Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
le 29 mai, un an après
Le 29 mai 2005, 55% des Français ont voté non au référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe. Véritable exutoire, ce vote a rappelé à nos dirigeants, si le besoin en était, le malaise social dans lequel se trouvait le pays. Un an après deux questions nous viennent
Gwenn Le Nay pour Jeunes UDF du Morbihan le 2/06/06 17:02

Le 29 mai 2005, 55% des Français ont voté non au référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe. Véritable exutoire, ce vote a rappelé à nos dirigeants, si le besoin en était, le malaise social dans lequel se trouvait le pays. Un an après deux questions nous viennent à l’esprit :

- Où en est le fameux plan B dont on nous a tant parlé ? - Qu’en est-il de l’Europe aujourd’hui ?

A la première question et sans faire plus de polémique, nous répondons que chacun aujourd’hui est à même de se rendre compte de la portée de ces propos. Point de plan B. A la seconde question, les jeunes UDF du Morbihan réaffirment que l’Europe est toujours l’échelon pertinent pour répondre aux nombreux défis auxquels nous sommes confrontés. Il faut donner un nouvel élan à l’Europe en privilégiant l’approfondissement à l’élargissement. Donner un nouvel élan à l’Europe, c’est également peser face aux puissances comme les Etats Unis ou la Chine. Il faut relancer l’Europe, la simplifier pour la rendre plus compréhensible et redonner confiance à ceux qui ont exprimé leur malaise le 29 mai 2005.

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons