Rencontre unitaire bretonne le 27 août à Carhaix
Communiqué de presse de Douar ha Frankiz

Publié le 22/08/22 18:45 -- mis à jour le 22/08/22 18:45

Le 19 mars avec Douar ha Frankiz nous avons lancé un appel à l'unité bretonne, qui a été très bien relayé sur internet. Cet appel est né d'un contexte où les mobilisations en Guadeloupe et en Corse amenèrent l’État français à parler d'autonomie comme le meilleur outil pour résoudre les problèmes locaux et les attentes des peuples. Cette idée, nous ne pouvons que la défendre et la soutenir, ici comme ailleurs. De plus, pour la première fois de son histoire la Région Bretagne s'est depuis positionnée pour plus d'autonomie dans un vœu adopté le 7 avril 2022.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Nous voyons bien que l'idée d'autonomie s'impose dans le débat public et que l'idée d'un statut particulier pour la Bretagne transcende maintenant de nombreux courants politiques à mesure qu'elle trouve de l'écho dans des franges grandissantes de la société bretonne.

Depuis le printemps, nous avons rencontré et discuté avec de nombreux groupes, partis, associations et individus qui défendent l'idée d'autonomie. Pour rendre compte de ces travaux et pour continuer à avancer en plus grand nombre et dans l'unité, Douar ha Frankiz propose un rendez-vous unitaire pour la journée du 27 août, aux halles de Carhaix, ouvert à toutes et tous.

Intitulé : Rencontre unitaire bretonne

9h-10h : Accueil

10h-12h : Que voulons-nous pour la Bretagne ? Présentations et échanges sur les possibles revendications unitaires bretonnes.

12h-13h30 : Pause repas, crêpes sur place

13h30-16h : Comment agir ensemble pour la Bretagne ? Discussion des actions unitaires à mettre en œuvre.

16h-16h30 : Synthèse, agenda et conclusion.

Rendez-vous le samedi 27 août !

Voir aussi :

2  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.