Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
La compétence et l'expérience de Diwan sont menacées de disparaître
Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle / René Schickele-Gesellschaft demande aux pouvoirs publics de garantir l'existence des écoles bilingues en langue bretonne. Alors que le Ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon vient de réunir les 1ères Assises Nationales des Langues de France, l1incompréhension et les préjugés idéologiques qui imprègnent malheureusement
Jacques-Yves Le Touze pour Culture & Bilinguisme d'Alsace et de Moselle le 28/11/03 22:37

Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle / René Schickele-Gesellschaft demande aux pouvoirs publics de garantir l’existence des écoles bilingues en langue bretonne. Alors que le Ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon vient de réunir les ‘ères Assises Nationales des Langues de France, l’incompréhension et les préjugés idéologiques qui imprègnent malheureusement encore bien des esprits vont-ils détruire un modèle d’enseignement bilingue original et efficace L’enseignement immersif en langue bretonne pratiqué depuis 25 années par les écoles Diwan (3le germe2) est aujourd’hui - une fois de plus - en grande difficulté financière. Son financement aléatoire repose sur des subventions des collectivités territoriales, des contributions des parents d’élèves et des dons de nombreux sympathisants en France et ailleurs.

Le refus d’intégrer Diwan, sous une forme ou une autre dans le 3service public de l’éducation2, au nom d’une conception très exclusive du statut de la langue française, a empêché de garantir, une fois pour toutes, son existence et son développement. Le succès de Diwan l’a transformé en une véritable PME de plus de deux cents personnes. Son expérience est, à l’évidence, d’intérêt public. Il faut également savoir que l’Europe observe la France et qu’elle est sensible à la manière dont notre République traite ses langues 3régionales2. Il en va de l’image de la France et de sa crédibilité dans son combat pour la diversité culturelle ! Face à ces réalités, les élus et le Gouvernement peuvent-ils acculer purement et simplement Diwan à la faillite. Le feraient-ils pour une PME traditionnelle

Au nom de ses membres, Culture et Bilinguisme d'Alsace et de Moselle / René Schickele-Gesellschaft demande instamment aux pouvoirs publics de trouver très rapidement une solution pour assurer l’avenir de Diwan. Il s’adresse également à nos collectivités territoriales engagées pour le bilinguisme alsacien, pour qu’elles interviennent auprès du Gouvernement: - en faveur de la pérennisation du modèle d’enseignement immersif de Diwan ; - pour faire supprimer toute législation restrictive à l’égard des Langues de France. Culture & Bilinguisme d'Alsace et de Moselle

René Schickele-Gesellschaft

5 Bd de la Victoire 67000 STRASBOURG

Email: bilinguisme.alsace [at] libertysurf.fr

site: (voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons