La dernière leçon de jardin avant juin
Interview de Fanny Chauffin

Publié le 27/04/12 22:35 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Citoyens, à vos potagers !

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)


Dans ce petit film, on apprend comment faire des arrosoirs avec des bouteilles plastique, comment on fait de beaux paniers avec les boîtes des huîtres et la manière de recycler un élément de poteau EDF en croc pour passer entre les allées.

L'utilisation des algues aussi est précieuse : les laminaires (les grandes algues de fond avec une tige très longue et épaisse qui s'échoue après les tempêtes) ou le fucus vésiculeux, qui serait en voie de disparition (voir récent article ABP) peuvent être utilisés dans le compost ou pour faire du purin.

La série d'avril est finie, mais on retournera au potager de Jean-Charles Perazzi en juin, pour voir sa production et ses innombrables trucs, astuces.

À vos binettes et, comme dit Voltaire dans Candide, il faut plus que jamais dans ces temps difficiles ... "cultiver son jardin".

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.