La nouvelle formule du Chasse-Marée, en kiosque dès demain !

-- Mer --

Annonce de NJ
Porte-parole: Nathalie Jouan

Publié le 1/12/20 18:01 -- mis à jour le 01/12/20 19:58

À la veille de ses quarante ans, dans un contexte économique fragile pour la presse et malgré la crise sanitaire que nous traversons, Le Chasse-Marée, titre emblématique de la culture maritime lance une nouvelle formule !

Au-delà d'une refonte de la maquette, c'est aussi un élargissement de sa ligne éditoriale que propose la revue, vers des sujets actuels comme les sciences et l’environnement.

Son nouveau format « Mook », enrichi de 40 pages pour un total de 132 pages, se révèle plus adapté pour proposer de nouvelles rubriques.

Mercredi 2 décembre, le Chasse-Marée entame donc une nouvelle jeunesse, portée par une petite équipe de journalistes basée à la pointe du Finistère et fière de continuer à construire cette encyclopédie de la mer commencée en 1981.

Une ligne éditoriale exigeante qui s’ouvre à de nouvelles thématiques

En plus des sujets qui ont fait le succès du Chasse-Marée depuis quarante ans - autour des métiers, de l’histoire, du patrimoine, des navires, des arts, des techniques -, de nouvelles thématiques comme les sciences, l’écologie et l’environnement font leur entrée dans la revue. «C’est une revue pour les curieux et les amoureux de la mer» Gwendal Jaffry, rédacteur en chef.

Les sujets contemporains gagnent aussi en présence pour faire découvrir des parcours de femmes et d’hommes qui font le maritime d’aujourd’hui et feront celui de demain.

De nouveaux rendez-vous

Le nouveau format mook – mi livre mi magazine – offre une meilleure façon d’aborder les thématiques. À chaque numéro, l’interview d’un spécialiste, permet de mieux comprendre un univers ou explorer une problématique, qu’il s’agisse des ressources, de l’économie, de la culture…

Par ailleurs, chaque article est désormais suivi de pages « En savoir plus » qui permettent d’approfondir un sujet en ouvrant à de nouveaux horizons.

« Nous croyons à un journalisme du temps long, du propos juste, fouillé et richement illustré ». Gwendal Jaffry, rédacteur en chef.

L’actualité maritime est traitée au sein d’un nouveau journal, offrant un éclairage sur les événements et les enjeux essentiels du monde d’aujourd’hui et du maritime de demain. Chroniques, points de vues et débats y trouvent leur place grâce à de nouveaux contributeurs pour un regard à 360°, y compris littéraire (avec une chronique de Jean-Louis Ezine par exemple) et artistique (carte blanche est donnée à chaque numéro au dessinateur et peintre de marine Nicolas Vial).

Une diffusion rythmée et renforcée en librairie à partir de février 2021

« Maintenir une presse écrite aujourd’hui est un vrai challenge. Nous avons imaginé un modèle économique autour d’un prix de vente en kiosque à 12,90 € seulement et d’un abonnement standard 1 an de 69,90 €, prix inchangé depuis plus de 15 ans » Eric Verdevoye, directeur délégué.

Cette nouvelle formule est enrichie de 40 pages et comporte donc 132 pages tout en gardant son format classique pour les collectionneurs. Car Le Chasse-Marée constitue une véritable encyclopédie du maritime !

La revue devient un bimestriel avec une parution régulière tous les deux mois au lieu de neuf parutions par an jusqu’à présent. Il n’y a donc pas de changement sur le contenu éditorial qui reste ainsi stable sur une année ; il est simplement réparti différemment et ceci à un prix d'abonnement annuel inchangé.

Enfin, en plus d’une diffusion en maisons de la presse, Le Chasse-Marée sera, dès février 2021, présent dans un grand nombre de librairies et de magasins spécialisés.

« Curieux et amoureux de la mer, toujours aussi nombreux, trouveront dans la revue, le temps pour comprendre les enjeux qui se jouent en mer et se faire leur propre opinion. » Yveline Berréhouc, chargée de la promotion.

DÉCOUVREZ CI-APRÈS LE SOMMAIRE EN VIDÉO DU N°318

Sommaire du n°318 - En kiosque mercredi 2 décembre 2020

INTERVIEW I La loi littoral. Laurent Bordereaux, docteur en droit de l'université de Nantes revient sur la création de cette loi en 1986 et précise son évolution et son devenir face aux enjeux de demain.

