Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer
- Communiqué de presse -
Langue bretonne. Le double langage de Jean-Michel Blanquer révélé
Le 17 février, on apprend que les cours de langue bretonne vont être diminués dans l’enseignement secondaire.
pour UDB le 20/02/21 9:00

Des paroles : le 11 janvier dernier à Brest, le ministre de l’Éducation nationale osait prononcer cette phrase culottée : « Vive les langues régionales, vive le breton ! ».

Des actes : le 17 février, on apprend que les cours de langue bretonne vont être diminués dans l’enseignement secondaire.

Désormais, ce ne serait plus 3 heures hebdomadaires de breton par classe mais par niveau (6e, 5e,…), ce qui veut dire que dans les collèges où il y a deux classes par niveau, le nombre d’heures est divisé par deux. Ce sont les collèges Diwan qui sont donc concernés par cette mesure. Conséquences directes : suppressions de postes et cours sur et en langue bretonne réduits de moitié voire par trois… Raison invoquée par le ministère : les élèves parlent déjà breton, pas besoin de plus d’heures. C’est sans doute l’argument le plus vide de sens que les défenseurs de la langue bretonne aient pu entendre jusqu’ici. Est-ce que les élèves monolingues n’ont plus de cours de français parce qu’ils parlent déjà français ? Nous pouvons le dire, c’est une provocation claire et nette, Jean-Michel Blanquer dévoile son vrai projet pour la langue bretonne dans l’Éducation : réduire sa place de façon sournoise, jusqu’au néant. Nous appelons à soutenir le réseau Diwan et à participer au rassemblement samedi à Brest, place de la Liberté, à 13 h 30.

Lydie Massard, co-porte-parole de l’Union démocratique bretonne

Voir aussi :
Vos 6 commentaires
AFB-EKB Le Samedi 20 février 2021 17:06
L' AFB-EKB demande dans son programme en 10 points pour une nouvelle gouvernance que l'enseignement et le contenu des programmes soient du ressort des autorités bretonnes.
Tiern e peb Amzer
(0) 

Michel bernard Le Dimanche 21 février 2021 09:36
Il faut aussi que l histoire et la culture bretonne soient enseignees en montrant la riche identite bretonne ,architecture, paysages ,litterature histoire ,musique par rapport aux provinces voisines dont l identite a ete reduite par le jacobinisme ,l alsace ,la savoie la corse comme la bretagne doivent, a leur rattachement tardif d avoir garde de l authenticite, un petit breton doit savoir qu il est d une nation qui a ete une des plus brillantes en europe jusqu a son annexion et ,qu il en a garde des elements essentiels
(0) 

Kerbarh Le Dimanche 21 février 2021 09:47
l’UDB en s’alliant, pour des miettes ,avec les jacobins socialistes ,n’a rien fait pour arrêter le rouleau compresseur centraliste qui est en passe d’éradiquer une fois pour toute la langue et la culture bretonne.
Quelle différence culturelle aujourd’hui entre les bretons et les berrichons ? Aucune.
(0) 

Burban xavier Le Dimanche 21 février 2021 17:26
Le courant chevènementiste habite ce Gouvernement , c'est logique . Macron a été adhérent de ce mouvement politique ... Que voulez-vous en attendre dans ce domaine des cultures minoritaires ?
(0) 

Brocélbreizh Le Mardi 23 février 2021 19:37
Le double langage est une pratique politique courante. Il permet quand même d'éviter la contradiction !
En revanche, vos stratégies d'alliance avec le parti socialiste (dont la mairesse de Nantes - contre la réunification) sont pleines d'originalité à chaque épisode !
Merci à l'UDB pour cette "révélation".
(0) 

Hervé Le Vendredi 26 février 2021 10:10
Quand la perfidie atteint son paroxysme...Blanquer est le pire ministre de l éducation de toute la 5ème République. Grand nostalgique de la 3ème République et de ses hussard noirs...Blanquer a bien un plan pour nous autres peuples périphériques : l anéantissement !
Le Pen ne ferai pas beaucoup plus pire, du moins sa haine des langues minoritaires serai plus assumée ! Vive les langues régionales...dixit Mr Blanquer...qui a oublié de préciser le fond de sa pensée en bon politicien électoraliste. Il manque donc le qualificatif « mortes » après « vive les langues régionales ».
Ps: comment le drian peut il encore collaborer avec un tel réactionnaire sournois !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons