Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
La Nuit Celtique au Stade de France en 2004
C'est au coeur d'un pub irlandais que Jean-Pierre Pichard a levé le voile la semaine dernière sur la prochaine Nuit Celtique qui aura lieu le 20 mars 2004 au Stade de France. Pour la 3ème année consécutive à Saint-Denis, les Celtes venus de Galice, d'Écosse, de Bretagne ou Pays de
pour ABP le 18/11/03 18:06

C'est au coeur d'un pub irlandais que Jean-Pierre Pichard a levé le voile la semaine dernière sur la prochaine Nuit Celtique qui aura lieu le 20 mars 2004 au Stade de France. Pour la 3ème année consécutive à Saint-Denis, les Celtes venus de Galice, d'Écosse, de Bretagne ou Pays de Galles fêteront Saint Patrick aux côtés des Corses. Point commun entre tous ces peuples, le chant qui est le support de la poésie. Les polyphonies corses demeurent la fierté d'une île où l'on chante aux étoiles avec autant de ferveur qu'un chanteur de Gwerziou en Bretagne ou de Sean Nõs en Irlande. Sur scène, aux côtés d'I Muvrini, des Tri Yann de Nantes et de la délicieuse joueuse de gaïta galicienne Susana Seivane se succèderont 200 musiciens de bagad, 100 musiciens de pipe bands écossais, 80 choristes gallois, 40 danseuses irlandaises et 40 danseurs bretons. « Nous avons voulu inviter les chanteurs corses, qui étaient déjà présents lors du dernier Festival interceltique de Lorient, pour apporter une touche extérieure à cette grande fête des peuples celtes. » a précisé Jean-Pierre Pichard l'homme-orchestre de cet événement qui avait attiré pas moins de 65 000 spectateurs en 2003. Il a annoncé que « Pour cette nouvelle édition, le concept sera différent de celui des deux premières. En fait, nous allons mélanger ces deux nuits et garder les meilleurs éléments ». Cela se traduira par des temps de passage prolongés de 30 minutes pour les deux têtes d'affiche. Autre changement : « Nous avions voulu l'an dernier privilégier la danse. Beaucoup de demandes nous étaient parvenues après la première édition. Mais dire et faire, ce n'est pas la même chose et on a finalement observé qu'il n'y avait pas tant que ça de danseurs ». La pelouse toute de blanc vêtue ne pourra accueillir que 6 000 danseurs contre 20 000 lors de l'édition précédente. Fini le proscenium géant qui s'avançait au milieu de la foule et du stade, pour un retour à une formule plus classique d'une grande scène au milieu du stade et d'une autre plus petite au pied de la tribune nord. Enfin, le budget de la Nuit Celtique reste stable aux alentours de 750 000 €. Ronan LE FLECHER

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons