Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
La dette de la France
Les États de Bretagne Provisoires s’étonnent du montant de la dette française : deux mille milliards d’euros ! A quel projet breton, les impôts prélevés illégalement ont-ils servis ? L’acte d’union de la Bretagne à la France, du 4 août 1532, toujours valide, précisait bien que les impôts ne pouvaient pas être prélevés en Bretagne
pour Etats de Bretagne Provisoires le 2/12/05 0:23

Les États de Bretagne Provisoires s’étonnent du montant de la dette française : deux mille milliards d’euros ! A quel projet breton les impôts prélevés illégalement ont-ils servis ?

L’acte d’union de la Bretagne à la France, du 4 août 1532, toujours valide, précisait bien que les impôts ne pouvaient pas être prélevés en Bretagne sans l’accord des Bretons. Les États de Bretagne provisoires n’apprécieraient pas du tout que ces impôts soient engloutis par ce déficit et les frais qu’il engendre.

L’incompétence du gouvernement français démontre une fois de plus que les Bretons sont considérés actuellement comme fournisseurs d’euros en attendant de servir, sans doute, comme leurs grands-parents, de chair à canon dans le prochain conflit qui suit logiquement toute déroute financière.


Pour les États de Bretagne provisoires, Herve Le Bévillon

(voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1253 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons