Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Béatrice Hess est la marraine de l'établissement.
Béatrice Hess est la marraine de l'établissement.
Jean-Yves Le Drian interpelé à sa sortie du centre aquatique.
Jean-Yves Le Drian interpelé à sa sortie du centre aquatique.
Norbert Métairie a rassuré les lorientais sur l'accés au centre.
Norbert Métairie a rassuré les lorientais sur l'accés au centre.
Les lorientais ont pu apercevoir les bassins à travers les vitres.
Les lorientais ont pu apercevoir les bassins à travers les vitres.
- Dépêche -
Le centre aquatique du Moustoir inauguré
Le nouveau centre aquatique du Moustoir a été inauguré ce vendredi, en présence de Jean-Yves Le Drian, président de la région Bretagne, Norbert Métairie, maire de Lorient et Laurent Cayrel, préfet du Morbihan. La marraine de ce magnifique édifice dédié au sport ne pouvait être qu'une grande sportive :
pour ABP le 22/09/06 22:36

Le nouveau centre aquatique du Moustoir a été inauguré ce vendredi, en présence de Jean-Yves Le Drian, président de la région Bretagne, Norbert Métairie, maire de Lorient et Laurent Cayrel, préfet du Morbihan. La marraine de ce magnifique édifice dédié au sport ne pouvait être qu'une grande sportive : Béatrice Hess championne olympique handisport (26 médailles olympiques) et six fois recordwoman du monde a joué ce rôle à la perfection.

C'est autour des bassins que la cérémonie a commencé. Béatrice Hess a reçu la médaille de la ville de Lorient des mains de Norbert Métairie. Après les discours, les officiels étaient conviés à un pot de l'amitié autour du grand bassin.

A l'extérieur, des festivités pour les lorientais

Si la fête avait lieu à l'intérieur de la piscine, les abords de l'édifice, devant le grand théâtre, étaient aussi animés. Une scène était installée devant l'entrée de la piscine. Trois groupes se sont succédés devant le public lorientais : "Mecaphone", "FDB" et "Nârâyana" ont fait le spectacle.

Outre les concerts, la tombée de la nuit a permis à Camille Loiseau, concepteur d'éclairages, d'illuminer l'édifice. Camille Loiseau est l'homme qui a mis en lumière notamment les Vieilles Charrues et les Transmusicales. Les éclairages ont donné une nouvelle vision de ce bâtiment imposant.

Près de 200 personnes se sont massées devant la scène et sur les escaliers pour observer le balai des projecteurs, et écouter les concerts.

Pour les lorientais, pas d'accès à l'intérieur

Malgré les festivités organisées par la ville, certains habitants de Lorient sont restés sur leur faim. En effet, ils pensaient pouvoir accéder à la piscine et découvrir les bassins. Mais l'entrée était réservée aux officiels et aux invités. La piscine ne sera ouverte aux lorientais que samedi à partir de 13h00...au tarif de 5,50 euros.

Cette restriction a eu le don de mettre en colère quelques personnes devant les portes fermées de l'établissement. Une dame a d'ailleurs interpellé Jean-Yves Le Drian à sa sortie. Mais celui-ci a esquivé la demande. Les lorientais ont du se contenter de regarder à travers les vitres. Un goût amer pour une soirée qui devait être une fête, et ou les futurs usagers de la piscine se sont sentis un peu floués. La piscine a été financée par la ville de Lorient, il aurait été normal que les lorientais puissent y avoir accès.

Une polémique sur l'accès aux autres piscines

L'ouverture de cette piscine géante a été aussi l'occasion de toutes les polémiques. En effet, la nouvelle capacité de la ville à accueillir les nageurs oblige les services des sports à réorganiser les accès des différents intervenants aux différentes piscines de la ville.

Alors que le centre aquatique sera principalement réservé à l'accueil du grand public, la piscine du Bois du Château devrait accueillir les scolaires et les clubs. Pourtant, des questions restent en suspens. Principale inquiétude : les tarifs. En effet, les usagers des piscines craignent une augmentation des tarifs en vue de rentabiliser le centre aquatique.

Les habitants des quartiers ont peur de devoir supporter des tarifs plus honéreux pour envoyer leurs enfants à la natation. Norbert Métairie s'est, lui, montré plus rassurant, estimant que ces polémiques n'avaient pas lieu d'être. Il s'agirait, selon lui, d'une simple réorganisation des accès qui ne lèsera personne. Affaire à suivre...

JPT / SJ / ABP

Cet article a fait l'objet de 1447 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons