Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
La Coordination des Auditeurs de RFBBI apporte son soutien aux personnels de la station qui étaient en grève hier et dénonce la recentralisation des émissions de la radio.
À Monsieur Alain Massiot Directeur de France Bleu Breizh Izel. Monsieur, Ma réponse à votre long courrier électronique du 18 septembre 2006 sera brève. « Une écoute plus attentive vous permettrait de tenir compte de l’ensemble de notre nouvelle offre et non de préjugés négatifs » écrivez-vous. Voilà mon relevé
Julien Ar Gall pour Collectif Radio France Bleu Breizh Izel le 27/09/06 11:14

À Monsieur Alain Massiot

Directeur de France Bleu Breizh Izel.

Monsieur,

Ma réponse à votre long courrier électronique du 18 septembre 2006 sera brève. « Une écoute plus attentive vous permettrait de tenir compte de l’ensemble de notre nouvelle offre et non de préjugés négatifs » écrivez-vous.

Voilà mon relevé d’écoute : -17h45 mardi 19 09 06 : 30 secondes de langue bretonne lors de la présentation de « Le morceau celtique » par Loeiz Guillamot. -10H20 mercredi 20 06 09 : 30 secondes de langue bretonne lors de la présentation de « Lavar din » sur le thème « Kanevedenn » par Glenn Jegou. -Entre 12h et 12h30 mercredi 20 06 09 : 1mn30 de langue bretonne lors de la présentation de « Sur la langue » et de « Reportage ». C’est une rediffusion d’une partie de l’émission « An Abadenn » d’hier soir mardi. - 14h09 mercredi 20 06 09 : 30 secondes de langue bretonne lors de la présentation de « Hiriv » par Glen Jegou. -15h45 mercredi 20 06 09 : « La Bretagne dans tous les sens », je n’ai pas réussi a écouté cette chronique d’Yvon Etienne qui pourrait contenir une partie en langue bretonne selon votre courrier.

Comment pouvez-vous oser comparer ces 5 minutes (en étant très large) de breton journalières fragmentées en 4 chroniques bilingues avec une émission structurée d’une heure ? L’écoute régulière de ces chroniques demanderait aux bretonnants voulant entendre leur langue de rester à l’écoute de votre station tout le long de la journée. Quel est l’intérêt d’avoir du breton dans ces chroniques, puisque le plus souvent la partie en langue bretonne n’est qu’une traduction de la partie en langue française ?

Vous ne répondez en aucune façon aux demandes que nous vous avons adressées :

1) « Nous demandons fermement, et sans délai aux directeurs de France Bleu de reprendre la diffusion des émissions en langue bretonne sur les ondes de RFBBI et, comme nous le demandions lors de la manifestation du mois de mars, de suspendre l’émission de Patrick Sabatier, pour que nous puissions entendre à nouveau des émissions créées en Bretagne entre 12h30 et 14 h. » 2) « Nous demandons qu’une table ronde entre les représentants de l’Etat en Bretagne, la direction de France Bleu et des élus de la Région Bretagne soit organisée sans délai, pour que les Bretons puissent avoir la maîtrise de l’organisation et du développement d’une radio de service public en français et en breton sur le territoire des cinq départements de Bretagne.

Un débat public aura lieu au Conseil Régional de Bretagne à la mi-décembre sur la radio de service public en Bretagne, parmi les thèmes qui seront abordés lors de ce débat figure : « la demande d’une présence accrue pour la langue bretonne…» Je vous souhaite bien du plaisir avec votre argumentaire pour convaincre les élus régionaux que 4 chroniques contenant 30 secondes de breton chacune équivalent à une heure d’émission journalière. Le bilan de l’année 2006 est catastrophique. France Bleu Breizh Izel a perdu 2h30 d’antenne journalière au profit de France Bleu hexagonale, 1h30 le midi avec « Tous Ensembles » de Patrick Sabatier et 1 h le soir entre 20h et 21h. Assez de faux-semblants et de dérobades de votre part. Nous attendons de vraies réponses à nos demandes. Les Bretons ont le droit légitime d’avoir en Bretagne la maîtrise de l’organisation et du développement d’une radio de service public. Nous auditeurs de France Bleu Breizh Izel membres de « la Coordination des Auditeurs de Radio France Bleu Breizh Izel pour la diffusion de programmes créés en Bretagne » seront aux côtés des élus du Conseil Régional de Bretagne pour demander le respect des droits du peuple Breton. Bien Cordialement.

Pour la coordination : Herve ar Gall

Cet article a fait l'objet de 1607 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons