Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La France Insoumise et Port-Brieuc, un complexe d’identité ?
En cette période de campagne municipale, de nombreuses idées, parfois farfelues, fleurissent pour séduire les électeurs. Le collectif France Insoumise de Saint-Brieuc propose, quant à lui, de renommer la ville en Port-Brieuc pour « affirmer la position maritime de notre territoire », réaffirmer le principe de laïcité, et « marquer la volonté d’un renouveau ». La Fédération Trégor-Goëlo du Parti Breton réagit et dénonce cette proposition.
Sébastien Girard pour Parti Breton - Strollad Breizh le 28/01/20 20:24
49953_1.jpg
logo Parti Breton

En cette période de campagne municipale, de nombreuses idées, parfois farfelues, fleurissent pour séduire les électeurs. Le collectif France Insoumise de Saint-Brieuc propose, quant à lui, de renommer la ville en Port-Brieuc pour « affirmer la position maritime de notre territoire », réaffirmer le principe de laïcité, et « marquer la volonté d’un renouveau ». La Fédération Trégor-Goëlo du Parti Breton réagit et dénonce cette proposition.

L’arrivée des Saints en Armorique au Ve siècle est un chapitre fondateur de notre histoire commune et de la fondation de la Bretagne. Les noms de villes et de lieux en sont, encore aujourd’hui des marqueurs visibles. Ils sont nécessaires pour nous rappeler d’où nous venons. A l’heure de la mondialisation, le Parti Breton Trégor Goëlo soutient la valorisation de cet héritage qui fait notre spécificité et condamne toute tentative de destruction.

Les Briochins n’ont pas besoin de changer de nom pour savoir qu’ils habitent sur la côte. De plus, selon le principe de laïcité défendu ici, c’est le nom même de Brieuc qu’il faudrait retirer puisqu’il fut moine, Saint Fondateur et évêque. La France Insoumise se cache-t-elle derrière des arguments hors sujet afin de masquer sa véritable intention, son combat contre la culture bretonne ?

Nous pouvons brièvement rappeler les multiples prises de positions de la France Insoumise, ou du Parti de Gauche auparavant, à l’encontre de la culture bretonne. Pour exemple, nous citons : l’opposition engagée contre la réunification, la lutte contre les langues régionales ou bien l’hostilité récurrente à l’encontre du Gwenn ha Du (pourtant utilisé massivement par les Bretons sur Twitter durant la campagne @emojibzh)

Le Parti Breton propose au contraire, aux Briochins, d’être fiers de leur ville et de leur héritage. Premièrement, nous proposons de mettre en place des ateliers de sensibilisation à l’histoire locale dans les écoles primaires (sur les temps périscolaires notamment). Ensuite, nous invitons les candidats aux municipales à s’engager à respecter et valoriser le patrimoine de la ville. Nous appelons, enfin, toutes les personnes attachées à la défense de la toponymie bretonne à manifester leur soutien.

Pour la Fédération Trégor-Goëlo du Parti Breton,

Joannic Martin

Cet article a fait l'objet de 1082 lectures.
Vos 9 commentaires
Reun Allain Le Mercredi 29 janvier 2020 11:05
La France Insoumise milite non pas pour la laïcité mais pour le laïcisme, une forme de bigoterie laïcarde. Elle n'est pas à un intégrisme près. Elle n'est pas gênée de marcher côte à côte quand ce n'est pas main dans la main avec les Frères musulmans dans les manifestations contre "l'islamophobie" . Les Saint fondateurs de la Bretagne les dérangent mais ils acceptent la notion de délit de blasphème contre le prophète Mahomet au nom de la lutte contre l'islamophobie.
(0) 

Pascal Lafargue Le Mercredi 29 janvier 2020 12:05
Et pourquoi pas Porc-Brieuc?
Cela indiquerait mieux encore que
les Briochins se trouvent en Bretagne et puis
cela aurait une connotation anti-chretienne plus franche.
(0) 

Reun Allain Le Mercredi 29 janvier 2020 14:41
La France Insoumise milite non pas pour la laïcité mais pour le laïcisme, une forme de bigoterie laïcarde. Elle n'est pas à un intégrisme près. Elle n'est pas gênée de marcher côte à côte quand ce n'est pas main dans la main avec les Frères musulmans dans les manifestations contre "l'islamophobie" . Les Saint fondateurs de la Bretagne les dérangent mais ils acceptent la notion de délit de blasphème contre le prophète Mahomet au nom de la lutte contre l'islamophobie.
(0) 

