Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
La Brittany Ferries est elle vraiment une compagnie bretonne ?
des cartes de Bretagne présentées par la compagnie, amputant ostensiblement la Bretagne de sa capitale historique, c’est à dire Nantes / Naoned. Malgré les réclamations formulées, les responsables de la communication, notamment internet, évoque le respect des régions « officielles ».
Jean Pierre Stephane pour Bretons en colère le 3/04/06 21:33

La Brittany Ferries est elle vraiment une compagnie bretonne ?

La compagnie maritime « Brittany Ferries » affiche une belle santé économique avec une hausse de 5.1% de son chiffre d’affaires en 2005 par rapport à l’année 2004. Cette santé s’explique, entre autre, par une communication mettant l’accent sur la qualité bretonne de la compagnie comme le souligne le mot « Brittany » ainsi que la présence du « Gwenn Ha Du » sur ses navires. Ces symboles sont destinés tant aux clients bretons qu’aux autres européens, britanniques notamment. L’identité bretonne semble donc être porteuse de bénéfices substantiels de par la lisibilité qu’elle engendre auprès des clients. La politique de recrutement de Monsieur Alexis Gourvennec semble également être cohérente avec cette démarche puisqu’il affiche le désir de protéger l’emploi breton avec le refus du nouveau pavillon de complaisance français, ce qui est là encore un signe positif en direction des intérêts bretons.

Mais cette communication paraît avoir certaines limites au vu notamment des cartes de Bretagne présentées par la compagnie, amputant ostensiblement la Bretagne de sa capitale historique, c’est à dire Nantes / Naoned. Malgré les réclamations formulées, les responsables de la communication, notamment internet, évoque le respect des régions « officielles ». Pareille obséquiosité de la part d’une compagnie faisant de l’image de la Bretagne une condition de sa réussite en terme de bénéfices paraît à l’association « Bretons en Colère » un mauvais signal envoyé aux clients potentiels que nous sommes tous. Les acteurs économiques écossais, gallois, basques, catalans, flamands se gardent bien d’adopter pareille attitude et revendiquent fièrement leur appartenance, quitte à appuyer les démarches d’acteurs politiques, culturelles et plus largement de la société civile sensibles aux questions identitaires. C’est à ce prix que le décollage économique a été possible en Catalogne et aujourd’hui ce sont les décideurs économiques catalans qui montrent l’exemple dans ce domaine.

L’audace paie, à condition d’avoir l’étoffe qu’elle exige en retour. L’association « Bretons en Colère » pose donc la question suivante : La « Brittany Ferries » est-elle une compagnie maritime bretonne qui accepte en tant que telle les avantages et les responsabilités que cela suppose, ou la qualité bretonne mise en avant consiste t’elle en une simple couche de « peinture marketing » ? Ses dirigeants sont ils si effrayés à l’idée d’affirmer un tant soit peu de courage breton vis à vis d’un état qui refuse de signer la convention cadre des minorités nationales au niveau de l’Union Européenne, a contrario des autres patrons européens ?

Nous demandons en conséquence à chaque breton de protester auprès des responsables de la communication et du service client pour avoir enfin une réponse claire à la question précitée.

Votre courrier pourra faire la différence:

alain.hervy [at] brittany-ferries.fr (responsable technique du site)

service.client [at] brittany-ferries.fr

Pour le bureau de l’Association « Breton en Colère »

Jean Pierre Stefan, Porte Parole

Tél secrétariat : 06.71.78.66.27 Site Internet : (voir le site)

Cet article a fait l'objet de 1075 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons