L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE EN BRETAGNE
Communiqué de presse de Préfecture de la Région Bretagne

Publié le 23/09/05 12:32 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

21/09/2005 - Economie - Préfecture L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE EN BRETAGNE

L’ETAT MOBILISE SES SERVICES ET LES ACTEURS ECONOMIQUES EN FAVEUR DE L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE EN BRETAGNE

Dans la compétition économique mondiale, l’information est une ressource stratégique pour les entreprises qui doivent en maîtriser l’exploitation et la protection. Le devoir de l’Etat est de créer les conditions du développement économique et d’assurer la défense du patrimoine technologique qui constitue un enjeu de souveraineté nationale. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a fait, ces dernières années, de l’intelligence économique, définie comme la maîtrise et la protection de l’information stratégique pour tout acteur économique, une politique publique active. Le relais territorial apporté à cette politique nationale par la mobilisation dans chaque région des administrations de l’Etat, des élus et des acteurs économiques, est essentiel.

Les pôles de compétitivité, catalyseur des démarches régionales d’intelligence économique

A l’échelon régional, les préfets sont chargés de mettre en place un dispositif d’intelligence territoriale et identifier les entreprises stratégiques ainsi que les menaces auxquelles elles sont confrontées. Les domaines couverts par les pôles de compétitivité retenus par le Comité interministériel d’aménagement du territoire du 12 juillet 2005 représentent des champs stratégiques pour la mise en œuvre d’une politique d’intelligence économique en région.

En Bretagne, l’avenir des pôles de compétitivité dans les domaines de l’agroalimentaire (VALORIAL), de la mer (POLE MER BRETAGNE), de l’informatique et des technologies de l’information (IMAGES ET RESEAUX) et de l’automobile (AUTOMOBILE HAUTE DE GAMME) passe par l’innovation dans les technologies, l’immatériel et la capacité d’anticipation pour adapter sa stratégie aux évolutions du marché. Cela ne sera possible qu’avec des informations fiables, sûres et bien protégées. Cette sécurisation des données est devenue essentielle et exige un dispositif de veille et de protection de l’information pertinente pour tous les acteurs économiques.

Pour une sécurité économique active : le cas de l’agroalimentaire en Bretagne

L’économie bretonne est fortement concurrentielle, ouverte sur le marché mondial et directement concernée par les enjeux de l’intelligence économique qui porte sur la nécessité de protéger ses avantages concurrentiels et d’éclairer ses choix pour conforter ses champs d’évolution future.

C’est la raison pour laquelle Mme Bernadette Malgorn, Préfète de la Région Bretagne, Préfète d’Ille-et-Vilaine, a souhaité axer la journée d’information sur l’intelligence économique, organisé le 20 septembre à Rennes, sur le domaine agroalimentaire : présentation du pôle Valorial, témoignages d’entreprises de ce secteur, interventions de responsables de la surveillance du territoire et de la gendarmerie, conseils d’un avocat spécialisé en droit communautaire, et table ronde sur le traitement de l’information stratégique.

En effet, en Bretagne plus que dans toute autre région, l’agriculture et l’industrie agroalimentaire sont un facteur clé du développement économique et de l’emploi. Ce secteur est devenu l’un des plus importants de la région et les industries agroalimentaires occupent plus du tiers des emplois industriels avec 60 000 emplois.

Compte tenu de ses volumes de production, la Bretagne opère sur des marchés fortement concurrentiels et se trouve donc particulièrement exposée aux risques inhérents à la compétitivité : la maîtrise de l’information et la connaissance de nouvelles technologies conditionnent donc la capacité d’anticipation, clef du succès.

Mise en place d’un plan d’actions

L’objectif prioritaire de cette démarche consiste à définir, en lien avec les acteurs économiques et les responsables des collectivités locales un plan d’actions concrètes pour la gestion et la protection des ressources économiques sensibles et l’information stratégique.

Philippe Argouarch


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1731 lectures.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.