La Bretagne indépendante demain ?

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton - Strollad Breizh
Porte-parole: Yves Pelle

Publié le 22/03/13 12:40 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

A l'approche des référendums pour l'indépendance de 2014 en Catalogne et Ecosse, le Parti Breton pose la question de la souveraineté de la Bretagne (33% des jeunes Bretons y seraient favorables) lors d'une conférence d'Yvon Ollivier, magistrat, membre de l'Institut Culturel de Bretagne, auteur de l'ouvrage auteur « la désunion française » le mercredi 17 avril à 20.00 au LAK 11, rue de Flandre - 35000 Rennes. (Entrée gratuite)

Cet article a fait l'objet de 1980 lectures.
mailbox imprimer
logo
Le Parti Breton est un parti politique républicain, réformateur, qui a vocation à regrouper les hommes et les femmes s'engageant dans le combat pour la reconnaissance pleine et entière de l'identité nationale du peuple breton. Il propose une vision spécifique de l'organisation sociale fondée sur la primauté de l'individu. Il se définit dans les valeurs de l'humanisme, de la solidarité, de la démocratie et de la liberté. C'est un parti de réforme, s'adressant à tous ceux qui œuvrent pour le progrès selon les principes des philosophies politiques allant de la Social-Démocratie à la Démocratie Sociale Libérale tels que ces concepts sont largement reconnus et répandus dans l'actuelle Union Européenne.

Vos commentaires :

Yann Pennkalet
Samedi 23 mars 2013

Breizh dizalc\'h ? Sklaer ar respont evidon-me : Ya ha n\'eo ket marteze !

eugène Le Tollec
Lundi 25 mars 2013

Parti Breton

Attention M. Yves Pelle

Les cas "écossais" - "Catalan" - "Breton" - Gallois sont tous différents.

La Bretagne n'est pas prête au grand saut(trop de problèmes internes ,trop de vérités "en lutte",trop de soumission - Manque d'unité de la pensée - manque de l'appui économique - voir l'emprise du socialime actuel - voir l'allégeance de certain parti breton à ce même socialisme - voir le comportement de certains élus bretons. pour faire ce saut ,il faut que tout soit en "shadow gouvernance"! et ce n'est pas avec le CR actuel ou les CG que l'on pourra manager cette indépendance!

Nous attendons un porte étendard!

Nous ne sommes pas prêt.

Marcel Texier
Mercredi 27 mars 2013

"Nous ne sommes pas prêts", dîtes-vous, Monsieur Le Tollec. Il existe déjà une minorité non-négligeable de Bretons qui, eux, sont prêts. Il ne faut pas attendre l'homme providentiel, le "porte-étendard", mais retrousser ses manches. Il y a beaucoup à faire, mais la tâche est exaltante, d'autant plus que nous pouvons être sûrs que la victoire est au bout. Un peuple qui se réveille finit toujours par triompher. Bec'h dezhi !

Patrig Chevin
Jeudi 28 mars 2013

L'indépendance ne s'octroie qu'à ceux qui sont déjà indépendants...

Patrig Chevin
Jeudi 28 mars 2013

Me 'zo prest evidon-me! Ha hui n'oh ked? Peràg 'ta? ...

yann pourlet
Jeudi 28 mars 2013

Entre "être favorable " et " se battre pour" il y a un très grand pas qu'à mon avis les 33% ne me semblent pas prêts à fournir... Hélas peut-être

eugène Le Tollec
Vendredi 29 mars 2013

Marcel Texier

Monsieur, je n'ai jamais été habitué à rêver( je ne suis pas un homme bercé à " l'utopie même constructive).

Vous dites"Il existe déjà une minorité non-négligeable de Bretons qui, eux, sont prêts".

Certes et j'en connais quelques uns qui ont la Bretagne vrillée au corps ... mais on n'a jamais construit un pays sur des minorités.

Rappellez vous ce que beaucoup disent

Manque d'unité

Manque de pensée bretonne unitaire

Manque d'un credo breton hors des credos socialiste ,de droite ou français

Manque d'un processus bien jalonné

Manque d'unité du binôme Economie /Politique.

En résumé

Manque d'une synergie bretonne.

Rappellez vous que chaque penseur breton est dans sa propre vérité de minorité.

Rappellez vous que le mouvement breton est une somme de minorités.. mais où est le verbe commun face au verbe français?

Regardez l'UDB soumis et sous obédience,j'ai cru lire quelque part ,que chez eux il y a encore quelques vieux staliniens! au XXI siècle (là, je rêve)

Mais où est notre réalité ,notre marche pour un devenir ?

ien sur ,le combat est exaltant... mais combien des générations actuelles verront un résultat.

Je lis l'histoire du Monde et des peuples( je suis actuellement sur "Les Celtes de Venceslas Kruta" chez robert Laaffont" De peuples vainqueurs ,ils sont devenus peu à peu peuples oubliés ,vaincus ,asservis,avec dans quelques endroits un relent de passé,soumis au rouleau de l'histoire.

Exaltant

soit mais dans l'abnégation d'une foi inébranlabledans l'unité de la démarche!

eugène Le Tollec
Vendredi 29 mars 2013

Marcel Texier

Oui,il faut retrousser ses manches ... mais où sont tous les bretons.

