Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La rentrée bilingue dans l’enseignement catholique de Bretagne
Globalement la progression est de 6,12 % avec 224 élèves en plus dans les 5 départements bretons (contre 11,38 % et 374 élèves à la rentrée 2005) ; ils sont maintenant 3883 élèves dans 58 filières de la maternelle au seul lycée (à Lesneven).
Yannig Baron pour DIHUN le 3/10/06 18:21

Globalement la progression est de 6,12 % avec 224 élèves en plus dans les 5 départements bretons (contre 11,38 % et 374 élèves à la rentrée 2005) ; ils sont maintenant 3883 élèves dans 58 filières de la maternelle au seul lycée (à Lesneven).

De nouveaux sites ont été ouverts à Plouarzel et Plouvorn dans le Finistère, à Melrand et Vannes/Françoise d’Amboise dans le Morbihan (en remplacement de Vannes/Ste Thérèse).

On observe que plus de 200 élèves n’ont pas été pris à Surzur, Vannes, Perros-Guirec, Pornic et autres, et qu’il n’y a toujours aucun suivi bilingue en lycée à Vannes malgré le projet déposé en 2005. Du fait des multiples difficultés rencontrées dans ce département, les effectifs baissent de 5% dans les Côtes d’Armor.

Les promesses faites par les directeurs diocésains le 10 mai à Pontivy devant les media n’ont pas été tenues : ouverture de seulement 4 des 7 filières annoncées et refus d’ouverture sous différents prétextes à Perros-Guirec, Pornic et Surzur ; pas le moindre début de réalisation des autres mesures telles que l’envoi d’une lettre à tous les chefs d’établissements, la mise en place d’une campagne d’information des parents, la création d’une commission commune CAEC-Région-Dihun chargée d’établir et de suivre une charte de programmation pluriannuelle du bilinguisme breton/français, prévoyant les ouvertures de sites nouveaux suivant un plan établi sur 5 ans.

L’association Dihun manifeste sa grande inquiétude quant à l’avenir de l’enseignement bilingue breton-français dans l’enseignement catholique de Bretagne, malgré le souhait des parents et la volonté exprimée des collectivités locales et de la Région.

Le président de Dihun Breizh, Yannig Baron

Cet article a fait l'objet de 1526 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons