La Gacilly : la Région confirme son soutien aux métiers d’art

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 24/05/18 17:07 -- mis à jour le 24/05/18 17:08

 

(voir le site) " alt="thumbnail_IMG_20180517_155605851_HDR" width="701" height="394" />

En déplacement à La Gacilly, Loïg Chesnais-Girard, président de la Région, a donné un nouvel élan à la convention liant le Conseil régional à la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne visant à mieux structurer la filière des métiers d’arts présents en Bretagne. Cosigné entre ces acteurs en fin d’année 2017, l’idée de ce partenariat est de soutenir et favoriser l’esprit collectif des artisans d’art en améliorant leur notoriété et en encourageant les coopérations entre les professionnels du secteur.

Identifier les professionnels et leurs problématiques

Concrètement, la convention sur les métiers d’art est née de la volonté des deux partenaires de créer une cellule régionale dédiée à la filière. Le premier objectif de ce groupe de travail est d’identifier les professionnels et les problématiques auxquelles ils sont confrontés. Pour cela, une grande enquête a officiellement été lancée à La Gacilly. Dans cette optique, la Région Bretagne et la Chambre Régionale des Métiers d’Arts se sont associées aux Ateliers d’Art de France (syndicat professionnel de la filière), l’Institut National des Métiers d’Art, des professionnels de Bretagne et l’École Européenne Supérieure d’Art de Bretagne. Les résultats seront connus en septembre et permettront de renforcer la structuration du secteur en Bretagne.

(voir le site) égion.jpg" alt="Convention artisans d'art région" width="758" height="427" />Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.