LBDH : Militant de l'UDB gardé à vue, une conséquence directe du fichier EDVIGE
Communiqué de presse de Ligue Bretonne des droits de l'Homme

Publié le 26/07/08 5:52 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La LBDH condamne fermement les procédés des forces de gendarmerie à l'encontre du militant UDB gardé à vue au simple motif de ses commentaires sur la venue du chef de l'État en Bretagne.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Nous rappelons à ce sujet, pour exemple, les propos insultants et méprisants que monsieur Sarkozy a eus en traitant les guetteurs du Cross Corsen de Plouarzel au mois de mai 2007 de "connards". Le langage peu académique du chef de l'État vis-à-vis du peuple breton n'incite pas au respect qui pourrait être dû a son rang. "J'en ai rien à f..., il peut bien crever ! devient dans la France républicaine un crime de lèse majesté."


La LBDH rappelle qu'elle dénonçait la création et la mise en application du fichier Edvige, une dangereuse extension du fichage politico-policier des citoyens. Ce fichier est mis en place pour informer directement le gouvernement sur des individus engagés ou susceptibles de s'engager, entre autre, en fonction de leurs idées et de leurs engagements dans la vie associative. ( voir l'article ).

La mésaventure de ce militant politique de l'UDB est une conséquence directe de la mise en place de ce fichier. Une parole malheureuse un soir lors d'un contrôle de gendarmerie se transforme en garde à vue et perquisitions le lendemain matin, sans aucun doute à cause des idées et de l'engagement de ce militant.

L'État policier se renforce au pays des droits de l'homme.

Pour la LBDH M. Herjean

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1808 lectures.
Vos 1 commentaires
  rabouille sylvain
  le Mardi 31 août 2010 23:27
je suis ce militant. J'en ai déprimé, ils ont meme voulu intérroger mes parents sur ma vie privée. Heureusement ils n'ont pas osé. Je n'ai pas ressigner de contrat por le mois d'aout et je mon employeur ne peut me reprendre pour septembre et octobre. Enfin il va falloir que je me débrouille. Je vous remercie pour votre soutien, celui de l' UDB, de militants d'emgann et d'anciens collégues de travail. Le procés a lieu le 20 février a saint-nazaire
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.