La Roche-Bernard : le festival Les Garennes s’annonce festif !

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 14/02/18 8:02 -- mis à jour le 14/02/18 10:04

(voir le site) " alt="20180203_111428" width="5312" height="2988" />

L’OMCSL, association organisatrice du Festival Les Garennes de La Roche-Bernard, a profité de son assemblée générale pour dévoiler les caractéristiques de sa prochaine édition qui se déroulera le 4 août 2018, sur le port, dans le magnifique cadre des Jardins de des Garennes.

“Faire plaisir en se faisant plaisir”

L’équipe en place, qui a relancé l’événement il y a trois ans, conserve son ambition première : faire connaître La Roche-Bernard en attirant un public familial. Pour ce faire, elle mise sur une programmation éclectique qui fasse découvrir la musique à tout âge. Cet été d’ailleurs, les couleurs musicales proposées se voudront avant tout festives. Avec l’envie de « faire plaisir en se faisant plaisir ».

Fort de ses 230 bénévoles et du soutien des collectivités locales, le Festival Les Garennes se démarque par sa gratuité, comme l’a rappelé David Guiheneuf, son président, qui a également précisé qu’un accent serait mis sur la sécurité via une sensibilisation des bénévoles mais également grâce à la présence de la Prévention routière, d’une société de gardiennage et de la Protection Civile.

Si l’équipe concentre ses efforts sur l’édition de 2018, elle n’oublie pas qu’en 2019 le festival fêtera son 20e anniversaire. Pour marquer le coup, les organisateurs promettent déjà « un gros projet ».

(voir le site) " alt="20180203_111649" width="1021" height="574" />

 

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.