Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La LBDH soutient la création de crèches en langue bretonne
La Ligue Bretonne des Droits de l’Homme soutient la création de crèches en lange bretonne, étape fondamentale et première de la réappropriation de la langue bretonne par nos enfants. Nous protestons et dénonçons vivement la C.A.F du Morbihan dans son refus d’attribuer une subvention afin de permettre la création d’une
Michel Herjean pour Ligue Bretonne des droits de l'Homme LBDH le 17/03/07 13:03

La Ligue Bretonne des Droits de l’Homme soutient la création de crèches en lange bretonne, étape fondamentale et première de la réappropriation de la langue bretonne par nos enfants. Nous protestons et dénonçons vivement la C.A.F du Morbihan dans son refus d’attribuer une subvention afin de permettre la création d’une crèche de ce type dans cette commune. Plus grave, nous dénonçons l’hypocrisie de l’argumentation, lorsque la CAF fait appel à la notion « d’universalité » d’accueil, considérant ainsi que la langue bretonne serait un frein à cette prétendue universalité. Nous aurions pu admettre l’argument éminemment politique de la non-compatibilité avec la Constitution française ne reconnaissant que le français comme seule langue de la République. Cette décision comme celle prise dernièrement contre un Centre de Loisir Sans Hébergement bretonnant à Rennes par la C.A.F d’Isle et Vilaine ont le même objectif : arrêter le financement d'activités en langue bretonne pour freiner sa croissance . Il y a longtemps que le peuple breton a fait preuve de son ouverture sur le monde. Le concept d’universalité d’accueil n’a aucun sens, ni politique et encore moins linguistique. Par ailleurs, les bretons étant très clairement pour un enseignement de la langue bretonne dans les écoles, même sous des formes diverses, la crèche en est la première étape. Etant également contribuables, il est de leur plein droit de demander les moyens financiers adéquats à la mise en place du type d’éducation qu’ils souhaitent pour leurs enfants. Pour la LBDH M. Herjean

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons