-- Economie --

La région Bretagne a distribué 76 millions de subventions en 2016

Investigation de Philippe Argouarch (porte parole philippe argouarch) publié le 22/03/18 15:35

la distribution
la distribution

Les montants des subventions attribuées par la région Bretagne aux associations loi 1901 et aux fondations reconnues d’utilité publique sont publiés de plus en plus tard. La transparence n'est pas une priorité de la région. On pourrait croire qu'en mars 2018, on aurait 2017 ? Pas du tout, c'est 2016 qui vient d'être affiché sur le site de la région administrative (voir le site)

Cette liste est une liste alphabétique, nous publions une liste par montant décroissant bien plus parlante.

C'est en tout 76 258 964 d'euros qui ont été distribués à 2084 organismes et associations.

On est heureux de voir une subvention de plus d'un million d'euros pour les écoles DIWAN ou les 620 000 pour les écoles de formation en breton pour adultes STUMDI (voir le site) . Le FIL, Bodadeg ar Sonnerion, Bretagne Culture et Diversité, sont aussi bien dotés à hauteur de 400 000 euros, alors que l'Institut Culturel, si actif dans la défense et la promotion de la culture bretonne ne reçoit que 20 000 euros !

Clientélisme?

Encore une fois on s'étonnera de la fantaisie de certains montants pour des amicales de «lanceurs de fléchettes» dont les critères de sélection restent des plus opaques. Et pourquoi et au nom de quelle loi subventionner les syndicats à hauteur de 150 000 euros ?

On s'étonnera aussi de l'énorme subvention de l'Orchestre symphonique de Bretagne pour un million 644 mille euros. Mais bon l'orchestre doit jouer, alors que le Titanic coule sous les déficits et la dette nationale.

Et pourtant l'agriculture est en crise

Quant aux assos du monde agricole, issues d'une agriculture en pleine crise (et elle l'était déjà en 2016) , elles ne reçoivent que de petites sommes pour un total de 229 940 euros. Et pourtant certains producteurs se suicident dans l'indifférence générale. Si le tourisme se porte bien, le Comité régional du tourisme arrive quand même en 2e position avec près de 5 millions d'euros de subventions. Et pourquoi n'avons-nous pas un Comité régional de l'agriculture qui pourrait bénéficier de fonds aussi généreux que pour le tourisme, et qui, oui, pourrait sauver des exploitations, voire des vies ? L'État dans bien des cas, est bien trop loin des drames qui se nouent dans nos campagnes.

Recherches et innovations

Au top de la liste des subventions, on trouve Bretagne Innovation et Développement avec 5 173 593 euros de dotation. On aimerait bien connaitre la liste de leurs innovations ? Pour commencer avec autant de dotation, il pourrait quand même se payer un webmaster qualifié ! L'inscription à la newsletter (une édition par mois seulement !) est bugguée ! (voir le site)

Mettre de l'argent dans la recherche internet et réseaux... pourquoi pas ? La fondation B COM (voir le site) , en cinquième position de la liste, est dotée de 1,6 million. Sauf que tout le monde sait que ce sont le GAFA et les start-up, les entreprises donc, qui sont les moteurs de la recherche et de l'innovation du high-tech informatique internet et réseaux. Les innovations sont rarement le résultats de subventions, par contre leurs développements en PME et industries productives ont là grand besoin de capitaux, qui en France, on le sait, ne sont pas toujours au rendez-vous.

Les 100 plus grosses subventions

montant en euros      association

5 173 593 € BRETAGNE DEVELOPPEMENT INNOVATION

4 879 361 COMITE REGIONAL DU TOURISME DE BRETAGNE

2 875 668 BRETAGNE COMMERCE INTERNATIONAL

1 685 250 FONDATION B COM

1 644 000 ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BRETAGNE

1 626 966 AFPA DIRECTION REGIONALE BRETAGNE

1 107 645 ASSOCIATION DIWAN

858 443 BATIMENT CFA BRETAGNE

714 154 ASSOCIATION GESTIONNAIRE CFAI BRETAGNE

660 390 ASSOCIATION DE GESTION DU CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