L'homme providentiel....

bien sur ,nous n'aurons jamais "un sauveur de la Bretagne... nous n'aurons jamais un général( lui pouvait le faire ... mais il ne l'a pas fait!)

Avons nous ,tout simplement ,un charismatique?

Peut être dans les 33% cité ,il y aurait une âme!L'INTELLIGENCE APTE AU "PAS D4AVENIR" et fédérateur.

Faut-il à la Bretagne une pensée d'union nationale?(cela s'appelle l'unité!)

eugène Le Tollec
Vendredi 29 mars 2013

Marcel Texier

NON,nous ne sommes pas prêts (comment faut-il le dire).

Il faut que tous les partis ,les associations se regardent en face (même le parti breton)

Personne n'est prêt,malgré toutes les bonnes volontés.

n'est ce pas la censure!

Goulven Seznec
Vendredi 5 avril 2013

Qui est ce "nous"?

Les sondages ne sont pas défavorables à l'idée d'une indépendance. Mais un référendum précédé d'un débat, aurait le mérite de faire jaillir l'énergie intérieure et la conscience bretonne que de nombreux bretons portent en eux. Le modèle politique français a fait son temps, mais ça n'est pas d'une 6ème ou d'une 7ème république ni d'une décentralisation de plus, dont nous avons besoin. Bevet Breizh!

jojojo
Mercredi 17 avril 2013

dommage de l'apprendre ce soir! trop tard pour assister à cette présentation.

a galon,

eugène Le Tollec
Jeudi 18 avril 2013

Goulven Seznec

Ce "nous" c'est vous ,ces tous les bretons soucieux d'un nouveau pas "en avant " de la Bretagne,c'est les gens de BR - du PB - d'EKB - de KAD - ceux sont tous les cercles de réflexion- de toutes les associations communiant dans l'idée et la pensée bretonne

Je vais finir par dire ,ceux sont des Rebelles "à la pensée française,aux partis français,à l'étouffement de la Bretagne

Joseph Victor
Vendredi 19 avril 2013

Réponse à M Le Tollec :

L'UDB n'est ni "soumise" ni "sous obédience". Elle a simplement une stratégie différente, qui tient compte de la réalité bretonne.

pierre-yves JAN
Jeudi 1 août 2013

la France n est plus notre avenir. Loin de tout, loin du peuple.

La Bretagne doit avoir son indépendance. par la suite on pourrait avoir des liens commerciaux.

Je suis prêt a me battre si l enjeu deviens important et il est...

A vérifier mes dires, mais nous sommes économiquement autonome a 80%...

Tout ce que je veux, c'est des garantie pour notre avenir, et ce ne sera pas pour la banniere tricolore.

cordialement

Pierre CAMARET
Jeudi 1 août 2013

UDB , je pense en effet que l'UDB a une strategie a tres long terme .... disons 500 ans .En attendant , on attend .

Mais quelle est la realite bretonne , cela fait 50 ans que je la cherche ???

Jeanne Marie
Samedi 5 octobre 2013

Je crois plus en la Bretagne et les Bretons que dans le peuple de France. La Bretagne indépendante sauverait et renforcerait les initiatives en même temps que l'identité Bretonne. Notre peuple est fort, courageux et créatif.

elou
Lundi 11 novembre 2013

moi j'ai que treize j'aimerai qu'elle soi

indepandante le probléme ses que la france(sans la bretagne evidament) n'orai plus beaucoup d'agriculteur du coup moin a manger

Romain Grouazel-Krauss
Vendredi 29 novembre 2013

Justement, on vient d apprendre que l'Ecosse va peut etre gagner son independance en 2014 alors pourquoi pas la Bretagne. Voici un sondage ou vous pouvez vous exprimer pour ou contre: (voir le site)

PIERRE CAMARET
Vendredi 29 novembre 2013

La difference est que l'Ecosse a un Parlement separe de celui de LONDRES , qui a le pouvoir de legiferer .Donc il y a un pouvoir legal en Ecosse .... il y en a pas en Bretagne.

Qui peut negocier , qui??? pour la Bretagne: LE DRIAN ?????, LEBRANCHU ?????etc........ avec leurs copains socialos ??????? Bonne chance .

PIERRE CAMARET
Vendredi 29 novembre 2013

Je rappelled ici ma position . Je suis pour l'Índependance de la Bretagne a terme , dans une Europe des Regions .

Disons un peu la Suisse . Lois federales aplicables a l'ensemble de la Communaute . Lois applicables après accord du Parlement Regional ( Ecotax par exemple ). L'UNION dans la DIVERSITE .

eugène le tollec
Vendredi 29 novembre 2013

Heureux,les gens qui rêvent de l'écosse du pays de Galles ,etc

Faut-il nager toute sa vie dans l'UTOPIE?

Une théorie socialiste parle de constructive!

Notre vie future à nous bretons n'est -elle qu'une utopie

Malaxee par un état centralisé et une dominance de parti(un coup à droite,un coup à gauche...) ,l'état est un fin manoeuvrier(pour nous ,il suit son cap depuis 1532.

Avant c'était "à la voile", maintenant ,c'est " à toute vapeur" accélération du temps oblige!

Le problème de cet état est qu'il pense toujours rester dans son schéma centralisé .

SOUVENT JE DOUTE DE L'INTELLIGENCE DE L'ÉTAT(prospectives "à long terme".

C'est pourquoi ,je crois aux résultats de CARHAIX.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.