Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Le Nantais Anthony Charteau remporte le Grand Prix de la Montagne sur le Tour de France cycliste de 2010.
Le Nantais Anthony Charteau remporte le Grand Prix de la Montagne sur le Tour de France cycliste de 2010.
Le maillot blanc à pois rouges de meilleur grimpeur sur les Champs-Élysées : un rêve pour Jérémy Charteau.
Le maillot blanc à pois rouges de meilleur grimpeur sur les Champs-Élysées : un rêve pour Jérémy Charteau.
Andy Schleck (maillot blanc) Alberto Contader (maillot jaune) Alessandro Petacchi (maillot vert) et ... Anthony Charteau (maillot 
à pois)
Andy Schleck (maillot blanc) Alberto Contader (maillot jaune) Alessandro Petacchi (maillot vert) et ... Anthony Charteau (maillot à pois)
- Dépêche -
L'aigle de Nantes Anthony Charteau a encore frappé

Anthony Charteau a terminé le Tour de France 2010 avec le maillot blanc à pois rouges sur les épaules. Le coureur de la Bbox-Bouygues Télécom a longtemps disputé le titre de meilleur grimpeur à un autre Nantais, Jérôme Pineau. À 31 ans, "l'aigle de Nantes" se classe 44e (un clin d'oeil à la Loire-Atlantique ?), mais surtout monte sur le podium des Champs-Elysées avec Contador et Schleck

Ronan Le Flécher pour ABP le 26/07/10 18:19

Anthony Charteau a terminé le Tour de France 2010 avec le maillot à pois sur les épaules. Le coureur de la Bbox-Bouygues Télécom a longtemps disputé le titre de meilleur grimpeur à un autre Nantais, Jérôme Pineau ( ( voir l'article )). À 31 ans, "Chartix" monte sur le podium des Champs-Elysées avec Contador et Schleck.

Le meilleur grimpeur du Tour a été reçu dimanche soir à l'Elysée avec les cinq Français vainqueurs d'étape. Quelques minutes plus tôt, l'équipier modèle n'en revenait encore pas d'avoir rejoint Federico Bahamontes, Marco Pantani (son idole), Luis Herrera ou Richard Virenque au palmarès du maillot blanc à pois rouges.

"C'est un super moment, c'est extraordinaire. Je crois que c'est le plus beau moment de ma carrière", a déclaré le coureur de la Bbox-Bouygues Télécom sur France 2 en descendant du podium protocolaire final où il a pris la pose pour les photographes aux côtés d'Alberto Contador et d'Andy Schleck.

D'Arthon-en-Retz comme Mickaël Landreau

"L'aigle de Nantes", c'est le nouveau surnom que lui ont trouvé les suiveurs et les journalistes du Tour à la place de "Chartix". Un clin d'oeil à Arthon-en-Retz, en Loire-Atlantique, d'où est originaire Anthony Charteau. Le gardien de but Mickaël Landreau vient lui aussi de cette commune bretonne, située à quelques encablures de Pornic. "Mon père était cycliste. C'est tout bête, mais j'ai voulu faire comme lui. Il trouvait ça si dur qu'il n'a pas voulu que j'en fasse avant 14 ans", raconte Anthony Charteau qui réalise l'une de ses premières grosses performances en Bretagne, en se classant second de la Classic Loire-Atlantique en 2003.

Passé pro en 2001 chez Bonjour, il court successivement sous les couleurs de Bouygues Telecom, du Crédit Agricole et de la Caisse d'Épargne. Cantonné à un rôle d'équipier dans cette dernière équipe il réalise peu de performances notables, à l'exception d'une troisième place surParis-Bourges en 2008. Il décide alors de s'engage avec l'équipe BBox Bouygues Telecom pour 2010.

Duel de Nantais dans la montagne

L'aventure commence dans les Alpes par un duel de Nantais. Lors de la 9e étape entre Morzine-Avoriaz et Saint-Jean-de-Maurienne, Charteau passe en tête au sommet de la Madeleine (9e étape) et prend une première fois le maillot à pois le 13 juillet à son ancien co-équipier Jérôme Pineau ( ( voir l'article )). Ce dernier ne s'en laisse pas compter et le récupère le lendemain. Le 16 juillet à Mende, Anthony Charteau récupère la tunique à Mende qu'il garde jusqu'à l'arrivée sur les Champs-Élysées.

Lors de la dernière ascension sur les pentes du Tourmalet, Jérémy Charteau en profite jusqu'au bout."Les derniers kilomètres, j'ai voulu les faire tour seul, pour me faire plaisir avec le public", explique le coureur de Jean-René Bernaudeau qui était absent de la course l'an passé. "C'etait extraordinaire. Dans le dernier virage, les gens ont fait une ola. Tout le monde criait mon nom."

Après cette Grande Boucle où il se classe au rang 44 (comme la Loire-Atlantique), il va prendre un peu de repos auprès de son épouse Mélanie et de ses deux enfants avant d'enfourcher à nouveau son vélo : "J'ai une grosse motivation pour la fin de saison avec des courses comme Plouay."

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1987 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons