Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
La Bretagne accueille une réunion des ministres de l'Intérieur du G5

Les ministres de l'Intérieur du "Groupe des cinq" (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne et Italie) se réunissent ces dimanche et lundi à La Baule (Bretagne), pour renforcer leur coopération dans la lutte contre le terrorisme et l'immigration clandestine. Les Etats participants ont "les mêmes problèmes, nous devons nous accorder sur les solutions",

pour ABP le 19/10/03 16:15

Les ministres de l'Intérieur du "Groupe des cinq" (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne et Italie) se réunissent ces dimanche et lundi à La Baule (Bretagne), pour renforcer leur coopération dans la lutte contre le terrorisme et l'immigration clandestine.

Les Etats participants ont "les mêmes problèmes, nous devons nous accorder sur les solutions", a déclaré le ministre français de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, organisateur de cette seconde réunion du G5 dont le principe avait été arrêté lors de leur rencontre, à Jerez de la Frontera (Espagne), le 18 mai denier. L'objectif de ces rencontrs trimestrielles est, comme l'a rappelé M. Sarkozy jeudi, devant des journalistes à Ajaccio, de "coordonner nos positions sur des sujets communs de préoccupation, tels que terrorisme et immigration clandestine".

En mai, les Cinq s'étaient accordés sur la proposition de "créer une liste des pays sûrs" dont les ressortissants ne craignent pas de persécutions susceptibles de leur permettre de demander l'asile politique à un autre Etat, rappelle-t-on au ministère français de l'Intérieur. A cet égard, la France a proposé au Conseil "Justice-Affaires-Intérieures" (JAI) de juin, à Luxembourg, une contribution des Cinq pour que le principe d'une telle liste soit inclus "dans la (future) directive sur la procédure d'octroi et de retrait du statut de réfugiés", ajoute-t-on de même source. "La Commission (européenne) devrait en présenter une première liste avant la fin du mois d'octobre 2003", ajoutait-on de même source, en qualifiant ce résultat d'"avancée majeure."

A La Baule, lieu de résidence en Bretagne de M. Sarkozy, les ministres de l'Intérieur du G5 pourraient également "établir une proposition précisant le montant de conditions minimales de ressources exigées des ressortissants tiers pour entrer dans l'Espace Schengen", projet dont la Commission doit accélérer la mise en oeuvre. Ils discuteront également de la proposition de règlement que doit faire la Commission, créant une obligation de compostage des passeports précisant la date d'entrée des tiers sur le territoire de l'UE. "L'absence de compostage équivaudrait à une présomption d'irrégularité", souhaite la France.

Ils examineront, dimanche et lundi, le projet espagnol de directive d'obliger les transporteurs à communiquer aux autorités de contrôle des Quinze les données d'identité de leurs passagers, "permettant ainsi d'identifier rapidement ceux qui ne seraient pas repartis" à l'expiration de leur visa de tourisme. La France avancera "trois idées : coopération policière opérationnelle sur les filières d'immigration clandestine, travailler sur les accords de réadmission et faire avancer le dossier de la biométrie" sur les passeports et visas. A ce jour, seule l'Allemagne est encore réticente pour adopter le système des empreintes digitales, lui préférant celui de l'iris de l'oeil.

Enfin, en matière de terrorisme, les cinq ministres étudieront diverses mesures établies par leur groupe d'experts lors d'une réunion mardi à Paris, dont le détail n'a pas été rendu public. Dans ce domaine "nous agissons, mais ne souhaitons pas trop communiquer", a souligné M. Sarkozy.

D'après AFP

mailbox
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?