Ker -ô-zen Le Jeudi 30 janvier 2020 03:22
Ces gens-là sont dérangés du bulbe et dangereux, l'intégrisme laïcard marche main dans la main avec les radicaux islamistes, la France soumise qui s'allonge devant la parole du prophète, on aura décidemment tout vu en francilie. Cette gauche-là est perdue à jamais.
(0) 

jakez le du Le Jeudi 30 janvier 2020 13:26
Nous savons tous que pour Mélenchon en particulier et pour LFI en général, l'histoire hexagonale commence en 1793-1794, période hautement symbolique pour ses massacres (je pense aux Vendéens), son anticléricalisme virulent et son refus outrancier des particularismes régionaux (Jacobins conte Girondins). Les sbires briochins de LFI ne font donc que répéter, à deux siècles de distance, les errements de cette période "révolutionnaire", mais également les diktats de leurs chefs de files parisiens, et ce en bons nervis du jacobinisme. Aucune nouveauté de leur part donc, englués qu'ils sont dans leur logique très largement réactionnaire. Mais pas de souci : au vu des sondages pour les les prochains municipales, LFI serait dans les limbes. Saint-Brieuc restera donc Saint-Brieuc, et c'est tant mieux. Mais l'initiative des valets bretons de LFI aura au moins eu un avantage: celle de nous faire rire un bon coup, face à un tel niveau de bêtise.
(0) 

Jakez Lhéritier Le Jeudi 30 janvier 2020 17:55
Dans les années 1977/1983 un débat avait eu lieu à St Nazer sur la "mauvaise image" de la ville parce que connue comme revendicative et violente.
Nous avions envisagé de la renommer Port Nazaire.
Effectivement les "racines" chrétiennes sont revendiquées par certains bretons,mais nous, qui avons constaté en ville en Afrique et dans d'autres continents, l'alliance du sabre et du goupillon,pour la colonisation,nous aurions bien voulu enlevé le Saint ou Sant.
Mais nous n'avons pas eu la majorité!
Peut être faudrait il revenir au nom donné par les peuples celtes,gaulois, présents bien avant l'invasion des catholiques qui ont détérioré des sites mégalithiques ,des fontaines,en les christianisant.
La LFI ferait bien de défendre les droits du peuple breton ,comme ils défendent les droits des peuples d'Afrique, d'Asie, .
(0) 

Boned ruz Le Vendredi 31 janvier 2020 22:25
@Jakez l'Héritier
Les saints Bretons ne passaient pas pour des "saints" justement au regard de Rome. N'a-t-il pas fallu du temps à Rome pour imposer son église en Bretagne?... Il me semble qu'enlever un Saint Patron à la Bretagne serait d'une bêtise absolue... Nos saints ne viennent pas de Rome et quand on sait que la vallée des Saints à été inaugurée par un évèque de "Rome" justement, c'est alors plutôt amusant de voir l'église catholique "reconnaître" l'église celtique...Il ne faut pas désespérer du genre humain.
(0) 

iffig Le Samedi 1 février 2020 17:46
@ Jakez L'Héritier
Bien que j'apprécie d'habitude vos commentaires, là je suis très choqué. En effet vous dites "certains Bretons revendiquent les racines chrétiennes de la Bretagne (...)". Oui, certains Bretons le font et pas d'autres MAIS la vérité historique atteste bien que les racines chrétiennes de la Bretagne sont bien réelles et constituent même une bonne partie de l'identité bretonne.
Dans un autre registre c'est comme si vous disiez que Nantes n'est pas partie constituante de la Bretagne.
Je pense que vous avez été contaminé par un anti christianisme bien français, Salokras !
(0) 

krys44 Le Lundi 3 février 2020 09:11
L'église catholique a toujours fait du clientélisme . Le catholicisme a toujours été ici , un catholicisme-sauce bretonne . Un curieux mélange de croyances celtes venues de la nuit des temps et de catholicité imposée socialement parfois avec une grande violence , et calquée sur cette culture profonde . Un des plus acharnés contre la langue bretonne ne fut-il pas le fameux abbé Grégoire !
Ni pour ni anti ceci ou cela . Observer et essayer de comprendre !
Je suis nazairienne de naissance et de jeunesse , avec origines en 56 et 29 des plus profondes , fière et même très fière des combats ouvriers qui y ont été menés et victorieusement , n'en déplaise à une certaine bourgeoisie catholique!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons