La construction de 6 EPR est déjà actée ! Sans aucune décision démocratique, le gouvernement a donné à EDF une lettre de mission pour poursuivre sa fuite en avant

-- --

Communiqué de presse de Sortir du Nucléaire
Porte-parole:

Publié le 14/10/19 23:00 -- mis à jour le 14/10/19 23:00

Ce lundi 14 octobre, le Monde vient de rendre publique l'existence d'un courrier adressé à EDF par les ministres de la Transition écologique et solidaire et de l'Économie et des Finances. Il en ressort que la décision du gouvernement concernant la construction de nouveaux réacteurs est déjà prise, et que les ministres demandent à EDF de fournir des gages en vue de la construction de 6 EPR ! Nous dénonçons cette fuite en avant absurde et suicidaire, qui met en danger à la fois l'environnement, les (...)

-

«https://www.sortirdunucleaire.org/Nos-communiques-de-presse» rel=«directory»>Nos communiqués de presse

/

«https://www.sortirdunucleaire.org/Nucleaire-et-democratie» rel=«tag»>Nucléaire et démocratie,

«https://www.sortirdunucleaire.org/Politique-energetique» rel=«tag»>Politique énergétique,

«https://www.sortirdunucleaire.org/EPR» rel=«tag»>EPR,

«https://www.sortirdunucleaire.org/Projets-nucleaires» rel=«tag»>Projets nucléairesCe communiqué est paru sur Sortir du Nucléaire

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

Vincent
Mardi 15 octobre 2019

Très bonne chose !

Avant d'attaquer la souveraineté énergétique de la France, qu'ils aient se faire voir aux États-Unis qui ont 99 réacteurs. La Russie et la Chine en ont pas mal aussi.

Mais étrangement les Français se laissent faire par cette propagande. Ils oublient que s'ils ont l'électricité 3 fois moins chère, avec une empreinte carbone si faible, c'est grâce à la volonté SOUVERAINE de l'État français dans les années 1970 de faire construire 50 réacteurs. Ne sortons pas du nucléaire, sortons de l'hystérie.

Jakez Lhéritier
Mardi 15 octobre 2019

EDF championne de l'endettement depuis les années 1980.Alors avec ces EPR bonjour les finances publiques.

EDFqui ne compte pas le cout des traitements des déchets nucléaires dans les Prix de Revient

EDFqui ne compte pas le cout des démantèlements des centrales "en fin de vie" laissant aux quidams que nous sommes et aux générations futures tous ces problèmes..

Et les surcouts des EPR multipliés par deux ou trois ,qui paiera ?

Creys Malville avait été abandonné après des années de luttes..

Le Pellerin,Plogoff,le Carnet, on avait gagné;pas de centrales nucléaires en Bretagne.

Mais qui va lutter maintenant contre ces projets d'EPR?

Rafig
Jeudi 17 octobre 2019

Vincent : Voici un résonnement très "la France du progrès".

Que les citoyens, non consultés, devront payés pendant des années ...

Le nucléaire ne produit pas de gaz à effet de serre ?

- Faux, la vapeur d'eau est un puissant gaz perturbateur de climat qui s'échappe des cheminées des centrales 24/24h.

En plus, le nucléaire produit des déchets qui mettront entre 500 et 10.000 ans à disparaître. Où allez vous les mettre ? et à quel coût ?

Il faut sortir du nucléaire par le haut avec des moyens de production d'énergie propres, économes en matières première et pérennes. Pour cela il faut récupérer les milliards du pétrole et nucléaire pour le mettre dans les énergies propres.

Laer-nozh
Samedi 19 octobre 2019

Jakez L’Héritier pas de centrales nucléaires en Bretagne, mais sommes-nous à l’abri des nuisances de toutes les autres, présentes et à venir ?

Qu’en est-il des rejets dans les courants marins de la Hague, Flamanville ? De toutes celles implantées le long des côtes, depuis Hendaye jusqu’à Dunkerque ?

Et les promesses offertes par l’EPR Hulk Le Vert dont les anomalies constatées, (divulguées toutes ?) sont, seront-elles à la hauteur des hautes sécurités nécessaires ? La gravité des conséquences potentielles plus tard sur nos rivages, nos cultures, nos vies , fait-elle « l’objet » d’une réflexion, de recherche des meilleures solutions à des inquiétudes soulevées, ou devant être du domaine des prévisions obligées? Et les mini-centrales nucléaires mobiles et sous-marines qui entrent et sortent régulièrement de Brest, sortes de chaufferettes ( ?) qui sont révisées et font toilettes dans la cuvette qu’est la rade ? Et les fusées 14 juillet Big Mac qui fuitent ?

Et toutes celles, ces centrales nucléaires qui font leur pipi/caca tout le long des jolis fleuves et rivières de la Douce France, doux effluents que leurs affluents réceptionnent et qu’à flots bouillonnants recoivent nos Mor Breizh, Mor Atlantel et Bihan. Mais aussi la Mare Méditerranée, et la Mer du Nord, la Mer Baltique. Avec toutes les autres déjections, rejets et effluents de toutes natures, lessives et médocs, drogues diverses, provenant de stations dites d’épuration, plus ou moins performantes.

Tous ces déchets drainés par les fleuves-reins, qu’ensuite les courants marins indifférents à notre sort transportent de par le monde, léchant tous les rivages, caressant tous les fonds et les couches différentes des abysses marins. De mon voyage sur Terre, le long de mes plages, sur mes rochers lorsqu’ils se découvrent j’en perçois toute la calvitie galopante, et dans les « poullic » de ma jeunesse les alvéoles d’où tous les oursins ont définitivement disparus.

Non, nous n’avons pas en Bretagne les «bétonneries » nucléaires ! Mais avons-nous dans nos instances politiques ce qu’il faut comme blindage de plomb, et barres de graphite, pour se/nous protéger ou réduire la puissance de l’invisible qui nous vient d’ailleurs?

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.