La Panik ! un cirque pas tout à fait comme les autres
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 16/08/14 12:43 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Écuyères, clowns, musiciens, chevaux, tout paraît en ordre : détrompez-vous,c'est une création étonnante qui se joue à Sarzeau.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Ils se sont installés il y a deux ans dans une ferme, ont aménagé un hangar, une carrière en extérieur, un petit chapiteau pour les concerts.

Deux écuyères formées à l'école de Zavatta, deux musiciens et théâtreux, anciens de Diwan, des copains jardiniers, cuisiniers... L'équipe permanente de huit artistes se complète l'été de bénévoles pour faire tourner trois fois par semaine et à poste fixe, le cirque "Panik". Les arrangements musicaux de Glenn An Doujet ponctuent des numéros d'artistes de cirque tous un peu clowns, malgré la dangerosité de certains numéros.

Honneur d'abord aux filles étonnantes, dont un "Charlie Chaplin" au féminin, toujours prête à s'enfoncer la tête la première dans une poubelle, la ballerine qui fait des pointes sur des bidons, des malles en fer ou des planches de la carrière... et la belle amazone qui défie sans arrêt son homme dans un tango déjanté suivi d'un numéro ébouriffant d'une mobylette essayant de singer les prouesses de l'écuyère, qui tourne, qui tourne...

Yann Marchand assure, sur la mobylette, au théâtre comme à la danse ou à la clarinette. Glen assure au djembé, à la guitare, au tin-whhistle... ne parle que breton, débouche le champagne pour essayer de réconcilier une troupe qui n'arrête pas de se fâcher...

Si vous ne le connaissez pas encore, il reste quelques représentations avant le 31 août. Mais, comme ils sont là toute l'année, qu'ils programment des amis artistes, qu'ils sont attentifs à tous les projets, il vous suffit de vous rendre sur leur site internet pour en savoir plus : (voir le site)

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.