La vie devant soi mise en scène par les Chiennes Nationales
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 22/09/14 0:28 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Les Chiennes Nationales servent le texte d'Émile Ajar avec une force rare, une belle manière de redécouvrir ce texte étonnant

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Momo vit avec Madame Rosa et une ribambelle d'enfants de prostituées.

Le Goncourt 1975 remporté par le mystérieux Émile Ajar qui n'était autre que Romain Gary (le seul auteur qui ait eu deux fois le Goncourt en France) devait être adapté au cinéma avec Simone Signoret dans le rôle de Madame Rosa.

Deux comédiennes, Mai Ricaud et Nathalie Sugnac, de Toulouse interprètent le texte en impliquant les spectateurs, en parlant du quotidien de Belleville, des minorités juive, arabe et noire qui cohabitent dans la misère pour le meilleur et pour le pire. Les organisateurs des Rias ne se sont pas trompés : belle programmation du Fourneau, l'interprétation des deux comédiennes restera dans les mémoires.

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.