PORTFOLIO I Moliceiros

Dans la ria d’Aveiro, au Portugal, ces chalands ornés de peintures colorées ont longtemps servi à récolter la molice, précieux engrais pour les terres de la région. De nos jours, si leur métier a disparu, les moliceiros perdurent, paradant et régatant chaque année, tout en offrant aux regards leurs incroyables décorations.

HISTOIRE I Kerguelen.

Le 2 décembre, alors que sortira ce numéro, les concurrents du Vendée Globe navigueront aux Kerguelen. L’occasion de raconter cet archipel, de sa découverte par Yves-Joseph de Kerguelen en 1772, lequel n’y a jamais posé le pied, jusqu’aux relâches des corsaires allemands déguisés en cargos durant la Seconde Guerre mondiale, en passant par Rallier du Baty qui a attribué aux îles et chenaux une toponymie inspirée par ses attaches bretonnes…

PORTRAIT I Simenon en eaux salées

À la barre de son Ostrogoth, sur le pont des paquebots, avec les pêcheurs de Fécamp ou sur la Méditerranée en goélette, Georges Simenon (1903-1989) a écumé bien des océans, au long cours d’une vie d’aventures et de travail.

AVENTURE I La Volga en kayak

La descente de la Volga en 82 jours, avec un visa de 90 jours, c’était plutôt bien calculé. Du 26 août au 15 septembre 2019, Adrien Clémenceau a parcouru l’un des plus longs fleuves de Russie – 3 700 kilomètres – seul sur l'eau…

ÉCOLOGIE I La coquille Saint-Jacques

Depuis vingt ans, Laurent Chauvaud l'écoute, l'observe. Il nous ouvre d'autres chemins aventureux à la découverte de la coquille Saint-Jacques. Grâce à la recherche scientifique, la coquille est une machine à remonter le temps, une archive environnementale, une sentinelle des évolutions du milieu marin et du réchauffement climatique, un modèle mathématique… Et un instrument de musique...

Mais aussi de la littérature, des actus, des chroniques, des tribunes…

A propos du Chasse-Marée

Le Chasse-Marée est imprimé à 20 000 exemplaires pour une diffusion en kiosque au prix de 12.90€. La revue cumule 7500 abonnés et est vendu à près de 3000 exemplaires en kiosque à chaque parution. Le Chasse-Marée fait partie de la société InfoMer, filiale du Groupe Ouest-France

Les grandes dates

1981 : Parution du premier numéro du Chasse-Marée, dont les 7 000 exemplaires sont diffusés artisanalement sur le littoral. Cette première action permet de réunir rapidement 3 000 abonnés. La parution est alors trimestrielle.

1986 : Douarnenez 86 : Le Chasse-Marée organise une grande fête maritime et culturelle, la première de cette ampleur en France.

1989 : Lancement du concours " Bateaux des côtes de France ", qui permettra, au terme de recherches approfondies, de faire reconstruire ou restaurer plus de cent unités du patrimoine français dont de très grands navires comme La Recouvrance.

1992 : Le Chasse-Marée organise le grand rassemblement Brest-Douarnenez 92. Pour la première fois depuis des décennies, la Penfeld, ce grand port militaire en plein cœur de ville est rouverte au public. Cette immense fête rassemble 1 500 bateaux venus du monde entier, dont ceux construits dans le cadre du concours " Bateaux des côtes de France ". Largement couverte par les médias, cette manifestation fait découvrir le patrimoine maritime au grand public.

1993 : Lancement du concours " Patrimoine des côtes et fleuves de France ", consacré à l’ensemble du patrimoine côtier, fluvial et lacustre. Après avoir sauvé les bateaux avec le concours de 1989, il s'agit de préserver leur écrin. Quelque sept-cents associations se mobilisent, permettant un grand nombre d’inventaires, de collectes et de restaurations.

2003 : Le Chasse-Marée reçoit de l’Académie de Marine un prix récompensant l’ensemble de sa production.

2005 : Le Chasse-Marée est élu meilleur magazine de loisirs par le Syndicat de la presse magazine et d’information.

2007 : La revue sort son 200e numéro.

2009 : Les Éditions du Chasse-Marée intègrent le groupe Ouest-France via sa filiale Infomer qui publie l’hebdomadaire Le Marin.

2011 : Le Chasse-Marée fête ses 30 ans.

2017 : Le Chasse-Marée se dote d'un site Internet moderne qui lui permet de vivre une nouvelle vie numérique en parallèle à sa production papier tout en se dotant d’un espace communautaire consacré à l’échange et au partage.

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.