reconnus choeur d'hommes du Pays de Galles. Le groupe comprend à peu près 75 membres actuellement, de 20 à 87 ans et il est basé à Llandudno Junction, au Nord du Pays de Galles.

C'est en 2001 que Mr Trystan Lewis a pris la direction du groupe et c'est sous sa conduite que le chœur a participé à plusieurs concours de chœur comprenant les Eisteddfod (grand Festival de la culture galloise) locaux et nationaux.

En 2002 ils ont gagné le festival choral du nord du Pays de Galles qui se déroulait à Llandudno.

Il a remporté le National Eisteddfod à Bangor en 2005 et à Bala en 2009.

L'année 2010 fut une année particulière importante dans son histoire puisque le chœur a fêté son quarantième anniversaire.

Duo bombarde et orgue

C'est une merveilleuse rencontre que celle de la bombarde et de l'orgue. Dans les année 1960 la bombarde a été introduite dans la musique sacrée en Bretagne par le duo Jean-Claude Jégat et Louis Yhuel.

Combinaison instrumentale qui occupe maintenant une place importante dans la musique bretonne.

Le mariage de ces deux instruments peut étonner et pourtant la bombarde, ce petit instrument breton de la famille du hautbois, est un merveilleux partenaire à la puissance de l'orgue à tuyaux.

La bombarde, au son éclatant et délicat, communique l'allégresse des danses, des mélodies et des cantiques bretons.

On est toujours surpris par les performances de la bombarde virtuose dans ce domaine, une rencontre qui traduira avec force et émotion l'âme bretonne.

Benoit Thieriot à la bombarde et Gwenaël Riou à l'orgue sauront nous révéler par leur interprétation les beautés des mélodies, des danses et des chants sacrés de Bretagne.

Prix d'entrée au concert du lundi 16 juillet 12 €.

Voir aussi :
mailbox imprimer