Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
L'association Bretons en colère est née
Le 1er Novembre 2005, un groupe de citoyens bretons exaspérés par la multiplication des dérives tant de la part des pouvoirs publics que de la part de la caste des politiciens français en exercice, a décidé de se fédérer en association. Cette intiative rejoint une volonté clairement affichée de lutter
Jean Pierre Stephane pour Bretons en colère le 9/11/05 10:27

Le 1er Novembre 2005, un groupe de citoyens bretons exaspérés par la multiplication des dérives tant de la part des pouvoirs publics que de la part de la caste des politiciens français en exercice, a décidé de se fédérer en association. Cette intiative rejoint une volonté clairement affichée de lutter pour constituer des corps civils enfin représentatifs et non inféodés aux intérêts d'une France jacobine toute puissance et dont les traits anti démocratiques ne font que se renforcer au fil des mois.

"Bretons en colère" est une association ayant pour but la défense des intérêts généraux des bretons et de la Bretagne d'une manière plus large. Il n'entend pas entrer dans le domaine classique de la politique mais plutot dans celui du parapolitique en menant une action de lobbying et de pression auprès de ceux qui affichent de plus en plus ouvertment la volonté de mise à sac de notre pays.

Parce que nous ne voulons plus subir les abus de l’état français que sont :

  • - Le harcèlement intolérable de la police et de la gendarmerie sur les routes contre les citoyens ordinaires que nous sommes, se traduisant par des retraits de permis et des amendes faramineuses qui engendrent licenciements et appauvrissement !

  • - Une politique économique désastreuse, administrée depuis Paris, ne se souciant pas des intérêts prioritaires des travailleurs bretons et qui menace d’ici à 10 ans 80% des industries bretonnes de délocalisation !

  • - La mort à court et moyen terme de notre agriculture, de notre pêche et de nos compagnies de transports, liquidation rendue possible par des politiciens français corrompus ne défendant plus les travailleurs bretons mais uniquement les intérêts de leurs partis politiques !

  • - La multiplication volontaire de zones de non-droit en Bretagne par les pouvoirs publics pour soulager la banlieue parisienne de ses sauvageons. Voulons-nous que Brest, Nantes, Rennes ou Vannes deviennent des « Clichy-sous-Bois » ou de petites « Seine Saint-Denis »?

  • - La construction massive de logements sociaux aux prix exorbitants pour les bretons mais donnés pour une bouchée de pain aux sauvageons que Paris et l’état français entendent installer en Bretagne pour s’en débarrasser sur notre dos !

  • - Une imposition et une taxation galopantes dont celle du carburant de 70% qui engraisse l’état français et ses hauts fonctionnaires au détriment du petit salarié qui trime tous les mois pour survivre !

    Ne parlons pas du commerce de la drogue dans les rave parties ou dans la rue à la vue de nos enfants, les voitures qui brûlent à Rennes, Nantes et Brest…avec des pouvoirs publics passifs voire complices ! Et tout cela n’est qu’une partie de la faillite générale en cours !

Trop c’est trop !!!

Breton, comme nous, refuses d’être la vache à lait d’un état français géré par des politiciens incapables de défendre tes intérêts !

Pour Bretons en colère

le porte parole Jean Pierre Stefan

Ecrivez nous: bretonsencolere [at] wanadoo.fr

Tel: 06.88.29.21.20

Cet article a fait l'objet de 1101 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons