La langue bretonne mise entre parenthèses

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Ai\'ta
Porte-parole:

Publié le 1/03/20 17:50 -- mis à jour le 01/03/20 17:55

Nous avons récemment découvert avec effarement la pose de nouveaux panneaux routiers à Lorient, sur la pénétrante et la RD 162, boulevard Léon Blum, où la langue bretonne figure entre parenthèses, en tout petits caractères et en italique sous le français. Ces nouveaux panneaux installés à Lorient sont de plus truffés de fautes d’orthographes ! C’est une régression considérable à l’heure où même l’Etat commence à déployer une signalétique bilingue quasi paritaire le long des routes nationales de Bretagne!

Ces nouveaux panneaux sont l’œuvre des services de François Goulard, le président du département du Morbihan, et de ceux de la Ville de Lorient. Il s’agit d’un signe très inquiétant par rapport au traitement fait à la langue bretonne et à ses locuteurs par le Département du Morbihan et la Ville de Lorient. Ce sujet est visiblement traité avec un amateurisme le plus complet, si ce n’est pas avec mépris, puisque qu’aucune relecture par des services compétents n’a visiblement été conduite. Accepterions-nous des panneaux routiers avec des fautes d’orthographes en Français ? Rappelons que selon l’étude socio-linguistique menée en 2018, dans le département du Morbihan 73% des Morbihannais sont favorables aux panneaux bilingues (étude TMO – Région Bretagne).

Cet exemple de panneaux farfelus reflète malheureusement la situation de la langue bretonne à Lorient depuis plusieurs années, en régression constante faute de volonté politique forte. Cette situation interpelle également sur l’efficacité des «Conférences territoriales pour la langue bretonne» organisées par la Région Bretagne. Il apparaît clairement à ce jour que cette instance, mise en place par Loïg Chesnais-Girard, n’a pas été en mesure de faire progresser les collectivités de Bretagne sur un sujet aussi simple que la signalétique.

Il est plus que temps que le Conseil Départemental du Morbihan, Lorient Agglo et la Ville de Lorient mettent enfin une véritable politique linguistique en place, comme le font le Département du Finistère et la Ville de Quimper, ce que nous réclamons depuis plusieurs années.

Nous ne pouvons envisager que ces panneaux ne respectant pas les règles de base du bilinguisme routier et les règles d’orthographes de la langue bretonne, restent en place. Nous donnons donc rendez-vous :

Samedi prochain, le 7 mars à 10 heures

Intersection du boulevard Léon Blum et de la rue de Kerjulaude à Lorient (près du lycée Colbert)

Voir aussi :
mailbox imprimer