659 705 VEGENOV BBV

650 955 ADRIA DEVELOPPEMENT

620 135 ASS STUMDI

612 500 CBB CAPBIOTEK

592 219 BRETAGNE EUROPE DELEGATION PERMANENTE

581 057 EN AVANT DE GUINGAMP

579 992 INNOVATION ET DEVELOPPEMENT DE LA SANTE EN BRETAGNE ID2SANTE

550 582 INSTITUT MAUPERTUIS

516 600 UROGEC BRETAGNE

477 810 CERAFEL DE BRETAGNE

450 000 BRETAGNE CULTURE DIVERSITE

434 367 ASS CINEMATHEQUE DE BRETAGNE

423 550 MISSION ELECT INFOR TELECOMMUNICAT OUEST

420 000 FESTIVAL INTERCELTIQUE DE LORIENT

411 190 PHOTONICS BRETAGNE

410 000 BODADEG AR SONERION

406 302 7 TECHNOPOLES BRETAGNE

402 210 CHAMBRE REGIONALE DE L ECONOMIE SOCIALE

400 000 ASSOCIATION MUSICUS

394 000 ESPACE DES SCIENCES LES CHAMPS LIBRES

390 262 MISSION LOCALE DU BASSIN D EMPLOI DE RENNES

380 850 BRETAGNE ACTIVE

376 946 AFPA DE RENNES

355 878 ASSOCIATION DU CFA TP BRETAGNE

338 570 DIZALE

335 964 POLE MER BRETAGNE ASSO

335 032 ASPECT BRETAGNE

328 839 DASTUM

317 542 AGENCE DEVELOPPEMENT ECO ET URBA QUIMPER COMMUNAUTE ET

313 325 NAUTISME EN BRETAGNE

311 750 INITIATIVE BRETAGNE

309 671 MISSION LOCALE DU PAYS DE BREST

306 165 ASSO POLE IMAGES ET RESEAUX

305 685 MFREO KEROZAR

299 550 ZOOPOLE DEVELOPPEMENT

295 255 IDMER INSTITUT DE DEVELOP PRODUITS MER

292 276 POLE AGRONOMIQUE DE L'OUEST

279 803 PAYS DE FOUGERES MARCHES DE BRETAGNE

278 184 MISSION LOCALE DU PAYS DE CORNOUAILLE

262 697 TECHNOPOLE DE BREST IROISE ASS

262 500 VALORIAL

256 000 FRANCE ENERGIES MARINES

253 207 ASS MISSION LOCALE DE LORIENT

251 455 ASS DU CENTRE CULTUREL SKOL AN EMSAV

250 000 POLE FINISTERE COURSE AU LARGE

244 470 ASSOCIATION DON BOSCO

241 268 CELLULE ECONOMIQUE DE BRETAGNE BTP

239 570 CONFEDERATION KENDALC H

239 500 CENTRE INFORMATION JEUNESSE BRETAGNE

230 000 FESTIVAL DE CORNOUAILLE

225 000 LE FOURNEAU

220 000 CENTRE CHOREGRAPHIQUE NATIONAL RENNES ET BRETAGNE MUSEE DE LA

220 000 EQUIPE BRETAGNE CYCLISME

212 442 MISSION LOCALE INSERTION JEUNE

210 000 ASSOCIATION TRANS MUSICALES

205 000 CONFEDERATION WAR L LEUR

199 500 ASS RENNES ATALANTE

199 280 BRETAGNE VIVANTE SEPNB

198 192 ASSOCIATION BRETAGNE POLE NAVAL

193 723 MISSION LOCALE OUEST COTES D'ARMOR

190 904 FILMS EN BRETAGNE UNION PROFESSIONNELS

189 000 IDFORCAR ASSOCIATION

186 961 STADE BRESTOIS 29

185 825 ASSOCIATION MERVENT

185 490 ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES PUPILLES DE L'ENSEIGNEMENT PUBLIC

182 208 SOCIETE NATIONALE DE SAUVETAGE EN MER SNSM

180 000 COMITE ACADEMIQUE ENSEIGNEMENT CATHOLIQU

179 898 FRAB FED REG AGROBIOLOGISTES DE BRETAGNE

178 759 ASSOCIATION COEUR EMERAUDE

172 506 EXCELCAR

168 839 ASSOCIATION L AILE

165 406 DIAFOR ORGANISATION

164 950 INITIATIVE BIO BRETAGNE

164 845 ABIBOIS

164 212 PAYS DES VALLONS DE VILAINE

163 720 AMZER NEVEZ

162 917 BREIZH CREATIVE

162 370 ANTICIPA ADIT

161 200 ASS PRODUIT EN BRETAGNE

160 748 ARACT BRETAGNE

159 281 MISSION LOCALE DU PAYS DE SAINT MALO

158 959 SAUVEGARDE 56

158 750 VIPE VANNES

155 933 OTB OFFICE DE TOURISME DE BRETAGNE

153 858 LES ILES DU PONANT

153 691 LIONEL BUANNIC KROUI

153 500 EMERAUDE

153 189 MISSION LOCALE DU PAYS DE VANNES

150 000 CENTRE DE PRODUCTION DES PAROLES CONTEMPORAINES

150 000 LES TOMBEES DE LA NUIT

modifié le 23 mars à 6:20

Philippe Argouarch

Document PDF 44484-aidesassociations2016.pdf les subventions 2016. Source : région Bretagne
Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1591 lectures.
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Paul Chérel
Samedi 24 mars 2018

Bonne info ! Mais tout ceci donne l'impression d'être distribué à "la tête du client". On cherche aussi le rapport entre budget total de la région et le montant total de ces subventions. Et tout comme le budget de l'Etat, cela manque de suivi et de contrôle. Et côté investissements avec retours sur investissements ! Où en est-on ? Paul Chérel

NHU Bretagne
Dimanche 25 mars 2018

Merci Philippe pour cette recherche. Partagé sur les réseaux sociaux de www.nhu.bzh

Lheritier Jakez
Dimanche 25 mars 2018

C'est important de connaitre les sommes mais d'accord avec les commentaires de paul Chérel.

De plus il s'agit de la Bretagne Croupion ,et sachant que la Loire Atlantique est deux fois plus bretonne que les autres,on voudrait connaitre les petites sommes données aux organisations bretonnes du 44.

Je soumets un projet Breton

Pour édifier un mémorial célébrant l'opération Chariot menée par les commandos Brittaniques sur la Forme Joubert de St Nazer le 28 Mars 1942 ,aidés par les réseaux bretons dont faisait parti R Y Creston,nous voudrions que vous assistiez à la cérémonie mercredi 28 mars à 10 h au Vieux Môle du port de St Nazer et nous voudrions savoir si des financements de la "région B4" pouvaient participer au projet?

Léon-Paul Creton
Lundi 26 mars 2018

L'argent achète toujours quelque chose, même quand il dort...d'un œil ! C'est l'élément principal, fondamental des "échanges". Recevoir de l’argent, une subvention créée toujours, sauf mental prédateur, une dépendance ou un sentiment réel de devoir quelque chose plus ou moins important. Il faut refuser l'argent, la subvention, si l’on ne veut devoir ou dépendre ! Qu'elle est, serait donc la contrepartie dans ces échanges ?

Les subventions étant de l'argent, qu’achètent-elles ? Comment ces "dérivés" de l'impôt des Bretons sont-ils dépensés ? Contrôlés ? Et sont-ils utilisés de manière conforme aux objectifs présentés sur lesquels on s’engage, afin de les obtenir ?

Alors dans le cas, pris au hasard, concernant DIWAN par exemple "Si" l'affirmation répétée ici que DIWAN n'apprend pas l'Histoire de Bretagne à ses élèves, comment la subvention se justifie-t-elle ? Car je considère que sans cette matière DIWAN perd toute crédibilité, l’apprentissage de la langue bretonne, sous conditions particulières, ne me satisfait pas. DIWAN (pour faire simple car derrière il y a toujours des femmes et de hommes !), doit nous expliquer pourquoi l’Histoire de Bretagne ne serait pas dans son enseignement !

À moins que dans l’accord qui permet d’obtenir la subvention conséquente, passé avec le CR contient la demande par celui-ci, et l’acceptation par DIWAN, que cette matière ne soit pas clairement et impérativement, incluse dans l’enseignement.

Si, le CR, en notre nom, l'accorde alors pourquoi la verse-t-il malgré tout, alors que l’apprentissage de L’Histoire de Bretagne, ne serait refusé par lui, et non enseignée seulement du fait de DiWAN, qui dans ce cas bien entendu devra s’expliquer devant les Bretons ! Qui doivent l’exiger !

76 millions d’euros est une très grosse somme d’argent et toutes les organisations qui en « bénéficient » doivent, comme DiWAN, pas plus ni moins, rendre des comptes précis, et la première d’entre elles : Le Conseil Régional de Bretagne !

Paul Chérel
Mardi 27 mars 2018

L'exemple pris par @Léon-Paul Creton est effectivement révélateur. Diwan se heurte évidemment à de grandes difficultés financières. Diwan Paris a disparu, etc. Le CR B4 annonce qu'il a donné telle ou telle subvention. Comment cela a-t-il été utilisé? On peut penser que Diwan avait sûrement besoin d'autres aides que la simple aumône de la part d'un organisme qui prétend être le représentant du peuple breton. Des locaux mis à disposition gratuitement, des professeurs, de la pub, des moyens de transport, etc. Diwan n'est pas un "machin" de l'Education Nationale. Paul Chérel

Caroline Le Douarin
Mercredi 28 mars 2018

@Paul Chérel et à M. Créton

Oui... Diwan n'enseigne pas l'histoire de Bretagne... du moins en primaire.

Mais pas non plus le Bro Gozh. À l'école française, en France, on m'a enseigné la Marseillaise. Quand mes petits-fils sont allés à l'école Diwan de Karaez, ils apprenaient des chansons en breton, oui, mais comme Ur maligorn dindan ar glav, très mignonnes, je vous l'accorde, mais pas le Bro Gozh... C'est avec leur grand-mère qu'ils l'ont appris, et sa signification.

Quelle fierté quand ils l'ont chanté à leur arrière grand-père, et la joie de mon père !

Léon-Paul Creton
Mercredi 28 mars 2018

@Paul Chérel, comme vous le dites DIwan n’est pas un « machin » de la « machine » Éducation Nationale, et ne devrait pas l’être ! Et je suis absolument d’accord avec vous, et j’ajouterais « que chaque commune de Bretagne » devraient cultiver le devoir de mettre à disposition, en fonction des moyens et des possibilités, pour développer tous les différents aspects de notre culture…

La subvention du CR est la part justifiée de la Bretagne pour la Bretagne, par les impôts que ses habitants lui doivent ! Subventions qui devraient être estimées pour un développement sur toute la Bretagne ; et si insuffisantes, retirer sur l’ensemble distribué et le réaffecter, si un retour sur investissements _direct ou indirect_ n’est pas satisfaisant. Ce qui ne justifierait pas que dans ce cas de figure, certaines associations en perçoivent autant.

Personnellement, je considère que Diwan « nous doit », aux Bretons, une mise à disposition aisée et totale de leurs modes de fonctionnement, les exigences politiques éventuelles, leurs engagements pris et obligations acceptées devant les institutions et syndicats français, les postes financiers. Enfin tout ce qui concerne le fonctionnement de Diwan ou autres écoles enseignant le breton et développement culturel breton.

@Caroline Douarin, donc s’est bien une confirmation que notre Histoire n’est pas enseignée à une période de la vie très importante des enfants bretons. Et pour le Bro Gozh comme de bien entendu.

Oui il est évident que « le sens en breton » des pérégrinations d’un escargot sous la pluie, est plus important que « le sens en breton » des mots du « Vieux Pays de nos Pères », qui me semblent quand même plus riches… Mais je peux me tromper.

Oui Caroline, la « fierté Bretonne » est une émotion agréable que l’on doit laisser nous envahir.

Écrire un commentaire :

Combien font 4 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Pour Noël, offrez le best-off de Gwennyn !
pub
Ul Liam etrezomp ! Un Lien entre nous !
pub